Rénovation de toiture à Échirolles

Imaginons que vous rêveriez de restaurer votre toiture, il est nécessaire de prévoir que cela va engendrer des travaux variables. Et oui, le toit d’un logis se compose non uniquement du protège-comble, dans la plupart des cas composé de tuiles ou d’ardoises, qui isolent votre logis des éléments du dehors et assurent l’herméticité de votre maison, mais il est composé également de l'armature, des constituants d'isolation ainsi que des ouvertures distinctes, lucarnes ou velux de toit.

Réhabiliter son toit, les maints facteurs qui ont un impact sur les montants !

La somme à engager pour un projet pour un renouvellement de toiture varie selon plusieurs détails qu'il est essentiel d'avoir en tête pour empêcher les mauvaises surprises. La dimension de la toiture qu'il faut réhabiliter. Ça semble être cohérent, moins il y a de surface à réhabiliter, plus le montant va être abordable.

L’envergure du chantier à envisager. En fonction de l'usure dans laquelle est votre toit, le chantier ne sera pas de même nature. Dans certains cas, il s'agit d'une simple réparation de la protection ou au contraire d'un travail d'un calibre plus important comprenant la restauration de l'ossature et / ou le renouvellement des matériaux isolant pour vous donner une idée.

Le matériel sélectionné. Il s'agit sûrement de l'une des dépenses les plus importantes. Effectivement, les sommes à investir ne seront pas identiques selon le matériel que vous préférez.

Afin de se donner un exemple, attardons-nous sur 3 exemples de matériel bien distinct : des tuiles en poterie coûteront environ 50 euros HT par m², une toiture en schiste 90 euros HT au m² et pour finir 120 euros HT en moyenne quant à une toiture en chaume.

Quelle est la relation somme à donner-matériel ?

Le montant sera d’environ 50 euros HT par mètre carré concernant des tuiles en terra cotta.

  • Prévoyez grosso modo le même montant (malgré le fait qu'il soit un peu moins dispendieux) au sujet des tuiles en aggloméré : 45 euros HT au mètre carré.
  • De même, le shingle (ou bardeau bitumé) coûte près de 55 euros HT au m².
  • À propos du schiste, envisagez une dépense située entre 90 et 155 euros HT au m².
  • La somme à dépenser pour des tuiles en zinc est de 55 euros HT par mètre carré.
  • En fonte, ces tuiles valent euros HT par mètre carré.
  • Au sujet une toiture en chaume, anticipez 120 euros HT par mètre carré.

Finalement, concernant des tuiles avec des cellules photovoltaïques, il est obligatoire de dépenser entre 900 et 2000 euros de budget au mètre carré. Pensez également que votre toit présent va avoir un prix de fin de service (il faut le jeter dans un endroit adapté).

Une entreprise s'occupera de retirer votre ancien toit, de retirer les débris et d'appliquer une sûreté pour préserver votre armature durant les travaux. Quant à cette partie qu'on ne peut pas contourner, vous devez présumer en moyenne 1200 € rien que pour l'enlèvement et la rétrocession de votre ancien toit (quasiment 15 € TTC par mètre carré) et cela peut aller jusqu'à 2400 € si vous voulez introduire dans le process le retrait des gravats et la pose de la bâche. Ayez en tête que c'est grandement une bonne idée d'en profiter avec pour objectif d'améliorer l'isolation de votre logement et gagner en efficience énergétique et encore plus dans le cas où vous rénovez l'entièreté de la couverture. Pour une isolation et couverture neuve, cela oscille de 150 € à 250 € au mètre carré d'après les caractéristiques d'isolant choisi.