Rénover une salle de bain : prix et étapes clés

  • Article
  • Salle de bain
  • Aménagements intérieurs

Temps de lecture : 6 min

Le prix d’une salle de bains, lors d’une opération de rénovation, est justifié par le recours à des artisans qualifiés et par le coût des matériaux et des équipements. Un investissement qui en vaut la peine : le bien-être est à ce prix. Pour que celui-ci soit juste, il s’agit de bien préparer son projet de rénovation de salle de bain en se posant les bonnes questions et en évitant les erreurs courantes. Comment évaluer son budget rénovation de salle de bain ? Quelle sont les étapes clés et les 9 règles d’or pour un projet réussi ? On fait le point !

Prix pour rénover une salle de bain
Sommaire

Quelles sont les dépenses à prévoir ?

Plusieurs facteurs vont déterminer le coût de rénovation de votre salle de bains et faire varier le budget :

  • Sa taille,
  • La modification du réseau de plomberie (arrivée d’eau, évacuation…),
  • Le projet lui-même (est-ce une rénovation partielle ou complète ?),
  • Le remplacement des revêtements du sol et des murs,
  • Les éventuels travaux d’isolation (remplacement des fenêtre, isolation des murs…),
  • Le choix de vos nouveaux équipements,
  • Le coût de la main-d’œuvre.

Estimation du coût des travaux (produits et installation)

En matière de travaux, il n’existe pas d’enveloppe budgétaire fixe et unique. Dans le cas de la rénovation d’une salle de bains, le coût dépend de plusieurs facteurs : niveau de gamme des nouveaux équipements, remplacement éventuel des revêtements (carrelage, peinture, etc.), état de la plomberie, modification éventuelle de l’espace de circulation, isolation... Si chaque projet est unique, on distingue toutefois deux types de rénovation : la rénovation partielle (ou légère) et la rénovation complète.
 

Quel est le coût d’une rénovation partielle de salle de bains ?

La rénovation partielle d’une salle de bains consiste à rafraîchir l’existant, sans procéder ni à des modifications structurelles (cloisons, murs) ni à de gros travaux de plomberie. Par contre, ce type de rénovation, dite aussi légère, intègre le changement des équipements - baignoire, douche, lavabo… - et les travaux de carrelage, quand ils ne concernent qu’une partie de la pièce.

En général, l’objectif premier d’une rénovation partielle est de remettre au goût du jour une salle de bains au style désuet ou de remplacer un équipement par un autre, comme une baignoire par une douche.

Pour ce type de réalisation, avec des produits de milieu de gamme, prévoyez un budget d’environ 1500 €/m². Ainsi, pour une salle de bains de 4 m², le montant global des travaux s’élèvera à environ 6 000 €.
 

Quel budget pour une rénovation complète de salle de bains ?

La rénovation complète d’une salle de bains consiste, quant à elle, à « mettre à nu » l’espace pour le modifier en profondeur : refaire les circuits de plomberie et d’électricité à neuf, remplacer les menuiseries (porte, fenêtres) si besoin, isoler la pièce, installer un système de ventilation, cloisonner et réorganiser l’espace, poser des revêtements (carrelage, peinture) et, bien entendu, installer de nouveaux équipements (baignoire, douche, meuble…).

Si vous souhaitez une rénovation complète de votre salle de bains, prévoyez un budget global compris entre 2500 et 4000 €/m², en fonction de l’ampleur des travaux et de la qualité des équipements choisis.

Besoin d’estimer le prix de votre rénovation de salle de bain ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Quelle durée pour réaliser les travaux ?

Dans le cas d’une rénovation légère de salle de bains, s’il s’agit simplement de remplacer les équipements ou si les travaux ne concernent qu’une partie de la pièce, prévoyez une durée d’intervention comprise entre 3 et 5 jours. Si vous envisagez une rénovation complète de la pièce, sachez que le temps de réalisation des travaux s’élève en moyenne à 10 jours. Mais certains projets complexes peuvent demander jusqu’à 15 jours de travaux.

Comment rénover sa salle de bain en 4 étapes ? 

Souvent plus petite pièce de la maison, la salle de bain est pourtant celle qui demande le plus d’attention. Elle reste plus que jamais, le lieu où bien-être et détente priment sur tout le reste. Mais comment faire pour bien la réaménager et la rendre la plus fonctionnelle possible ? 


Pour la rénovation de votre salle de bain : prendre les mesures précises de la pièce 

C’est une étape essentielle, car l’aménagement d’une salle de bains doit tenir compte des contraintes techniques existantes et des mesures de sécurité à respecter. Pour réussir votre rénovation de salle de bains, il vous faudra connaître :

  • Les dimensions de la pièce : longueur, largeur et hauteur sous plafond ;
  • Les emplacements et les dimensions des portes et des fenêtres ;
  • Les emplacements de l’interrupteur et des prises électriques ;
  • Les emplacements des points lumineux ;
  • Les emplacements de la VMC ou des aérations.

