L’aménagement d’un jardin réussi !

  • Article
  • Décoration

Temps de lecture : 6 min

Quelle que soit sa superficie, aménager son jardin se révèle souvent être une tâche relativement complexe. Comment optimiser l’espace ? Quelles plantes choisir ? Pour quel mobilier opter ? Comment se protéger du vis-à-vis ? Quelle est la règlementation à respecter ? Tant de questions qui nous taraudent au moment d’aménager notre petit coin de verdure. Aménagement de jardin : par où commencer ? Nos experts vous éclairent et vous guident pour faire de votre jardin un véritable paradis dans lequel vous vous sentirez parfaitement bien ! 

L’aménagement d’un jardin réussi

Aménagement de jardin : par où commencer ?

Aménager son jardin ne doit pas se faire sur un coup de tête. Pour un résultat réussi, il faut en effet prendre le temps de la réflexion et ne pas se fier uniquement aux magazines de décoration d’extérieur. Votre jardin doit être unique et à votre goût. Il doit être fonctionnel tout en étant agréable à vivre. Voici quelques étapes à ne pas manquer avant de vous lancer.

Tout d’abord, il faut impérativement que vous réalisiez un état des lieux de votre terrain. Cette évaluation doit vous permettre d’identifier la forme de votre parcelle, sa superficie, son exposition ou encore la nature du sol. Cela vous donnera un premier aperçu de l’aménagement que vous pourriez réaliser. 

Aménagement d’un jardin : la nature du solLa nature du sol, un critère important pour un aménagement de jardin réussi.

Dans un second temps, vous devez prendre en compte tout ce qui ne bouge pas sur votre terrain (les éléments fixes). Ils englobent votre maison, un éventuel abri de jardin, le garage, l’allée, ou encore les clôtures qui le délimitent. 

Ensuite, il faut que vous preniez en considération votre environnement. Avez-vous du voisinage à proximité directe de votre jardin ? Y a-t-il un plan d’eau ? Une liaison électrique ?

Une fois cet état des lieux effectué, c’est le moment d’aller davantage dans le concret en dessinant un plan de votre jardin. Vous pouvez alors imaginer les différents espaces, les diverses espèces de plantes, la création d’un plan d’eau ou d’une piscine. Vous pouvez également projeter une clôture ou encore une terrasse. L’aménagement de votre jardin ne s’improvise pas et ce schéma devra être le plus précis possible afin d’éviter les mauvaises surprises. 

Si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller sur les bons aménagements à faire en fonction de la nature de votre terrain, de vos envies mais également de vos besoins.

Vers quel mobilier de jardin s’orienter ?

Choisir son mobilier de jardin n’est pas une étape facile, pour la simple et bonne raison que vous allez vous retrouver face à un choix gigantesque et qu’il est compliqué de discerner ce qui conviendra ou non à votre terrain. L’esthétique n’est en effet pas le seul élément à prendre en compte lorsque l’on choisit son mobilier extérieur : il faut considérer l’entretien, la résistance, l’encombrement ou encore le coût. Voici quelques préconisations pour vous aider à faire le bon choix.

Aménagement d’un jardin : le mobilierLe mobilier va porter la personnalité de votre jardin.

Vous devez dans un premier temps définir quels sont vos besoins. Souhaitez-vous aménager un coin repas ? Un lieu pour prendre l’apéritif entre amis ? Un espace de détente ? Selon ce dont vous avez envie et besoin, vous pourrez identifier quel est le type de mobilier qui répond le mieux à vos attentes. 

Ensuite, il est important de prendre en considération l’espace dont vous disposez afin que votre mobilier soit également fonctionnel, l’objectif étant de ne pas encombrer l’espace. La circulation doit se faire de manière fluide pour que votre jardin soit agréable à vivre. Pour un coin repas par exemple, si vous disposez d’un espace plutôt restreint, il sera judicieux de choisir une table ronde ou carré qui soit pliable. Il en va de même pour les chaises. Vous pourrez ainsi les ranger afin de moduler l’espace comme il vous plaira. De même, pour un coin détente, le mobilier doit être pensé pour être confortable mais aussi fonctionnel : un banc peut abriter des rangements par exemple. 

