Réfection de toiture : nos conseils

  • Article
  • Toiture

Temps de lecture : 3 min

La toiture de votre maison commence à devenir ancienne et n’a pas été entretenue régulièrement ? Quand le toit devient trop abîmé, outre l’aspect esthétique dégradé, certains défauts d’étanchéité peuvent également apparaître et des déperditions énergétiques sont fréquemment constatées. Si dans certains cas une simple rénovation de la couverture peut suffire, lorsque l’ensemble est trop endommagé, une réfection s’impose. Nos spécialistes vous aident à concrétiser votre projet de travaux dans les règles de l’art. Quelles sont les étapes préalables au chantier ? Comment se déroulent les travaux ? Quel est le coût d’une réfection de toiture ? Comment bien entretenir sa toiture ? Décryptage dans l’article.

Conseils pour la réfection de toiture

Réfection de toiture : quelles sont les étapes préalables au chantier ?

Les travaux de réfection de toiture ne se décident pas du jour au lendemain. Le projet doit être réfléchi à l’avance et certaines règles doivent être prises en considération. D’autre part, quelques diagnostics doivent également être réalisés au préalable afin d’évaluer la nature et l’envergure des travaux. Voici de quoi vous éclairer pour un chantier parfaitement exécuté.
 

Zoom sur les démarches administratives 

Au regard de la nature de vos travaux et de vos souhaits, certaines autorisations d’urbanisme peuvent être nécessaires. Aussi, dans tous les cas de figure et même lorsqu’il s’agit d’une réfection à l’identique de votre toiture, il est fortement recommandé d’aller vous renseigner auprès de votre mairie afin de vous assurer que le type de couverture existant est toujours autorisé. Par ailleurs, si vous souhaitez changer les matériaux de votre toit (passer des tuiles à l’ardoise par exemple), une déclaration de travaux est obligatoire. Il est en est de même si vous voulez ajouter des ouvertures ou modifier l’aspect des fenêtres de toit existantes.

Dans le cadre d’une extension verticale (surélévation) ou d’une modification de l’inclinaison de la pente du toit, vous devez impérativement passer par la case déclaration de travaux ou permis de construire. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable auprès de votre commune afin de connaître les éventuelles réglementations locales, notamment si vous vivez dans une zone de protection du patrimoine (zone ABF).

Si vous souhaitez modifier l’inclinaison de votre toit, vous devez faire appel à un bureau d’étude spécialisé afin de procéder au dimensionnement et au plan de votre nouvelle toiture. 
Besoin d'un couvreur pour rénover votre toiture ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Zoom sur le contrôle de la toiture et les diagnostics associés

Lors d’une rénovation ou d’une réfection de toiture, il est important de ne pas négliger des étapes essentielles qui peuvent influer sur la nature des travaux. Voici les contrôles et les diagnostics à effectuer. 

Contrôle du bon écoulement des eaux de pluie

La première chose à vérifier lorsque vous entreprenez des travaux de réfection de toiture est le chemin de l’eau. Réalisé par un professionnel, ce contrôle va prendre en considération la pente de la toiture afin de s’assurer que celle-ci répond aux normes actuelles. En effet, elle joue un rôle très important dans le bon écoulement de l’eau de pluie mais également pour la résistance au vent et la solidité de la structure de manière générale. Ces normes ne sont pas toujours identiques en fonction des régions et dépendent de multiples facteurs tels que le climat de la région dans laquelle vous vivez, l’exposition au vent de votre maison, la hauteur du bâti ou le type de couverture. Ces calculs très précis doivent être réalisés soit par un architecte, soit par un couvreur. Le professionnel contrôlera par ailleurs la conception et l’état des gouttières et vérifiera que l’eau s’écoule bien sur votre terrain et non celui du voisin. 

Diagnostics complémentaires

Faisant appel à l’expertise d’un professionnel, il est fortement conseillé de réaliser trois diagnostics complémentaires afin d’écarter les risques d’amiante, d’insectes xylophages et de déperditions thermiques. En examinant avec précision la toiture et la charpente en bois, le diagnostiqueur pourra vous donner des indications précises sur la présence ou non d’amiante ou de xylophages et sera en mesure de vous informer sur l’état de votre isolation.

Pour vos diagnostics, n’hésitez pas à demander la réalisation de plusieurs devis afin d’avoir un élément de comparaison et d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Prix du désamiantage

Si votre maison a été construite avant 1997, il est conseillé de faire réaliser un diagnostic amiante afin de vérifier sa présence ou non. En effet, avant sa date d’interdiction, l’amiante était très présente dans les couvertures en fibrociment et en ardoise artificielle. Cette étude doit être réalisée par un diagnostiqueur amiante certifié. Pour le diagnostic seul, il faut prévoir un coût compris entre 70 et 160 euros. Si un retrait total des matériaux contenant de l’amiante est envisagé, comptez entre 25 et 50 euros du mètre carré. Sachez que des aides délivrées par l’ANAH (Agence nationale pour l’Habitat) peuvent vous être accordées dans le cadre de vos travaux. 

