Comment estimer le prix de votre aménagement de combles ?

  • Article
  • Combles

Temps de lecture : 4 min

En fonction de la surface à aménager, des travaux à effectuer, des matériaux choisis, de l’endroit où l’on vit… Chaque projet est différent ! Pas évident donc d’estimer le prix global d’un aménagement de combles. Cependant, afin d’avoir une idée de fourchette budgétaire, il est bon de commencer par se poser les bonnes questions. Certains facteurs vont en effet conditionner la facture finale… Avant de vous lancer dans la demande de devis à des entreprises qualifiées, on vous aide à estimer le prix à prévoir pour l’aménagement de votre grenier en combles douillets.

Aménager ses combles combien ça coûte ?

Votre charpente et votre toiture doivent-elles être adaptées ?

La première question à vous poser est de savoir si la hauteur sous plafond et la pente de votre toit sont suffisantes pour que vos combles soient aménageables (idéalement, il faut compter au moins 1,80 m de hauteur sous plafond et une inclinaison supérieure à 35°). Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir envisager des travaux pour changer la pente du toit, voire surélever votre maison et rehausser votre charpente. Ces opérations représentent un coût conséquent : comptez entre 800 et 1 500 euros du m² pour une surélévation de toiture.

Surélever votre maison pour gagner en hauteur sous plafond Surélever la maison pour gagner en hauteur sous combles...

Il va également falloir que vous prêtiez attention à la nature de votre charpente : si elle est traditionnelle, l’espace est en général suffisamment ouvert pour accueillir un aménagement de combles. 
En revanche, si votre charpente est industrielle, tout dépend des fermettes utilisées : si elles sont en forme de « A », il n’y a pas de modification à prévoir, sinon, il faudra sûrement intervenir sur votre charpente pour la renforcer. 

Quoi qu’il en soit, à partir du moment où vous touchez à la toiture et à la charpente, le devis et la facture associée va vite grimper.

À titre d’exemple, comptez en moyenne :

  • Entre 80 et 120 euros par m2 de plancher pour passer d’une charpente fermette industrielle en W à une charpente fermette en A sans intervention sur la couverture.
  • Entre 150 et 250 euros s’il faut déposer et reposer la couverture.
  • Jusqu’à 2 500 euros par ferme s’il s’agit de modifier une charpente traditionnelle.
Un projet d'aménagement de combles en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Faut-il renforcer le plancher ? 

Aménager ses combles suppose de vérifier l’état du plancher.

En effet, il est primordial qu’il supporte la charge de votre futur espace de vie et une étude structure est plus que conseillée. Les revêtements de sol, les cloisons, les meubles font leur poids ! Si votre plancher n’est pas assez solide, il va falloir ajouter les travaux de renforcement au prix de votre aménagement de combles. Cela représente entre 50 et 100 euros du m2 environ pour un renforcement par doublage des solives existantes et la pose d’un dallage en OSB, et entre 120 à 160 euros du m² pour la création d’un nouveau plancher.

Doublage de plancher en osbRenforcement de plancher par doublage en OSB.

Chaque situation étant très spécifique, ces fourchettes sont des indications et seul un devis réalisé en bonne et due forme après la visite d’un professionnel vous permettra d’avoir un prix précis pour le renforcement de votre plancher en vue de l’aménagement de vos combles.

L’isolation est-elle suffisante pour avoir chaud en hiver, frais en été ?

Une bonne isolation des combles est primordiale pour profiter pleinement de votre nouvelle pièce. Si tout a déjà été optimisé (par exemple, lors de la construction de la maison), tant mieux ! Mais si vous devez envisager des travaux d’isolation de votre toiture, cela va bien entendu se ressentir sur votre budget. En fonction de la configuration de votre espace, deux options s’offrent à vous, avec chacune un coût différent (qui varie lui-même selon le matériau et la technique choisis) :

  • L’isolation par l’intérieur (ITI) : si votre toiture est en bon état et que vous disposez d’une bonne hauteur sous plafond, elle est plus facile à mettre en œuvre et revient donc moins cher. Prévoyez entre 90 et 120 euros par m² environ.

  • L’isolation par l’extérieur (ITE) : elle suppose de gros travaux de main-d’œuvre (dépose et repose de la toiture) et donc un budget plus conséquent. Comptez en moyenne entre 150 et 250 euros du m2. Cette solution est plutôt envisagée lorsque vous devez de toute façon refaire votre toiture.

La toiture n’est pas le seul élément à bien isoler : pensez aussi à l’ajout d’une couche d’isolant acoustique au niveau du plancher (entre 70 et 90 euros du m²)

La création d’ouvertures est-elle nécessaire pour faire entrer la lumière naturelle ?

La règle est en général de prévoir une surface vitrée égale à un 1/6e de l’espace habitable pour profiter d’une luminosité satisfaisante et agréable.

Dans les combles, en revanche, il faut aussi garder en tête le fait que les fenêtres de toit sont des capteurs thermiques qui peuvent chauffer en été et donc prévoir d’embarquer des volets roulants (placés à l’extérieur).

Faites entrer la lumière naturelle dans vos comblesLa fenêtre de toit, essentielle pour des combles lumineux.