 

Bien choisir ses équipements pour la rénovation de salle de bain

La surface de votre salle de bains va conditionner les équipements que vous choisirez d’y installer. Avant tout, commencez par définir précisément vos besoins. C’est essentiel pour réussir la rénovation de votre salle de bains. De plus, analyser si certaines contraintes de votre salle de bains vous oblige à utiliser des équipements sur-mesure, comme c'est le cas dans notre projet de salle de bain sous pente.

Notre
sélection

Radiateur de salle de bain Symphonik

Ce sèche-serviette avec enceintes connectées est aussi design et offre un confort thermique optimal.

Découvrir ce produit

S’agit-il de la salle principale ou d’une salle de bains d’appoint ? Souhaitez-vous y installer baignoire et douche ou seulement l’un ou l’autre ? Simple ou double vasque ? Avec ou sans WC ? Avec quel type de rangement (meuble vasque, colonne suspendue…) ? Préférez-vous multiplier les équipements, quitte à concevoir une salle de bains plutôt compacte, ou la simplifier au maximum pour favoriser la circulation et, peut-être, y installer une chaise ou un banc ? Voici quelques conseils :

  • Pour une salle de bains familiale avec une baignoire de 170 x 70 cm, une double vasque de 120 cm montée sur meuble et une douche de 80 x 80 cm, comptez un minimum de 6 m² ;

  • Pour une petite salle d’eau attenante à une chambre avec une douche à l’italienne de 120 x 80 cm et une simple vasque de 60 cm de large, une surface de 3 m² peut suffire ;

  • Si la surface de votre salle de bains le permet, vous pouvez aussi envisager d’y intégrer un espace buanderie avec lave-linge et sèche-linge. Dans ce cas, comptez 60 x 60 cm (93 cm quand la machine est ouverte) pour un lave-linge hublot ou un sèche-linge.

Une mini salle de bain moderne dans 2,4 m².
Une mini salle de bain moderne dans 2,4 m².

Zoom sur les dimensions des équipements

L’offre en équipements de salle de bain s’est considérablement étoffée. Il existe aujourd’hui toutes sortes de baignoires (rectangulaire, îlot, ovale, hexagonale, d’angle), de douches (cabine prête à poser, douche à l’italienne, avec receveur à encastrer ou à poser, avec parois vitrées fixes, coulissantes, battantes…), de lavabos (sur colonne, suspendu, vasque à poser, à encastrer, avec meuble, simple, double…), et de rangements (meuble sous vasque, armoire et module à poser ou à suspendre…). Pour chaque type d’élément, toutes sortes de dimensions sont possibles. 

S’il est donc difficile de généraliser, on peut néanmoins avancer quelques dimensions standard :

  • Receveur de douche carré : 70 x 70 cm, 80 x 80 cm ou 90 x 90 cm,
  • Receveur de douche rectangulaire : 120 x 80 ou 140 x 90 cm,
  • Baignoire rectangulaire : 170 x 70 cm ou 180 x 80 cm,
  • Baignoire d’angle : 140 x 140 cm,
  • Lavabo : 60 x 50 cm et 90 x 50 cm,
  • Meuble avec vasque : 60 x 50 cm, 90 x 50 cm ou 120 x 50 cm pour un modèle à double vasque,
  • W.-C. : 40 x 70 cm,
  • Lave-linge ou sèche-linge : 60 x 60 cm.

Pour faciliter les déplacements dans la salle de bains, il est important de respecter certaines distances entre les différents éléments. Devant votre baignoire, vous devez disposer d'au moins 55 cm pour y entrer et en sortir aisément. Devant un lavabo ou une douche, prévoyez 70 cm de dégagement. Quant aux toilettes, prévoyez un espace total - équipement et espace de circulation - de 60 x 100 cm lorsqu’elles sont situées dans la salle de bains et de 80 x 130 cm lorsqu’elles sont séparées.

Rénovation de salle de bain : la question des canalisations

La configuration de votre nouvelle salle de bains dépend aussi de l’emplacement des canalisations d’eau. Les eaux usées doivent s'écouler naturellement dans les tuyaux d’évacuation. Elles ont donc besoin, pour éviter tout phénomène de stagnation, d'une pente minimale de 2 cm/m pour s’évacuer correctement depuis le siphon jusqu’au raccordement à la colonne des eaux usées. La douche et la baignoire, proches du sol, devront impérativement être placées près de la colonne pour respecter la pente. A l’inverse, placé en hauteur, le lavabo (ou la vasque) peut être éloigné de la colonne d'évacuation à laquelle il sera raccordé.