Après avoir cerné vos besoins en termes de mobilier extérieur, vous devez songer aux différents matériaux disponibles. Si ce choix est principalement et naturellement guidé par vos goûts, certains éléments supplémentaires sont à ajouter à votre checklist.

Aménagement d’un jardin et meubles en bois
Le salon de jardin en bois, sobre, simple et efficace.

Le bois est très prisé car il apporte une touche chaleureuse et élégante à un extérieur. Solide et résistant, il faut néanmoins noter qu’il demande un entretien régulier si vous ne voulez pas voir vos meubles griser avec le temps. Si vous souhaitez que votre mobilier de jardin conserve sa couleur d’origine, il convient de le traiter tous les ans et de le recouvrir d’une housse pendant la saison hivernale afin de le protéger contre les intempéries. Vous trouverez des modèles en pin ou en robinier à partir de 250 euros. Pour un salon de jardin de 6 personnes en teck, prévoyez plutôt autour de 1500 euros. 

Très répandue également, la résine tressée confère aux salons de jardin une allure hors pair ! Légère, confortable et disponible en une large palette de finitions, elle est par ailleurs facile d’entretien.Comptez entre 500 et 1800 euros pour un salon de jardin en résine. 

L’aluminium est un matériau haut de gamme qui convient aux jardins aux allures contemporaines. Résistant aux intempéries ainsi qu’à la rouille, il ne demande qu’un entretien minime. Les prix sont très variables et peuvent aller de 200 à plus de 2000 euros. 

Si le mobilier de jardin en PVC peut sembler moins attirant, il offre de plus en plus de possibilités de finitions, tout en combinant légèreté et facilité d’entretien. Il faut toutefois savoir que ce matériau n’est pas le plus résistant dans le temps. Question budget, comptez entre 150 et 500 euros. 

Enfin, le fer offre une touche élégante et vintage également très appréciée. Grand classique des mobiliers de jardin, ce matériau nécessite néanmoins une attention toute particulière car si la peinture vient à s’écailler, il faudra le repeindre et le traiter immédiatement afin d’éviter tout risque de rouille. Prévoyez un coût moyen compris entre 250 et 800 euros.

Quelles plantes choisir ?

Le choix de la végétation pour votre jardin doit être pensé en fonction de son exposition, de sa superficie, de la nature du sol et bien sûr de vos goûts. Voici quelques conseils.

Choisissez des plantes faciles à entretenir

A moins d’être un passionné de jardinage et d’avoir beaucoup de temps à y consacrer, il vaut mieux opter pour des espèces qui demandent un entretien minime.

Aussi, privilégiez des plantes à croissance lente qui n’exigent pas une taille trop régulière. Le buis ou l’if sont par exemple de bons choix.

Pensez à l’exposition de votre jardin et à votre situation géographique

Même si vous aimez une plante, vous devez vous assurer qu’elle puisse s’épanouir dans les conditions que vous allez lui offrir. Si toutes ont en effet besoin de soleil, certaines espèces sont moins exigeantes que d’autres et pourront pousser à l’ombre ou au nord. Par ailleurs, certaines plantes sont plus résistantes aux basses températures que d’autres. N’hésitez pas à demander conseil afin de choisir judicieusement vos spécimens.

N’oubliez pas les arbres !

Nous pensons toujours aux fleurs ou encore aux différents massifs mais les arbres sont souvent oubliés… Ils apportent pourtant beaucoup à votre jardin. Avant la plantation, pensez à vous renseigner au sujet de la taille de l’arbre à l’âge adulte. N’oubliez pas non plus de bien réfléchir à l’endroit de son implantation afin de vous assurer qu’il ne vous apporte pas trop d’ombre ou qu’il ne risque pas d’empiéter sur le jardin de vos voisins. 

Que vous viviez en ville ou à la campagne, les conseils d’un architecte paysager peuvent vous être d’une aide précieuse pour faire les bons arbitrages.

Choisir une bordure de jardin

Quelle que soit la superficie de votre jardin, il est conseillé de créer différents espaces afin d’apporter de la profondeur à votre extérieur et d’y ajouter du style. C’est là que la bordure de jardin intervient...

Aménagement de jardin : les borduresLa bordure de jardin, un détail qui n'en est pas un...

