Comment rénover sa maison en bois ?

  • Article

Temps de lecture : 3 min

Contrairement à l’image que l’on s’en fait, les maisons en bois ne sont pas seulement réservées aux paysages alpins : de plus en plus de particuliers, quel que soit leur lieu d’habitation, décident d’utiliser ce matériau et font construire leur logement en ossature bois. En plus d’être esthétique et respectueux de l’environnement, le bois dispose en effet de multiples avantages, notamment au niveau de ses performances thermiques. Néanmoins, aussi plaisant soit-il, il demande un entretien régulier et un chantier de rénovation peut s’avérer nécessaire au bout de quelques années. Qu’est-ce qu’une maison en bois et quels sont ses atouts ? Quelles sont les bonnes pratiques pour la rénover ? Quelles sont les contraintes à prendre en considération dans vos travaux ? Quel budget faut-il prévoir ? Nos experts vous aident à mener à bien votre projet de rénovation !

Maison en bois rénovée

Qu’est-ce qu’une maison en bois et quels sont ses atouts ?

Une maison en bois, aussi appelée maison à ossature bois (MOB) est une habitation dont la structure est composée de bois. Tous ses éléments porteurs sont faits de ce matériau et un isolant est ensuite glissé entre les poutres et les montants verticaux. Ce type de construction représente des avantages non négligeables dont voici quelques illustrations.

La maison à ossature bois dispose d’excellentes performances thermiques

Vous en avez assez de voir votre budget vacances disparaître dans vos factures de chauffage ? Ceci devrait vous intéresser : le bois est 7 fois plus isolant que le béton, et le système de l’ossature bois, qui permet d’accueillir les couches d’isolant entre les montants mais également devant et derrière les ossatures et d’obtenir une excellente étanchéité à l’air, est très performant d’un point de vue thermique. En plus de faire un geste pour l’environnement, vous pourrez par conséquent alléger de manière significative vos factures énergétiques et profiter d’un meilleur confort thermique, quelle que soit la saison. Pour vous donner une idée concrète, lorsqu’elle est bien isolée, la maison en bois peut vous permettre de réduire jusqu’à 6 fois vos dépenses liées au chauffage par rapport à une maison classique.

La maison en bois se plie à toutes les esthétiques

Lorsque l’on pense maison en bois, on imagine un chalet de montagne, au look à la fois authentique et pittoresque. Mais la maison à ossature bois, si elle peut revêtir ce look chalet conférant une atmosphère chaleureuse à toutes les pièces de l’habitat, joue les caméléons et peut également arborer une façade enduite ou tout autre type de bardage extérieur.

La maison à ossature bois s’adapte à vos envies

Besoin d’agrandir votre intérieur ? Grâce à un mode de construction souple, vous pouvez faire évoluer votre maison au gré de vos envies (en prenant bien sûr quelques précautions d’usage). Souvent pré-assemblées en usine, ces extensions sont beaucoup plus rapides à construire qu’une extension en parpaing ou en brique par exemple, qui va nécessiter une construction sur site.

La maison en bois est économique à l’achat

Au début réservée à une élite, la MOB s’est depuis démocratisée et grâce aux modèles préfabriqués, les devis de construction ont été largement revus à la baisse.

Vous souhaitez faire rénover une maison en bois ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Quelles sont les bonnes pratiques pour rénover sa maison en bois ?

Vous l’avez compris, la maison à ossature bois représente de multiples avantages. Afin de l’optimiser et d’en profiter le plus longtemps possible, il convient de l’entretenir et de la rénover aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Par où commencer ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Suivez votre guide travaux ! 

 

Faire l’état des lieux 

Dans un premier temps, il est indispensable de faire un état des lieux afin d’entrevoir le plus clairement possible l’envergure des travaux nécessaires. Accompagné d’un professionnel du bâtiment, il faudra pour cela vérifier l’état des fondations, de la charpente, des murs, des menuiseries, de la toiture mais également la qualité de l’isolation, l’étanchéité des huisseries, l’état du réseau électrique et de la plomberie sans oublier la ventilation. 

Ensuite, il vous restera à définir l’étendue des travaux et de hiérarchiser les opérations par ordre d’importance. Gardez à l’esprit que tous les éléments ayant un impact sur la sécurité des habitants (installation électrique notamment) doivent être considérés comme prioritaires.
 

