Rénovation de toiture à Quincy-sous-Sénart

Si vous désirez réhabiliter votre toit, anticipez que cela signifiera des chantiers variables. Lorsque vous pensez à un toit de maison, les gens s'imaginent habituellement la couverture (tuile ou ardoise) qui permet de protéger le bâtiment du milieu du dehors et de plus rend impossible la rentrée d'eau lors des journées pluvieuses néanmoins la toiture il faut garder en tête que c'est aussi l'armature, les parties isolantes et les passages à l'extérieur tels que des lucarnes ou des velux.

Rénover sa toiture, les détails distincts qui ont un impact sur les montants !

Le montant un projet concernant une réhabilitation de toiture dépend de nombreux détails qu'il est essentiel d'avoir en tête afin d'échapper aux surprises difficiles. La surface de la toiture qu'il est nécessaire de moderniser. Cela semble être rationnel, moins il y a de superficie qu'il faut réhabiliter, plus le prix demeurera bon marché.

Second élément : l'étendue de travaux à faire. Pour cet élément, nous regardons la situation de votre toiture effective qui va définir le type des ouvrages qu'il est nécessaire d'exécuter. Cela peut aller d'une sommaire restauration de l'extérieur jusqu'à la régénération entière de la charpente en passant par changement de l'isolant.

Le matériel choisi. À n'en pas douter, il s'agit d'un détail essentiel concernant la somme à verser. Par conséquent, et c'est évident, les caractéristiques du matériel que vous choisissez vont influer largement sur le coût.

Avec pour objectif de se donner des connaissances, attardons-nous sur 3 exemples de matériaux bien particuliers : des tuiles en terre cuite vous coûteront presque 50 euros HT au m², une toiture en schiste 90 euros HT par m² et finalement 120 euros HT dans la majorité des cas pour une toiture en chaume.

Quel montant selon le matériau que vous adoptez ?

La somme à débourser va être vers 50 euros HT par mètre carré au sujet des tuiles en poterie.

  • On est sur à peu près un coût identique (même s'il est légèrement moins cher) concernant des tuiles en ciment : 45 euros HT du mètre carré.
  • Également, le shingle (ou bardeau bitumé) va s'élever vers 55 euros HT au m².
  • À propos des ardoises, présumez un budget compris entre 90 et 155 euros HT par m².
  • La somme à investir concernant des tuiles en zinc va être de 55 euros HT par mètre carré.
  • En fonte, ces tuiles s'élèveront euros HT par m².
  • 120 euros au m² concernant une toiture en paille.

Finalement, concernant des tuiles avec des cellules photovoltaïques, vous devez investir entre 900 et 2000 euros de budget par mètre carré. Gardez en tête aussi que votre toit existant aura un coût de retrait (vous devez le mettre dans un endroit adapté).

Une entreprise va se charger de retirer votre ancien toit, d’enlever les gravats et de déposer une bâche afin de renforcer votre charpente le temps des travaux. Pour cette partie qu'on ne peut pas contourner, vous devez compter environ 1200 € uniquement pour la récupération et la rétrocession de votre dernière couverture (grossièrement 15 € TTC du mètre carré) et cela peut aller jusqu'à 2400 € si vous espérez mettre dans les travaux l'évacuation des détritus et la pose de la bâche. Imaginons que vous restaurez la totalité de votre couverture, il semble rationnel de se saisir de ce moment dans le but d'optimiser la capacité énergétique de votre habitation en choisissant une isolation de la toiture externe. À propos d'une isolation et couverture neuve, cela change de 150 € à 250 € par mètre carré d'après les caractéristiques d’isolation choisie.