Voici quelques-unes de ses fonctions :

  • La bordure de jardin permet de délimiter les différents espaces de votre extérieur.
    Comme évoqué plus haut, celle-ci pourra vous permettre de séparer plusieurs zones bien identifiées. Ainsi, vous pourrez distinguer votre potager, votre parterre de fleur ou encore l’espace de jeu de vos enfants. 
  • La bordure de jardin permet de mettre en valeur un espace spécifique.
    Vous avez fait quelques plantations dont vous êtes particulièrement fier ? Une bordure basse ne fera que les mettre encore davantage en valeur ! 
  • La bordure de jardin permet de faciliter l’entretien.
    Que cela soit pour le désherbage ou pour la tonte du gazon, la bordure vous fera gagner un temps précieux ! D’autre part, elle contribuera à protéger vos massifs. 
  • La bordure de jardin permet une circulation plus fluide.
    Un jardin à l’organisation chaotique dans lequel la circulation se fait de manière difficile n’est ni reposant ni agréable. La bordure participe à mettre de l’ordre et à contenir votre végétation afin de faciliter le mouvement. 

Les différents styles de bordure

A présent que vous connaissez les différentes fonctions de la bordure de jardin, il convient de ne pas la choisir au hasard. La grande variété de finitions, de styles ainsi que de matériaux peut rendre le choix difficile. Petit panorama des possibilités… 

La bordure de jardin en bois

Classique et intemporelle, la bordure en bois s’adapte à tous les styles de jardins. Facile à poser, elle nécessitera toutefois l’application d’un traitement et ce, de manière régulière, afin d’éviter que le matériau ne pourrisse. 

La bordure de jardin en pierre

Moins évidente à poser, la bordure en pierres représente néanmoins une alternative intéressante au bois car elle demande moins d’entretien et bénéficie d’une longévité accrue.

La bordure de jardin en plastique 

En dépit de leur esthétique discutable, les bordures en plastiques présentent des avantages certains : elles sont très économiques et faciles à installer. Par ailleurs, elles ne demandent que très peu d’entretien. 

La bordure de jardin en aluminium

Moins répandues, les bordures en aluminium offrent un rendu résolument contemporain. Résistant aux intempéries ainsi qu’aux conditions climatiques extrêmes, l’alu ne rouille pas et ne craint pas le gel. 

La bordure de jardin en béton

Pour un résultat durable et, quoiqu’on en dise, esthétique, la bordure en béton saura vous satisfaire. Disponible en de nombreuses formes et finitions, celle-ci est peu coûteuse et ne demandera pas d’entretien spécifique.

Vous avez la main verte ? Rien de tel qu’une jolie bordure végétale pour mettre en valeur un massif ou un potager ! Choisissez les plantes qui vous plaisent le plus et taillez-les afin de délimiter l’espace désigné. Comme vous pouvez vous en douter, ce type de bordure demandera un entretien constant. 

Aménagement de jardin et réglementation

Si aucune déclaration préalable de travaux ne sera nécessaire pour aménager votre jardin (à l’exception des aménagements en dur du type piscine, terrasse, murs de clôture, qui peuvent eux supposer de déposer une demande de travaux), sachez que certaines règles demeurent néanmoins à observer : 

  • Pour les plantations ne dépassant pas les 2 mètres de haut, une distance minimale de 0,50 mètre doit être respectée avec la limite de la propriété voisine ; 
  • Pour les plantations dépassant les 2 mètres de haut, cette distance minimale passe à 2 mètres.
Aménagement de jardin : les plantationsPlantations d'arbre : des distances à respecter vis-à-vis de votre voisin.

La hauteur des plantations doit être mesurée à partir du sol jusqu’à la cime. Si vos plantations ne respectent pas les distances obligatoires avec le voisinage, vous pourriez devoir les élaguer ou les arracher. 

Afin de vivre en harmonie avec vos voisins, d'autres obligations vous incombent concernant l’aménagement de votre jardin. 

Ainsi, si vous vivez dans une zone boisée à risque, vous pouvez être soumis à un débroussaillage régulier, particulièrement lors de la saison sèche. Cet entretien peut être effectué sur un périmètre de 50 ou 100 mètres selon la décision du maire. 

