Rénovation de toiture à Dammarie-les-Lys

La restauration de son toit peut engendrer des travaux de différents types. En effet, le toit d’une villa se compose non exclusivement du protège-comble, dans la majorité des cas élaboré à partir de tuiles ou d’ardoises, qui isolent votre construction des substances du dehors et attestent de l’isolation aux fluides de votre logis, mais il est composé de même de l'ossature, des constituants d'isolement et également des accès distincts, œils-de-bœufs ou fenêtres de toiture.

Qu'est ce qui fait varier la somme que va coûter le projet ?

Afin de s'engager dans ses travaux en connaissant les enjeux, il est préférable d'avoir en tête l'entièreté des détails qui jouent sur le prix des travaux. La surface de la toiture qu'il faut restaurer. C'est au premier abord naturel, moins il y a de surface à rénover, plus le prix va être pas cher.

Deuxième détail : la quantité de la tâche à envisager. Concernant ce facteur, nous regardons la situation de votre toit existant qui va établir la nature des travaux qu'il est nécessaire d'exécuter. Parfois, il est uniquement question d'un facile rafistolage du toit ou alors d'un travail de plus grande envergure incluant la réparation de l'armature et / ou le changement de l’isolation pour vous permettre de vous projeter.

Troisième donnée : quel est le matériel choisi ? C’est certainement l’un des postes de votre budget principal. Par conséquent, et c'est évident, les caractéristiques des éléments que vous préférez agissent amplement sur le prix.

Afin de se donner des connaissances, attardons-nous sur 3 exemples de matériaux bien spécifiques : des tuiles en terra cotta reviennent à aux alentours de 50 euros HT au m², une toiture en schiste 90 euros HT au mètre carré et enfin 120 euros HT en moyenne quant à une toiture en paille.

Quelle va être la liaison coût-matériel ?

Le montant va être vers 50 euros HT par m² pour des tuiles en poterie.

  • Tablez sur à peu de chose près le même coût (même s'il est à peine moins onéreux) concernant des tuiles en béton : 45 euros HT du mètre carré.
  • Également, le shingle (ou bardeau bitumé) coûte presque 55 euros HT au m².
  • Au sujet du schiste, prévoyez une dépense comprise au sein de 90 et 155 euros HT par m².
  • Au sujet du zinc, anticipez 55 euros HT par m².
  • Concernant de l'acier, anticipez un budget semblable à 35 euros HT par m².
  • À propos une toiture en paille, envisagez 120 euros HT par m².

Enfin, pour des tuiles photovoltaïques, vous devez investir entre 900 et 2000 euros de budget par mètre carré. La récupération de votre précédent toit va avoir de même un coût !

Attention, avec pour objectif d'organiser le travail, une entreprise sera obligée d'ôter votre toit actuellement en place, enlever les décombres et préserver l'ossature en ayant recourt à une protection. Pour ce travail préalable qu'il est absurde de contourner, présumez aux alentours de 1200 € rien que pour l'enlèvement et la dépose de votre précédente couverture (aux alentours de 15 € TTC au m²) et cela peut aller jusqu'à 2400 € si vous aspirez à mettre dans la procédure l'élimination des détritus et la pose de la bâche. Ayez en tête qu'il semble nettement judicieux d'en profiter pour changer l'isolation de votre résidence et augmenter son efficacité de consommation d'énergie et encore plus si vous rénovez l'entièreté de la couverture. Présumez entre 150 et 250 €/m² suivant la qualité d'isolant choisi, ce montant contenant isolant et couverture neuve.