Graviers et galets : l’idée déco qui fait ricochet

Dans un jardin, les galets n’ont pas leur pareil pour orner des allées. Quant au gravier, il conjugue esthétisme et praticité dans tout projet d’aménagement de jardin. Quel revêtement pour quels effets, lequel choisir, vous hésitez ? On ne vous jette pas la pierre… suivez le guide !

Un projet à venir ?

Galets et graviers : pour quoi faire ?

La valorisation de ses espaces extérieurs compte aujourd’hui au moins autant que l’aménagement intérieur d’une maison.

Il convient donc d’apporter une attention toute particulière à son jardin pour mettre en valeur l’ensemble de son bien.

Dans ce contexte, les galets et graviers sont très appréciés pour structurer votre espace extérieur.

Ils apporteront à votre jardin une note à la fois chaleureuse et harmonieuse qui rendra vos allées aussi propres qu’engageantes.

Si les galets peuvent être choisis en accord avec le style local des pierres de votre région, les graviers valorisent davantage un style architectural en rehaussant la couleur d’une façade, et s’adaptent à plusieurs types d’utilisation (allée pour les voitures, place de parking, allée traversante…)

Galets et gravillons représentent également une aide non négligeable pour l’entretien de vos végétaux.

Non seulement ils vous évitent la pénibilité d’un désherbage régulier - lorsqu’une toile géotextile a été mise en place -, mais ils maintiennent également vos plantes dans une relative humidité, vous dispensant ainsi d’un arrosage trop fréquent. 

En termes de praticité, l’intérêt de ce type de revêtement est son maintien toute l’année : déposer des gravillons dans une allée s’avère un choix intéressant, car cela réduit le risque de glissades ou d’embourbement lorsque la terre se gorge d’eau.

C’est le grand avantage des gravillons notamment face au gazon, qui peut très vite être saturé en eau, rendant vos allées parfois impraticables en hiver.

Enfin, certaines plantes sont les alliées des galets et graviers.

Cultiver du thym ou de la sarriette dans des massifs ou des allées recouvertes de graviers, par exemple, est un choix très judicieux puisque ces végétaux s’épanouissent pleinement dans ces conditions de culture proches de leur état naturel. Le gravier est d’ailleurs souvent utilisé pour la réalisation de jardin sec.

Galets et graviers : comment choisir ?

Vous trouverez en jardinerie un éventail très large de galets aux formes, couleurs et calibres variés. Le plus souvent, les galets sont vendus en sacs de 350, 500 kilos ou 1 tonne. Elaborez avec précision votre projet d’aménagement de jardin afin de définir en amont le volume nécessaire à celui-ci. Au vu du poids, une livraison à domicile est préférable, surtout lorsqu’il s’agit d’un aménagement d’envergure.

Côté budget, comptez entre 8 et 10 euros le sac de 25 kilos pour des galets en basalte, très esthétiques et contemporains, qui refroidissent rapidement la terre et protègent efficacement vos végétaux lors des fortes chaleurs.

Les galets de silice sont proposés au même prix et sont parfaits pour reproduire une ambiance marine, lorsque l’on habite sur le littoral.

Les galets de rivière, plus authentiques et pouvant prendre différentes couleurs - bleutées, rosées, ocre - sont un peu plus onéreux.

Comptez environ 12 euros pour un sac de 25 kilos. 

Quel que soit le matériau, pensez à installer un feutre géotextile sur la surface destinée à accueillir votre futur revêtement en galets.

Cela s’avère très utile pour éviter que des mauvaises herbes n’y prolifèrent. Afin d’assurer la stabilité des graviers dans le temps, notamment dans des zones de passage intense, vous pouvez également disposer une structure en nid d’abeilles qui répartira parfaitement vos graviers au sol. 

Enfin, lorsque vous tondez votre pelouse, prenez le temps de bâcher l’espace où se situent vos galets pour ne pas avoir à ôter les herbes coupées venues se nicher dans leurs interstices.

Accompagnant vos envies d’aménagement d’allées ou de bordure de piscine, les graviers se distinguent par leur texture et leur calibre.

Il est ainsi conseillé d’opter pour une texture issue de roche dure, comme le grès ou le marbre, dans une allée où circulent des voitures. En revanche, des textures plus souples, comme le calcaire, sont idéales pour orner vos massifs, peu piétinés. Quant au calibre, il désigne la taille du produit en millimètres. Si vous devez marcher nus pieds sur vos graviers, choisissez une granulométrie adaptée à la marche, entre 8 à 16 millimètres. Ici encore, tout repose sur la réflexion menée en amont du projet.


Vous hésitez dans le choix de galets ou de graviers pour l’aménagement de votre jardin ?  
Consultez un jardinier paysagiste qui vous apportera un conseil sur mesure, en fonction de vos souhaits.