Prix du traitement xylophage

Pour détecter la présence d’insectes xylophages dans votre charpente en bois, l’intervention d’un charpentier ou d’un couvreur est nécessaire. Notez que certaines régions telles que la région sud-ouest et la Corse sont plus susceptibles d’héberger des termites. Pour un traitement de charpente, il faut compter un prix compris oscillant entre 20 et 35 euros le mètre carré de charpente. Toutefois, si la rénovation totale est requise, le budget à prévoir est beaucoup plus élevé : entre 10 000 et 20 000 euros. Là encore, des aides délivrées par l’Anah peuvent être envisagées.

Prix de l’évaluation thermique

La réfection de la toiture va souvent de pair avec l’isolation. L’évaluation thermique permet d’avoir un aperçu des performances énergétiques de votre habitat et de prévoir d’éventuels travaux d’amélioration. Prévoyez un budget compris entre 800 et 1200 euros pour sa réalisation. Même si l’investissement peut paraître élevé, les économies d’énergie générées par la suite le rende rapidement rentable. Par ailleurs, de nombreuses aides délivrées par l’État peuvent être obtenues dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. 

Après ces diverses vérifications, il est temps de choisir l’artisan auquel vous allez confier votre chantier. Pour ce faire, pensez bien à vérifier que votre couvreur bénéficie des attestations professionnelles et d’assurances nécessaires.

Quel est le coût pour une réfection de toiture ?

Le coût d’une réfection de toiture peut être extrêmement variable selon la nature et la difficulté de vos travaux d’où la difficulté d’établir un budget précis. Vous trouverez néanmoins des indications de prix dans cet article consacré au prix d’une rénovation de toiture.

Besoin d'estimer le prix de votre rénovation de toiture ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Comment se déroule les travaux de réfection de toiture ?

Vérifier le bon déroulement du chantier de réfection de la toiture de votre maison n’est pas forcément une tâche aisée puisqu’il ne faut en aucun cas monter sur le toit au risque de vous mettre en danger. Par conséquent, la seule manière de s’assurer du bon avancement de vos travaux est de suivre les différentes étapes clefs dont voici le déroulé. 
 

Dépose de la couverture

Délicate à réaliser, la dépose de la couverture est pourtant indispensable pour toutes réfections de toitures. Pour ce faire, l’artisan commence par mettre en place une bâche d’étanchéité généralement constituée de polyéthylène afin de pouvoir garantir rapidement l’étanchéité du toit en cas d’intempéries. Cette bâche a également vocation à protéger la charpente de la maison puisqu’une fois tous les éléments de l’ancienne couverture déposée, la charpente est mise à nue.
 

Pose des éléments d’étanchéité

Afin d’accroître encore davantage l’étanchéité de la couverture, l’installation d’un écran de sous toiture (HPV) est obligatoire dans le cas de la rénovation complète de la toiture. Sa pose limite les risques d’infiltrations dans l’habitat spécifiquement autour des points sensibles tels que la cheminée ou bien l’antenne, ou si une tuile venait à être déplacée par un coup de vent. Il permet également de préserver les qualités techniques de l’isolant des combles tout en améliorant l’étanchéité à l’air du bâtiment : un bon point pour la réduction des factures d’énergies ! Placé entre la charpente et le matériau de couverture, il se présente sous la forme d’un film fin souple ou rigide. 
 

Pose de la couverture

Sur un plan, l’artisan procède au calepinage de la couverture. A la fixation du support de couverture (contre-lattes et liteaux, lisse de réhausse, liteau ventilé …) et des éléments de couverture (cloisoir, bandeau et bandes de rives) succède la pose du revêtement de couverture choisi (tuiles, ardoises, zinc etc.). Il est nécessaire de prêter une attention toute particulière aux abergements qui assurent l’étanchéité autour des fenêtres de toit, des cheminées, etc. 
Une fois la tuile, l’ardoise ou bien le zinc posé, le couvreur procède alors à la mise en œuvre et l’installation de la zinguerie (gouttières, descentes de rives etc.). 
 

Fin du chantier

Une fois le toit de votre maison remis à neuf, vous devez établir un procès-verbal de réception des travaux en présence de l’artisan. Cette étape n’est pas à prendre à la légère et il convient de vérifier attentivement le bon raccord des éléments de zinguerie, les abergements et les raccords avec les fenêtres de toit, la pose des tuiles de rives et du bandeau. 

A noter : en cas de malfaçons constatées dans les 10 après le procès-verbal de réception des travaux, il est recommandé de conserver l’ensemble des documents relatifs à votre chantier (devis, factures, fiches techniques des matériaux, comptes rendus de chantier etc.). 

Comment bien entretenir sa toiture ? 

Afin de ne pas procéder trop régulièrement à des rénovations de votre toiture, il est fortement recommandé d’effectuer régulièrement des vérifications du toit. Pour des questions de sécurité, ces observations doivent impérativement être réalisées depuis le sol ou bien depuis les combles. Elles peuvent vous permettre d’éviter d’importantes réparations coûteuses en traitant le problème dès le départ. 

Par ailleurs, pensez à nettoyer fréquemment le contour de vos fenêtres de toit et faites entretenir vos gouttières par un professionnel afin de garantir le bon écoulement des eaux pluviales.

Enfin, un démoussage de la toiture dès l’apparition des premières mousses vous permet d’éviter un endommagement précoce des tuiles pouvant entraîner des infiltrations dans la couverture.

Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.