Rénovation de toiture à Salon-de-Provence

Imaginons que vous souhaiteriez moderniser votre toit, prévoyez que cela signifiera des chantiers variés. Et oui, le toit d’un logement est formé non seulement du protège-comble, ordinairement formé de tuiles ou d’ardoises, qui isolent votre construction de l'environnement externe et assurent l’isolation aux fluides de votre habitat, mais il est composé de même de la charpente, des éléments d'isolation et aussi des différents accès, lucarnes ou velux de toit.

Restaurer sa toiture, les divers détails qui font varier les sommes à donner !

La somme à investir pour un projet pour un renouvellement de toit variera selon de nombreux éléments qu'il est essentiel d'avoir en tête afin d'éviter les surprises embêtantes. Détail indispensable important : la grandeur du toit. Cela semble cohérent, plus l'étendue de toit qu'il est nécessaire de renouveler est élevée, plus le montant des estimations sera grand.

Second détail : le volume de travaux qu'il est nécessaire de réaliser. Concernant cet élément, on regarde la condition de votre toit présent qui va déterminer quels types d'ouvrages qu'il faut faire. Ça peut aller d'une simple réparation de l'extérieur jusqu'à la restauration complète de la charpente en passant par remplacement de l'isolant.

Le matériel que vous choisissez. Nous parlons ici certainement de l’un des postes de dépenses capital. De fait, les sommes à investir ne sont pas identiques suivant le matériel que vous sélectionnez.

Dans le but de se donner des notions, attardons-nous sur 3 exemples de matériaux bien précis : des tuiles en poterie valent grossièrement 50 euros HT au m², un toit en ardoise 90 euros HT au m² et pour finir 120 euros HT dans la majorité des cas concernant une toiture en chaume.

Quelle estimation financière d'après le matériel que vous sélectionnez ?

L'estimation va être quasiment 50 euros HT par m² au sujet des tuiles en poterie.

  • Prévoyez sensiblement un montant équivalent (bien que légèrement moins onéreux) pour des tuiles en ciment : 45 euros HT par m².
  • Au sujet du shingle (ou bardeau bitumé), prévoyez 55 euros HT au m².
  • Le prix concernant un toit en schiste peut possiblement varier quelque peu, de 90 à 155 euros HT par m².
  • À propos du zinc, considérez 55 euros HT du mètre carré.
  • En acier, ces tuiles vont s'élever euros HT au m².
  • 120 euros au m² au sujet d'un toit en chaumière.

Pour finir, il existe aussi les tuiles photovoltaïques, plus coûteuses, pour lesquelles vous devez envisager entre 900 et 2000 euros HT au mètre carré. La récupération de votre dernière toiture sera tout autant une dépense !

Un professionnel va prendre en charge de faire évacuer votre dernière couverture, d’enlever les débris et d'installer une protection pour préserver votre charpente le temps du travail. Quant à cette étape qu'il est impossible d'esquiver, considérez approximativement 1200 € uniquement pour l'enlèvement et la restitution de votre dernière couverture (autour de 15 € TTC au mètre carré) et parfois 2400 € si vous souhaitez mettre dans les travaux l'élimination des débris et le bâchage. N'oubliez-pas qu'il semble profondément sage d'en profiter avec pour objectif d'améliorer l'isolation de votre villa et gagner en efficacité de consommation d'énergie et encore plus si vous réhabilitez la totalité de la couverture. Pour une isolation et couverture neuve, cela oscille de 150 € à 250 € par m² en fonction des caractéristiques d’isolation choisie.