L’arrivée d'eau, elle, est sous pression. Il est donc possible de la prolonger, de la faire monter ou descendre pour l’installer où vous le souhaitez dans la salle de bains.

Selon l’endroit où vous souhaitez implanter votre douche ou votre baignoire , il sera peut-être nécessaire de les surélever sur une estrade, ce qui permettra de cacher l'ensemble de la tuyauterie, voire de rehausser entièrement le sol de la salle de bains. Pour obtenir des conseils sur la rénovation de votre salle de bains concernant cette question de l’arrivée et de l’évacuation d’eau, savoir ce qu’il est possible ou non de faire, faites appel à un plombier professionnel.

baignoire ilot
La baignoire îlot suppose l'encastrement de la plomberie dans le sol.

Rénovation de votre salle de bain avec un relooking complet

Le travail de fond est terminé ? Place à la déco ! C’est le moment de mettre votre touche personnelle en valeur ! Pour un effet bluffant, sachez que la mosaïque, le tadelakt, ou encore les carreaux de ciment ont la côte ! Avec de multiples déclinaisons, vous trouverez forcément ce dont vous avez besoin pour réveiller votre pièce.

salle de bain orientaleUne salle de bain rénovée dans un style oriental.

Côté couleur, attention à ne pas en faire des tonnes ! Préférez des teintes claires et douces qui réfléchissent au maximum la lumière, et qui apportent un effet apaisant sur le long terme. En parallèle, attention à bien utiliser des peintures adaptées aux pièces humides

Enfin, accessoirisez votre salle de bain avec des miroirs, des plantes, mais aussi des paniers en osier qui apportent du style en toute simplicité... Veillez toutefois à ne pas surcharger l’espace pour qu’il reste fonctionnel en toutes circonstances.

9 règles d’or pour une rénovation de salle de bains réussie

On l’a vu, la rénovation d’une salle de bains demande un minimum de préparation. Avant de se lancer dans les travaux, gardez en tête quelques points clés. C’est tout le secret pour une salle de bains aussi belle à regarder que pratique à utiliser. Voici les 9 règles d’or pour un projet qui baigne.

 

Pour que prendre une douche reste une expérience agréable

Vous rêvez depuis toujours de chantonner sous votre douche… à l’italienne ? Sachez que ce type d’équipement n’est pas toujours techniquement envisageable, et qu’il peut présenter quelques inconvénients de taille si la configuration n’a pas bien été pensée. La meilleure solution avant de se lancer : vérifier la faisabilité du projet avec un professionnel. Un équipement aura beau être joli, vous devez aussi réfléchir au côté pratique. Si vous avez des enfants en bas âge (ou en projet !), une baignoire vous facilitera grandement la vie. Vous avez bien l’intention de profiter de votre maison le plus longtemps possible ? Il existe des équipements esthétiques, pensés pour s’adapter aux contraintes de motricité. Pesez bien les pour et les contre de chaque solution, afin de déterminer si elle correspond vraiment à vos besoins.

 

Pour ne pas avoir à démolir vos murs en cas de fuite

La salle de bains est connue pour être le lieu de prédilection des fuites… Pour y remédier rapidement, la tuyauterie doit rester accessible. En cas d’urgence, mieux vaut que le plombier puisse intervenir facilement, sans avoir besoin de tout casser. Privilégiez également les raccords à sertir (ou éventuellement à souder) : cela vous mettra à l’abri du joint défectueux qui est souvent à l’origine des fuites.

Besoin d’un expert pour rénover votre salle de bain ?
Décrivez rapidement votre projet : nous vous mettons gratuitement en relation avec nos professionnels agréés.

Pour que l’entretien ne devienne pas une corvée

Une salle de bains, ça se salit très vite et le calcaire y prend ses aises. Il existe heureusement des astuces pour ne pas passer son temps à la nettoyer.

  • Certains matériaux sont plus faciles à entretenir que d’autres. Les matériaux synthétiques sont la meilleure option car ils combinent facilité d’entretien et résistance. Facile à nettoyer, résistante aux taches et aux rayures, la céramique est aussi une valeur sûre. Côté paroi de douche, opter pour du verre trempé avec traitement anticalcaire vous facilitera grandement la vie.

  • Pour le carrelage, fiez-vous à la norme UPEC (Usure, Poinçonnement, Eau et agents Chimiques) : le produit que vous choisissez doit afficher de bons scores sur la résistance à l’eau (indice 3 : présence fréquente et/ou prolongée) et la résistance aux agents chimiques et tachants domestiques (indice 2 : risque maximum).

  • Attention aussi aux formes des équipements que vous choisissez. Les vasques carrées sont par exemple difficiles à nettoyer car les saletés s’incrustent dans les coins, et il faut alors les attaquer au coton-tige.

