Rénovation de toiture à Gif-sur-Yvette

Si vous rêvez de restaurer votre toiture, envisagez que ça impliquera des travaux variables. Si l'on pense à une toiture de logement, vous visualisez beaucoup la couverture (tuile ou ardoise) qui permet de protéger la construction vis-à-vis des éléments externes et de plus empêche les infiltrations d'eau provenant de la pluie toutefois la toiture c'est également l'ossature, l'isolation tout comme les accès vers dehors comme des œils-de-bœuf ou des fenêtres.

Qu'est ce qui a un impact sur le prix du projet ?

Le montant un projet pour une rénovation de toiture dépend de nombreux facteurs qu'il est essentiel d'avoir en tête dans le but d'échapper aux surprises embêtantes. L'étendue du toit qu'il est nécessaire de réhabiliter. C'est au premier abord de la logique, moins il y a d'étendue à restaurer, plus le montant sera bon marché.

Second élément : l'étendue de l'ouvrage à envisager. Pour cet élément, nous regardons la condition de votre toiture présente qui va établir quels types d'ouvrages qu'il est nécessaire d'accomplir. Possiblement, on parle juste d'une élémentaire restauration du toit ou bien d'un projet d'une taille plus grande comprenant la réparation de la charpente et / ou le changement de l’isolation par exemple.

Les matières choisies. C’est très certainement l'une des dépenses principales. Effectivement, les prix ne sont pas les mêmes selon les éléments que vous préférez.

Pour vous donner une idée, la somme à payer pour un toit en tuiles en terra cotta va être près de 50 euros HT par m² alors qu’elle atteint plus de 90 HT euros par m² concernant une toiture en ardoise et encore au-delà concernant un toit en chaume pour lequel il est nécessaire de considérer en moyenne 120 euros par mètre carré.

Quelle estimation financière selon le matériau préféré ?

À propos des tuiles en terra cotta, présumez 50 euros HT par mètre carré.

  • Tablez sur notablement le même coût (malgré le fait qu'il soit légèrement moins cher) pour des tuiles en béton : 45 euros HT par m².
  • Au sujet du shingle (ou bardeau bitumé), attendez-vous à 55 euros HT au mètre carré.
  • À propos des ardoises, anticipez une somme comprise entre 90 et 155 euros HT par mètre carré.
  • À propos du zinc, attendez-vous à 55 euros HT par mètre carré.
  • En acier, ce genre de tuile va s'élever souvent à 35 euros HT du mètre carré.
  • Au sujet une toiture en chaume, anticipez 120 euros HT du mètre carré.

Pour finir, il subsiste en outre les tuiles solaires, moins abordable, pour lesquelles il faut anticiper entre 900 et 2000 euros HT du mètre carré. Ayez en tête de plus que votre couverture existante aura un coût de retrait (il faut la placer dans un endroit pertinent).

En outre, pour organiser votre projet, une société doit faire évacuer votre toit existant, enlever les gravats et préserver l'ossature en s'aidant d'une bâche. Quant à cette étape qu'il est impossible de détourner, attendez-vous à grossièrement 1200 € seulement pour l'enlèvement et la rétrocession de votre ancien toit (autour de 15 € TTC au m²) et cela coûte parfois 2400 € si vous voulez mettre dans la procédure le retrait des gravats et le bâchage. Gardez en tête qu'il semble profondément judicieux d'en profiter pour changer l'isolation de votre résidence et gagner en efficacité de consommation d'énergie et encore plus si vous renouvelez l'entièreté de la couverture. Quant à une isolation et couverture neuve, cela oscille de 150 € à 250 € au mètre carré selon la technique d'isolant choisi.