Si vous devez équiper vos combles de Velux ou de lucarnes, pensez à anticiper le budget associé. Ce dernier change en fonction du type d’ouverture, de ses dimensions, de sa performance thermique (vitrage standard, isolation phonique renforcée, triple vitrage, présence d’un occultant…), des matériaux et des conditions de pose. Par exemple, pour une fenêtre de toit de type Velux, le prix varie environ de 500 à 2 000 euros la fenêtre. Pour un chien assis, le coût est souvent plus élevé et peut aller de 2 000 à 6 000 euros. Enfin, si vous optez pour un puits de lumière (qui présente l’avantage d’apporter de la luminosité sans la chaleur en été et qui peut être utile quand une partie de vos combles est perdue sous le faîtage), comptez environ entre 800 et 1 000 euros. 

Pouvez-vous accéder à vos combles (autrement que par une échelle) ?

S’il n’y a pas d’accès existant pour monter facilement et en toute sécurité dans vos combles, ajoutez à votre budget le coût :

  • De la création d’une trémie (trou dans le plancher) qui va de 1 000 à 1 500 euros si la structure de votre plancher est en bois et peut monter jusqu’à plus de 5 000 euros s’il faut scier du béton armé. 

  • De la pose d’un escalier qui est très variable selon la forme (droit, tournant, colimaçon…), le matériau et la conception. Un escalier droit en bois standard est ce qui se fait de moins cher (à partir de 800-1000 euros environ, pose incluse) mais, dès que vous optez pour un modèle sur-mesure, la note grimpe rapidement. Même chose pour les escaliers en pierre ou en verre qui demandent des travaux plus conséquents et peuvent facilement dépasser les 10 000 euros. À deviser bien en amont donc !

La trémie et l’escalier, essentiel pour un accès pratique aux comblesLa trémie et l’escalier... indispensables !

Électricité, chauffage et plomberie : quels sont les raccordements à budgéter ?

Pour évaluer les différents raccordements à faire, commencez par déterminer l’usage de la future pièce. Si vous créez une salle de bains, une cuisine ou des toilettes, ce poste va vous coûter plus cher car vous allez non seulement devoir prévoir un raccordement à l’électricité et un système de chauffage, mais aussi des travaux de plomberie (arrivées d’eau, évacuations…). Alors que pour une chambre, seuls l’électricité et le chauffage sont nécessaires. 

À titre indicatif, la mise en place d’une installation électrique (hors chauffage) dans des combles revient environ :

  • Entre 500 et 700 euros pour une chambre, un bureau ou une salle de jeux
  • Entre 450 et 600 euros pour une salle de bains
  • Entre 350 et 450 euros pour des WC, un couloir ou un escalier

Au niveau du chauffage :

  • Pour un chauffage électrique : comptez de 200 à 400 euros pour un appareil classique (panneau rayonnant) et de 400 à 900 euros pour un équipement plus qualitatif (radiateur à inertie)
  • Pour un chauffage hydraulique : prévoyez de 600 à 1 000 euros, selon la complexité du raccordement et le nombre de radiateurs à installer dans les combles. 

Enfin, côté plomberie, si vous souhaitez créer une salle de bains, le forfait global est compris entre 700 et 1 000 euros environ pour l’installation du réseau d’alimentation en eau chaude et en eau froide, la mise en place d’une évacuation PVC de 100 mm et le raccordement à l’existant. 

Quelles finitions envisagez-vous ?

En dehors du gros œuvre, le prix pour aménager des combles dépend aussi des finitions que vous choisissez.

En clair, n’oubliez pas d’inscrire à votre budget le montant des revêtements de sol (comptez par exemple entre 120 et 150 euros le m², fourniture et pose comprises, pour un parquet en bois massif de bonne facture, entre 80 et 120 € pour du carrelage moyen-haut de gamme, ou entre 40 et 60 euros pour un sol en PVC) et muraux, de la mise en place éventuelle de cloisons et de portes, de l’installation d’une ventilation performante pour améliorer la qualité de l’air intérieur (de type VMC double flux), de l’ameublement et des rangements, de la décoration…

Prix aménagement de combles :  revêtements et finitionsLes finitions auront un impact non négligeable sur le prix d'aménagement de vos combles.

On le voit bien, le prix pour aménager ses combles varie beaucoup d’un projet à l’autre. Plus les travaux sont complexes, plus il sera élevé. Il faut avoir à l'esprit que la facture peut facilement atteindre au minimum les 20 000 à 30 000 euros. Un point à savoir toutefois : si vous prévoyez des travaux d’isolation, vous pouvez prétendre à certaines aides financières comme Ma prime Rénov', l"eco-PTZ, les primes coup de pouce ou la TVA à taux réduit pour alléger un peu la facture.

Si votre projet est assez précis et que vous souhaitez vous faire une première idée de prix pour l’aménagement intérieur de vos combles (hors modification de toiture, surélévation ou isolation par l’extérieur), nous mettons à votre disposition un simulateur gratuit. En quelques clics, il vous permet d’évaluer le coût de vos travaux en fonction de la surface de vos combles, de la hauteur sous plafond, de la nécessité de créer un escalier ou pas, etc.

Vous souhaitez estimer le prix de votre aménagement de combles ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !

Il s’agit bien sûr uniquement d’une estimation. Pour obtenir un devis détaillé, il est conseillé de faire appel à un artisan qualifié. Il sera habilité à vous proposer un tarif correspondant à vos besoins.