Sachez par ailleurs que dans le cas où les racines de vos arbres venaient à détériorer le revêtement de sol de votre voisin ou si des feuilles bouchaient ses canalisations, celui-ci serait en droit de vous en demander réparation et ce, même si les distances prévues par la loi ont été respectées. Enfin, notez que si des fruits tombaient chez votre voisin, il serait en droit de les consommer.

Quel prix pour aménager un jardin ?

Le coût d’un aménagement de jardin va dépendre non seulement de la nature du projet, mais aussi des matériaux ou des végétaux choisis, et du professionnel auquel vous confierez vos travaux. Explications… 


Pour les travaux de jardinage et de paysagisme

Les jardiniers ainsi que les paysagistes disposent le plus souvent de grilles tarifaires auxquelles vous pourrez vous référer. Toutefois, chaque professionnel peut fixer ses propres tarifs selon la prestation demandée. 

Pour l’entretien et l’aménagement de votre jardin, différents paramètres sont à prendre en compte dans le calcul du budget à prévoir, comme par exemple : 

  • La surface de votre terrain ; 
  • La nature des travaux ; 
  • Le type d’équipement nécessaire pour leur mise en œuvre ; 
  • La difficulté des opérations (existence ou non d’obstacles, inclinaison de la parcelle etc.). 

Si vous faites appel à une entreprise de paysagisme, comptez aux alentours de 35 euros de l’heure. Sachez que le tarif horaire d’un architecte paysagiste s’élève en moyenne à 45 euros. 

Aménagement de jardin : le rôle du paysagisteLe paysagiste, architecte de votre jardin.

Pour les travaux de maçonnerie

Vous souhaitez faire construire une terrasse ou un muret ? Vous n’aurez dans ce cas pas d’autre alternative que de faire appel aux services d’un maçon. Hors fourniture, le tarif de ces professionnels se situe généralement autour des 40 euros le mètre carré. 
 

Pour la plantation de gazon

Pour avoir un jardin agréable, rien ne vaut un beau gazon vert. Ici, vous aurez le choix entre un véritable gazon ou une version synthétique qui vous dispensera de tout entretien. Pour un véritable gazon, deux options s’offrent à vous : le gazon prêt à semer et le gazon en rouleau.

La première option est moins onéreuse puisqu’il faudra prévoir une quarantaine d’euros pour un sac de 5kg qui vous permettra de recouvrir une surface de 200 m². Si vous n’avez pas envie d’attendre la pousse, le prêt-à-rouler est accessible pour un coût allant de 5 à 10 euros du mètre carré. Enfin, si vous décidez d’opter pour la version synthétique, les prix sont très variables. Comptez environ 4 euros du mètre carré pour un gazon d’entrée de gamme et jusqu’à 50 euros pour un gazon haut de gamme.

 

Pour le chemin de jardin

Vous en avez assez de vous salir ou de trébucher entre votre entrée et votre jardin ? Le chemin de jardin pourrait bien vous faciliter la vie. Son coût dépendra en grande partie des matériaux utilisés : 

  • Pour un chemin de jardin en gravier, prévoyez un budget moyen compris entre 50 et 70 euros du m², et prévoyez entre 50 et 200 euros la livraison ; 
  • Pour une allée en pavé, comptez entre 35 et 80 euros du mètre carré ; 
  • Pour un chemin en bois, comptez entre 25 et 60 euros du mètre carré en fonction de l’essence choisie ; 
  • Enfin, pour un chemin en goudron, comptez entre 15 et 30 euros du mètre carré.

 

Pour la construction d’une terrasse

Vous souhaitez pouvoir profiter pleinement de votre jardin quelle que soit la saison ? La terrasse deviendra un espace convivial qui prolongera votre espace de vie ! Tout comme pour le chemin de jardin, son coût dépendra des matériaux que vous choisirez : 

  • Pour une terrasse en bois, comptez entre 20 et 130 euros du mètre carré en fonction de l’essence ; 
  • Pour une terrasse en pierre, comptez entre 30 et 200 euros du mètre carré ; 
  • Pour une terrasse en carrelage, comptez entre 25 et 150 euros du mètre carré ; 
  • Pour une terrasse en béton, comptez entre 65 et 150 euros du mètre carré. 
Vous cherchez un artisan pour réaliser votre terrasse ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.