Comment rénover une maison landaise ?

  • Article
  • Démarches gestion de chantier
  • Rénovation de maison

Temps de lecture : 3 min

Habitat traditionnel du sud ouest de la France, la maison landaise séduit par son charme authentique et pittoresque. Arborant fréquemment une façade à colombages, ces bâtis bien conçus ont su traverser les époques et sont aujourd’hui très recherchés par les amateurs de ce type d’architecture. Qu’est-ce qu’une maison landaise et quelles sont ses spécificités ? Comment la rénover ? Décryptage dans l’article.

Rénover une maison landaise

Qu’est-ce qu’une maison landaise et quelles sont ses spécificités ?

Au-delà d’apprécier son style et son architecture, lorsque l’on s’intéresse à la maison landaise, il est important d’en connaître caractéristiques et spécificités. Construit au départ pour répondre aux besoins de la ferme, ce bâtiment à toiture à deux pans abrite généralement une grande pièce de vie qui s’organise autour d’une cheminée ainsi qu’une chambre au rez-de-chaussée et une à plusieurs autres pièces à l’étage. Par ailleurs, on y voit souvent une à deux dépendances qui servaient et servent encore à accueillir les amis et la famille.

Ce bâti de caractère est édifié à l’aide de matériaux naturels qui « vivent » avec les conditions climatiques changeantes de la région, tels que le bois, la chaux ou encore le torchis. Les maisons landaises sont généralement construites sur une structure en ossature bois de type poteaux-poutres.

Rénover une maison landaise : la pente du toit
La maison landaise et son toit à pentes inégales, conçue pour s’adapter à son environnement.

Écologique et bien pensée selon le principe de conception bioclimatique, la maison landaise est toujours construite dos aux intempéries, avec un toit plus bas et un mur quasiment dépourvu d’ouvertures côté ouest. La façade principale est orientée à l’est. De cette manière, le logement est protégé des vents et de l’humidité maritimes et ne subit pas directement le rayonnement solaire pendant l’été, tout en bénéficiant malgré tout d’un bon ensoleillement le matin. Par ailleurs, sur la plupart d’entre elles, on remarque un auvent qui, à l’époque comme de nos jours, constitue un véritable lieu de vie ombragé et abrité de la pluie. 

Bon à savoir : même si le modèle à colombages est le plus reconnaissable, il faut savoir que les maisons landaises cachent parfois leur structure poteau-poutre sous des enduits de façade.

Vous souhaitez faire rénover une maison landaise ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Comment rénover une maison landaise dans les règles de l’art ?

Vous l’aurez compris, de par ses spécificités, la rénovation d’une maison landaise suppose de faire appel à un spécialiste de ce type d’habitat afin de réaliser des travaux dans le respect de la tradition. Voici quelques conseils à suivre.

  • Dans un premier temps, comme pour toute rénovation, il est conseillé de vérifier l’état des fondations ainsi que de l’ossature bois, qui doivent être saines et solides ou bien rénovées et renforcées. Notez que si vous prévoyez une extension verticale (surélévation), il faudra s’assurer au préalable que la maison puisse supporter un poids supplémentaire.

  • Par la suite, vous devez réaliser plusieurs diagnostics (thermique, technique et environnemental) afin de mesurer l’étendue et l’envergure des travaux. Ajoutez à cela une étude de l’humidité car la maison landaise se compose de matériaux qui ont tendance à absorber l’eau (d’où l’importance d’une bonne ventilation). Un traitement de l’humidité - la pose d’un drain périphérique par exemple - ainsi qu’un assèchement des murs peut alors s’avérer nécessaire, mais il ne faut en aucun cas empêcher la migration de la vapeur d’eau aux sein des matériaux du bâti en les étanchéifiant sous peine de créer de sévères pathologies dans le bâtiment : les techniques de rénovation et, le cas échéant, d’isolation doivent être choisies de façon à laisser « respirer » les murs.

  • Il convient également de vous interroger sur vos besoins et votre mode de vie afin de repenser l’usage du bâtiment et d’y apporter les modifications nécessaires. Ce grand salon avec cuisine ouverte correspond-t’il à votre mode de vie ? Avez-vous besoin d’une salle d’eau à l’étage ? Cela vous aide notamment à définir un budget rénovation plus précis et à avoir une idée des corps de métiers nécessaires à la réhabilitation de votre maison traditionnelle landaise.

  • La maison landaise fait partie d’un patrimoine régional à préserver, et le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune vous donnera de précieuses indications sur les éléments architecturaux à conserver et les matériaux et couleurs que vous avez le droit d’utiliser dans le cadre de votre rénovation extérieures. Les volets des maisons landaises sont par exemple très souvent en bois, non ajourés, et de couleur tranchée, rouge sang-de-bœuf (ou rouge basque), marron ou bleu profond.

Rénover une maison landaiseLe rouge sang-de-bœuf, une couleur qui vient souvent souligner les façades landaises.
  • Avant le début de vos travaux de rénovation, gardez en mémoire que les opérations à réaliser en priorité sont celles qui concernent la sécurité des habitants et la pérennité du bâti. L’électricité par exemple doit être revue par rapport aux règles en vigueur et remise aux normes le cas échéant. La toiture, de même que la façade, si elles ne sont plus en bon état, doivent être rénovées avant toute intervention plus « esthétique » sur l’intérieur du logement.
Isoler une maison landaise dans le cadre de sa rénovation est une opération intéressante. Au vu des spécificités architecturales de ce type de bâtiment, on s’orientera plus naturellement sur une isolation par l’intérieur des murs et de la toiture, en prêtant attention à la compatibilité des systèmes choisis avec la nature des murs.
  • Après cela, vous pourrez alors vous concentrer sur la mise en place d’une ventilation efficace, la rénovation des menuiseries extérieures, des revêtements de sol ainsi que du système de chauffage si nécessaire. Place également à la déco, en jouant avec la couleurs des poutres par exemple : peintes en blanc, elles habilleront vos pièces sans les alourdir.


Bon à savoir : la maison en torchis normande dispose de multiples similarités avec la maison landaise. Aussi, sa rénovation fera appel aux mêmes savoir-faire.  

Rénovation de maison en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.