Jardin japonais : 3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Temps de lecture : 3 min

3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Issu d’une tradition ancestrale, le jardin japonais répond à des codes esthétiques et des principes d’aménagement immuables depuis des millénaires. Un savoir-faire reconnu à travers le monde qui est de plus en plus prisé des amoureux de la nature à la recherche d’un lieu de détente et d’ambiance zen. Voici 3 conseils pour vous aider à créer un véritable jardin japonais dans l'espace extérieur de votre maison : votre jardin, votre terrasse ou encore votre toit-terrasse

Conseil N°1 : quel type de jardin japonais choisir ?

Avant de vous lancer dans la conception de votre jardin japonais, il convient de déterminer la place disponible et le paysage que vous voulez créer. En effet, les dimensions, le style et les éléments que vous souhaitez pour votre jardin correspondront à un type de jardin japonais spécifique. Au Japon, on dénombre 4 grandes familles de jardins japonais.

3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Le Karesansui

Plus connu en occident sous l’appellation jardin zen, ou encore jardin sec, ce dernier n’est pas un jardin que l’on peut parcourir. Principalement de forme rectangulaire, ce type de jardin japonais est un lieu de calme et de sérénité propice à la contemplation et la méditation avec une symbolique omniprésente. Ainsi les rochers, la mousse et le sable (ou gravier) sont les principaux éléments qui le composent. Ici l’eau n'est pas présente, mais elle est symbolisée par le sable (ou le gravier) avec de subtiles vagues ondulées, réalisées avec un râteau pour donner l’illusion du mouvement. Ces jardins sont assez simples à réaliser. Il est tout à fait possible de le créer dans un espace réduit, comme une terrasse ou un petit jardin de ville.

3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Le Tsuboniwa

Il s’agit d’un jardin miniature qui représente la nature dans un espace relativement restreint. Ce type de jardin japonais pour petits espaces utilise des effets de trompes l’œil et des effets de perspectives pour donner une illusion de grandeur et de profondeur au jardin. Ces jardins peuvent être réalisés sur terrasse ou dans un petit espace arboré.

3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Le Chaniwa ou le jardin de thé

Comme son nom l’indique, il s’agissait d’un jardin que l’on devait traverser avant de prendre le thé dans la tradition japonaise. Un petit espace qui permet de relier deux parties d’une même maison. Ce jardin peut très bien être réalisé dans une cour ou un patio.

3 conseils pour aménager un jardin japonais chez vous

Le Kaiyushiki

Ou jardin promenade ou encore jardin d'eau. Le but ici est de représenter un paysage avec des forêts, des montagnes, des rivières ou des lacs. Il s’agit du jardin le plus grand avec des dimensions très importantes et qui convient à des maisons avec un grand terrain. Ce type de jardin, proche du parc, doit permettre de se promener à travers différents types d’allées et profiter de plusieurs perspectives. 

Le conseil +

Si vous bénéficiez de beaucoup d’emplacements disponibles, de formes et de tailles variées, il est possible de faire cohabiter plusieurs styles de jardins japonais dans votre espace extérieur.

Trouver un professionnel pour aménager votre extérieur ?

Conseil N° 2 : les matériaux et objets incontournables des jardins japonais

Mêlant religion, ésotérisme et esthétisme, la réalisation du jardin japonais est un art traditionnel, longtemps gardé secret et protégé, reposant sur une symbolique très forte. La représentation des différents paysages naturels comme les forêts, les montagnes, les lacs ou encore les rivières font néanmoins appel aux mêmes matériaux de manières récurrentes. Ainsi une liste exhaustive des matériaux peut être dressée pour respecter les codes du jardin japonais et son ambiance zen. Mais deux matériaux demeurent des indispensables du jardin typique de l'Empire du soleil levant.

 

Le bois

Le bois est principalement utilisé pour la création de l’espace détente. Terrasse et mobilier de jardin peuvent être réalisés avec du bois issu du japon, tel que le pin ou le chêne. Au japon, les jardins sont automatiquement délimités et clos. Si vous souhaitez apporter une touche d’authenticité supplémentaire à votre déco, n’hésitez pas à réaliser des palissades ou des clôtures en bambou par exemple.

Mobilier en bois dans un jardin japonais
La terrasse et le mobilier du jardin japonais sont généralement en bois

La roche

Des roches de différentes compositions sont sélectionnées pour leur forme, leur couleur ou encore leur texture. Dans la plus pure tradition des jardins japonais, les roches sont disposées telles qu’elles ont été trouvées dans la nature.