 

Pour que l’humidité n’entache pas la déco

La salle de bains est sans aucun doute la pièce la plus humide de la maison. Or l’humidité peut rapidement abimer certains matériaux. Quelques précautions s’imposent si vous ne voulez pas avoir à rénover votre salle de bains tous les 5 ans…

  • Evitez bien sûr l’utilisation de matériaux poreux, comme le plâtre, les mousses… Pensez aussi à poser un isolant entre la chape de béton et le carrelage.

  • Pour le sol, misez de préférence sur le PVC ou le carrelage, résistants à l’eau et à l’humidité. Si vous préférez le parquet, sachez que le bois exotique massif, naturellement résistant à l’humidité, est la meilleure option : teck, wengé, bambou… Autre point à prendre en compte : le côté antidérapant contre le risque de glissades. Pour le carrelage, préférez par exemple un modèle à mosaïque, moins glissant que les carreaux lisses XXL.

  • Vous êtes fan de papier peint ? Bonne nouvelle : aujourd’hui, les fabricants proposent des produits spécialement conçus pour les pièces d’eau (papier vinyle ou à protéger avec un vernis spécial). Si vous optez pour la peinture, choisissez une peinture hydrofuge, imperméable à l’eau. Attention lors de la pose : assurez-vous que la surface est propre et sèche, sans reste de peinture ou d’enduit.

 

Pour qu’eau et électricité fassent bon ménage…

Dans la salle de bains, l’eau et l’électricité cohabitent de très près. Pour éviter les accidents, voici quelques règles indispensables.

  • Votre installation électrique doit être parfaitement étanche.

  • Les prises électriques doivent être placées à au moins 60 cm des points d’eau.

  • Il faut également respecter les « volumes de sécurité ». Il en existe 4, chacun correspondant à des règles précises pour l’installation de tout matériel électrique. Par exemple, dans le volume 0 (dans la baignoire et dans la douche) : interdiction de tout matériel électrique. Dans le volume 1 (au-dessus de la baignoire ou du bac à douche) : seuls les appareils d’éclairage et interrupteurs spécifiques (c’est-à-dire avec une classe de protection IP adaptée) sont autorisés. Et ainsi de suite… N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

 

Pour que votre salle de bains ne devienne pas un bouillon de culture

La salle de bains étant une pièce humide, une aération optimale sera votre meilleure alliée pour éviter la buée sur les surfaces vitrées mais aussi pour évacuer l’humidité et limiter la prolifération des moisissures. Autre point important : si l’humidité est trop importante, le confort thermique de la pièce ne sera pas bon. Vous aurez beau chauffer, vous aurez toujours froid.

Parmi les solutions disponibles sur le marché, les systèmes de VMC à hygromètre intégré figurent parmi les plus pratiques. La ventilation se met en route une fois le niveau d’humidité atteint. Vous n’avez même plus besoin d’appuyer sur un bouton.

 

Pour que se laver soit un plaisir… même en hiver

Pour votre confort en toute saison, pensez au chauffage. Rien de pire que de prendre une douche quand il fait froid. Le radiateur électrique est une bonne option car il chauffe rapidement quand vous en avez besoin. Découvrez aussi les radiateurs spécialement conçus pour la salle de bains, qui combinent chauffage et sèche-serviettes. Malin !

 

Pour que vous ne soyez pas obligé d’aller chercher votre sèche-cheveux dans le placard de la cuisine…

La tendance est aux décorations épurées, même dans la salle de bains. Mais, encore une fois, n’en oubliez pas le côté pratique. Pensez bien aux rangements dont vous avez besoin : le matin, vous serez heureux d’avoir tout ce qu’il vous faut pour vous préparer à portée de main.

 

Pour éviter de vous couper en vous rasant (ou de mettre trop de blush)

L’éclairage est un point important dans une salle de bains. Vous avez besoin d’une lumière suffisamment puissante pour y voir clair. Indispensable pour vous raser, vous maquiller, vous coiffer… et vous réveiller ! Oubliez les éclairages intimistes et feutrés, pas vraiment adaptés. L’astuce en + : combinez plusieurs sortes de lumières, par exemple un éclairage général, d’ambiance (plafonnier), et un éclairage plus ciblé (spots), pour voir de près.

Rénovation de salle de bains : quelques réalisations

Nos artisans La Maison Saint-Gobain chouchoutent vos rénovations de salle de bain ! Découvrez en images quelques réalisations de nos installateurs agréés...

Salle de bain rénovée par Jean-Guillaume B, EGB La Maison Saint-Gobain
Salle de bain rénovée par Jean-Guillaume B, EGB agréée sur Paris.
Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.