Rénovation de toiture à Coulommiers

Si vous rêvez de rénover votre toiture, anticipez que cela va inclure des chantiers différents. Et oui, le toit d’une résidence est composé non exclusivement du protège-comble, dans beaucoup de cas élaboré à partir de tuiles ou d’ardoises, qui abritent votre maison des éléments externes et promettent l’herméticité de votre maison, mais il est formé aussi de l'armature, des éléments d'isolation ainsi que des ouvertures distinctes, vasistas ou velux de toit.

Restaurer sa toiture, les détails distincts qui font bouger les sommes à engager !

Afin de s'embarquer dans son renouvellement en connaissant les enjeux, il est préférable de savoir l'ensemble des facteurs qui jouent sur le coût du projet. Donnée préalable essentielle : le format du toit. C'est à première vue cohérent, plus la grandeur de toiture qu'il est nécessaire de réhabiliter demeure considérable, plus le montant des estimations sera haut.

Le volume du chantier à faire. Pour cette donnée, on regarde la condition de votre toiture existante qui va décider le type des chantiers qu'il est nécessaire de réaliser. Ça peut aller d'un facile rafraîchissement de la partie extérieure à la régénération pleine de la charpente en passant par remplacement de l'isolant.

Les matières que vous sélectionnez. De manière logique, nous parlons d'une donnée fondamentale qui jouera sur le montant. En effet, les coûts ne sont pas les mêmes en fonction du matériel adopté.

Pour illustrer, le coût destiné à un toit en tuiles en terre cuite sera grossièrement de 50 euros HT du mètre carré tandis qu’il s’élève à plus de 90 HT euros du mètre carré pour un toit en schiste et encore plus pour un toit en chaumière pour lequel vous devez envisager en moyenne 120 euros par mètre carré.

Quel va être le lien coût-matériel ?

Concernant des tuiles en terra cotta, prévoyez 50 euros HT du mètre carré.

  • C'est manifestement le même coût (même s'il est à peine moins dispendieux) au sujet des tuiles en béton : 45 euros HT par m².
  • Concernant du shingle (ou bardeau bitumé), comptez 55 euros HT au mètre carré.
  • Le prix concernant un toit en schiste va varier assez manifestement, de 90 à 155 euros HT par m².
  • Concernant du zinc, attendez-vous à 55 euros HT au m².
  • En fonte, ces tuiles vont vous coûter euros HT par m².
  • Pour un toit en paille, prévoyez 120 euros HT par mètre carré.

Enfin, pour des tuiles avec des cellules photovoltaïques, vous serez amenés à dépenser entre 900 et 2000 euros par m². Ayez en tête de plus que votre toiture existante va avoir un prix de retrait (il faut la mettre dans un centre conforme).

Attention, dans le but d'organiser votre projet, une société est obligée d'enlever votre toit actuellement en place, évacuer les gravats et couvrir l'armature en s'aidant d'une protection. Cette étape incontournable représente une dépense de 1 200 € en moyenne, simplement pour une dépose d'un toit de taille habituelle (15 € TTC/m2), et parfois le double dans le cas où l'expulsion des déchets et la pose de la bâche sont inclus. Imaginons que vous restaurez la totalité de votre couverture, c'est pertinent de mettre à profit ce moment afin d'améliorer l'aptitude de consommation d'énergie de votre demeure en préférant un isolement de la toiture par l’extérieur. Prévoyez entre 150 et 250 €/m² par rapport à la technique d’isolation choisie, ces tarifs comprenant isolant et couverture neuve.