Souvent en nombre impair (3, 5 ou 7), les roches sont installées de façon à délimiter les espaces afin de séparer les zones végétales et aquatiques. Les roches de types sédimentaires, magmatiques ou encore métamorphiques jouent un rôle différent dans la symbolique et se positionnent à des endroits stratégiques du jardin.

  • Ainsi près d’un point d’eau, par exemple, on privilégie les roches sédimentaires plus arrondies et plus lisses.
  • Pour définir un relief plus important et représenter les montagnes (image forte de la tradition feng shui), on sélectionne des roches magmatiques.
  • Près des cascades ou chutes d’eau, d’imposantes roches métamorphiques sont préconisées.  
Une chute d’eau bornée de grosses pierres dans un jardin japonais
Les roches sont particulièrement utilisées pour entourer et délimiter les plans d’eau et cascades

Des matériaux que l’on retrouve aussi côté déco

Les éléments décoratifs sont également très présents dans l’aménagement des jardins japonais. Placés à des endroits clés comme l’entrée d’une allée, près d’un plan d’eau, aux pieds d’un arbuste ou encore suspendus, il peut s’agir de lanternes en pierre ou de statues. Au Japon, ces décorations ont une vocation avant tout religieuse, animiste ou bouddhiste. Les statues de Bouddha, par exemple, sont traditionnellement fabriquées en bronze. Mais certains parcs optent pour des modèles en pierre pour un style plus naturel et minimaliste.

Une statue de Bouddha en bronze dans un jardin japonais
Traditionnellement les statues de Bouddha sont en bronze.

Conseil numéro 3 : l’aménagement d’un jardin japonais

Après avoir déterminé l’emplacement de votre jardin japonais, le style et les éléments que vous souhaitez y intégrer, vous pouvez réfléchir à sa conception et à son esthétisme. Au Japon, le design et la conception des jardins répondent à des codes particuliers.

 

Les allées

Pour créer les chemins et allées que vous emprunterez à travers votre jardin, vous devez privilégier autant que possible les formes arrondies, voire sinueuses et délaisser les formes droites ou trop rectilignes. Ces sentiers doivent contenir du gravier agrémenté de pas japonais ou encore des pavés. De préférence en pierre vieillie, les pas japonais se déclinent également en bois. Côté formes, ils sont le plus souvent de forme rectangulaire, mais ils existent également en version arrondie.

Une allée de jardin avec des pas japonais
Le jardin japonais privilégie les allées de formes arrondies.

Le point d’eau

Symbole de la vie, de force et de purification au Japon, l’eau a toujours été un élément important dans la culture et la tradition japonaise. Le Japon est une nation insulaire avec une forte activité volcanique qui a généré des lacs, des rivières et des sources d’eau chaude en quantité. Il est normal de vouloir lui donner une place de choix dans son jardin.

La place de l’eau dans le jardin peut être centrale ou périphérique. Plusieurs schémas sont possibles. Créer une harmonie en partant d’un bassin ou d’un étang d’eau central ou au contraire multiplier les points d’eau en ajoutant une rivière et des cascades à différents endroits du jardin. Les fontaines peuvent également jouer ce rôle à défaut de place suffisante.

Un étang dans un jardin japonais avec un pont et des poissons
Symbole de la vie, l’eau a souvent une place de choix dans le jardin japonais.

Les arbres et plantes

Pour constituer son jardin japonais, il existe un large choix de plantes, d’arbustes ou d’arbres typiques du japon. Pour reprendre les plus connus vous pouvez utiliser le cerisier à fleurs appelé "sakura", l’érable du Japon ou encore l’Azalée du japon. Pourquoi ne pas ajouter également l’une des 3 espèces de pin du japon (noir, rouge ou blanc). Enfin pour de petits espaces comme une terrasse ou une cour, pourquoi ne pas opter pour cet arbre typique du Japon qui suscite bon nombre de passions à travers le monde : le bonsaï ? Pour savoir quels arbres et végétaux vous pouvez planter, n’oubliez pas de vous renseigner sur la nature de votre sol et n’hésitez pas à faire appel aux services d’un paysagiste. Jardin, cour, terrasse, parc, vous trouverez forcément les plantes et arbustes, grands et petits, pour créer cette ambiance zen si chère au jardin japonais.

Un jardin japonais très végétalisé avec un étang, un pont et une petite bâtisse typique
Que serait un jardin sans plantes et arbustes ? Le jardin japonais a aussi droit son lot de verdure !
Travaux d’aménagement extérieur en vue ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés