Rénovation de toiture à Brie-Comte-Robert

Si vous espérez rénover votre toiture, envisagez que ça va signifier des travaux hétéroclites. Par ailleurs, le toit d’une résidence est constitué non simplement de la couverture, le plus souvent composé de tuiles ou d’ardoises, qui préservent votre construction des éléments extérieurs et assurent l’herméticité de votre construction, mais il se compose également de l'armature, des éléments d'isolement ainsi que des entrebâillements distincts, lucarnes ou velux de comble.

Réhabiliter son toit, les facteurs distincts qui font bouger les sommes à engager !

Le montant un chantier concernant un renouvellement de toit variera selon plusieurs facteurs qu’il est important de savoir dans le but d'éviter les mauvais désagréments. Premier facteur essentiel : l'étendue de la toiture. Cela semble être cohérent, moins il y a d'étendue qu'il faut renouveler, plus le montant demeurera bon marché.

L’envergure du chantier qu'il est nécessaire d'envisager. Eu égard à l’état dans lequel se trouve votre toiture, les travaux ne seront pas de nature identique. Dans certains cas, il s'agit d'une simple régénération du toit ou bien d'un projet de plus grand calibre contenant la réfection de l'armature et / ou le changement de la partie isolante pour vous donner une idée.

Les matériaux que vous choisissez. C’est très certainement l'une des dépenses capitales. Effectivement, les montants ne vont pas être les mêmes selon le matériel préféré.

À titre d’exemple, le coût concernant un toit en tuiles en terra cotta sera quasiment 50 euros HT au m² tandis qu’il atteint plus de 90 HT euros par m² pour un toit en ardoise et toujours au-delà concernant un toit en chaumière pour lequel vous êtes obligés de considérer en moyenne 120 euros du mètre carré.

Quelle sera la relation de cause à effet prix-matériau ?

À propos des tuiles en terre cuite, présumez 50 euros HT au mètre carré.

  • Tablez sur manifestement un coût identique (tout en étant légèrement moins dispendieux) concernant des tuiles en ciment : 45 euros HT par m².
  • De plus, le shingle (ou bardeau bitumé) vaudra grossièrement 55 euros HT par mètre carré.
  • Concernant des ardoises, comptez un budget situé entre 90 et 155 euros HT au m².
  • Le prix concernant des tuiles en zinc va être de 55 euros HT au mètre carré.
  • Concernant de la fonte, comptez une dépense avoisinant 35 euros HT par m².
  • 120 euros au m² pour un toit en chaume.

Pour finir, pour des tuiles solaires, vous devez investir entre 900 et 2000 euros au m². Gardez en tête de plus que votre couverture présente a un coût de fin de service (il faut la mettre dans un endroit adapté).

Une société s'occupe de faire évacuer votre ancienne toiture, d'évacuer les débris et de faire déposer une protection afin de préserver votre ossature durant le travail. Cette étape obligatoire donnera un budget de 1 200 € approximativement, concernant la récupération simple d'un toit de taille usuelle (15 € TTC/m2), et cela peut aller jusqu'au double si l'évacuation des débris et la pose de la bâche sont contenus dans le tarif. Ayez en tête qu'il peut être profondément intéressant d'en profiter afin de changer l'isolation de votre domicile et augmenter son efficacité énergétique et encore plus dans l'éventualité où vous restaurez la totalité de la couverture. Pour une isolation et couverture neuve, cela peut osciller de 150 € à 250 € par m² par rapport aux caractéristiques d'isolant choisi.