Zoom sur l’isolation de la maison à ossature bois

Si l’isolation de votre maison à ossature bois est à refaire, sachez que quelques précautions sont à prendre. Dans un premier temps, l’artisan devra vérifier l’humidité du bois - qui ne doit pas dépasser les 18% - et le fait que la charpente soit saine. Par ailleurs il faut à tout prix éviter de reposer un isolant neuf sur un isolant endommagé. Le tout doit être remplacé pour un résultat efficace. 

Les matériaux à privilégier sont la laine de verre, la laine de roche ou la fibre de bois car ils bénéficient d’une conductivité thermique relativement faible. Après la pose de l’isolant, un pare-vapeur doit être posé à l’intérieur. Son rôle ? Faire barrière à l’humidité et éviter qu’elle ne s’immisce dans les parois et ne vienne endommager l’isolant. Côté extérieur un écran HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau) doit être installé afin de limiter les risques de condensation.

Enfin, tous les isolants doivent impérativement être certifiés ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants), c’est un gage de qualité et un prérequis pour pouvoir prétendre aux aides à la rénovation énergétique. 

Bon à savoir : les travaux d'isolation ouvrent droits à des aides financières et fiscales de l'état. Renseignez-vous pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre dans le cadre d’une rénovation énergétique. 

À quelles aides financières êtes-vous éligible ?
Avec plus de 2000 aides mises à jour chaque mois, notre outil vous apporte une réponse personnalisée. Faites la simulation et découvrez toutes vos opportunités de financement.

Quelles sont les contraintes à prendre en considération ?

Au regard de vos projets de rénovation concernant votre MOB, il est utile de connaître quelques recommandations en amont de vos travaux.
 

En cas d’extension verticale (surélévation) de votre maison en bois

Vous manquez de place ? Votre intérieur devient trop petit ? Parmi les solutions les plus courantes, on trouve l’extension verticale. Cela étant, pour réaliser un tel projet, il est capital d’avoir fait réaliser au préalable une étude de la structure et des fondations du bâti afin de s’assurer que celui-ci est assez solide pour pouvoir supporter une charge supplémentaire. 
En effet, la construction en ossature bois reste une structure légère avec des fondations adaptées, et tout ajout de poids ou toute modification du contreventement (le renfort transversal de la structure) doivent être bien préparés.
 

En cas d’extension horizontale

Autre solution pour agrandir votre intérieur et améliorer votre confort de vie : l’extension horizontale. Il est prudent de se faire conseiller par des professionnels des maisons à ossature bois pour non seulement construire en harmonie avec l’existant mais également éviter la création de ponts thermiques et les éventuels problèmes d’étanchéité. D’autre part, l’isolation devra être réalisée dans la continuité de la précédente. L’extension latérale supposant de réaliser une ouverture dans la structure de la maison, l’étude technique préalable s’imposera là aussi.
 

En cas de travaux de rénovation modifiant l’aspect extérieur de la construction

Si votre projet de rénovation porte sur l’extérieur de votre maison ou qu’il a pour conséquence de le modifier (changement de fenêtres, modification du bardage ou de l’enduit de façade, installation d’une fenêtre de toit ou de panneaux solaire par exemple), il est indispensable de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune afin de connaître les éventuelles contraintes à respecter.

Surélévation d’une maison boisLa façade de votre maison en bois doit être conforme au PLU de votre commune.

Quel budget faut-il prévoir pour la rénovation de sa maison en bois ?

Définir un ordre de prix pour effectuer ses travaux de rénovation est une tâche relativement complexe. En effet, l’enveloppe budgétaire à y consacrer dépendra de plusieurs critères tels que le nombre de pièces à rénover, l’état dans lequel se trouve la maison, les matériaux choisis ainsi que la main d’œuvre sélectionnée et la localité. En fonction de vos souhaits et de la nature des travaux envisagés (rafraîchissement intérieur, rénovation secondaire ou gros œuvre), la fourchette de prix ira :

  • De 100 à 300 euros du mètre carré pour un rafraîchissement (peinture, comblement des fissures, restauration du parquet, remplacement des revêtements de sol…),

  • De 700 à 900 euros du mètre carré pour une rénovation secondaire (changement des fenêtres, rénovation du chauffage et du système de production d’eau chaude, rénovation de la salle de bain, électricité, rénovation de la façade…)

  • Et à partir de 1000 euros du mètre carré pour des travaux de gros œuvre (renfort de fondations, ouverture de murs porteurs, pose complète de salle de bain, installation d’une nouvelle cuisine, aménagement d’une terrasse…). 

Vous souhaitez estimer le prix de votre rénovation de maison ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !