Panorama des aides pour vos travaux de ravalement de façade

  • Article
  • Façade

Temps de lecture : 3 min

[Article mis à jour le 29 janvier 2020]

Un ravalement de façade constitue un investissement important qui n’est malheureusement pas forcément accessible à toutes les bourses. Obligatoire dans certaines régions tous les 10 ans et conseillé tous les 15 ans, ces travaux sont pourtant bel et bien nécessaires pour préserver l’harmonie de votre bâti mais également pour assurer votre confort et votre sécurité. Toutefois, rassurez-vous, des aides existent pour vous aider à financer votre ravalement de façade. Tour d’horizon.

aides pour vos travaux de ravalement de façade

Les aides disponibles pour un ravalement de façade embarquant l’isolation

Dans la famille des aides aux travaux, les plus connues - et également les plus accessibles - sont celles qui visent à promouvoir la rénovation énergétique des bâtiments. Ainsi, lorsque l’on entreprend le ravalement de sa façade et que son logement n’est par ailleurs pas isolé par l’intérieur, il est toujours intéressant d’embarquer l’isolation thermique des murs par l’extérieur. Outre le fait que cette opération vous permettra d’améliorer les performances thermiques de votre logement, elle vous donnera accès à des aides non négligeables pour financer une partie de vos travaux.

Depuis janvier 2017, il est obligatoire de renforcer l’isolation thermique de votre logement dès lors que 50 % de votre façade fait l’objet de travaux de ravalement - tels que la réfection de l’enduit existant, le remplacement d’un parement existant ou la mise en place d’un nouveau parement. Cette obligation s’applique à tous les bâtiments, sauf contrainte technique ou esthétique.
À quelles aides financières êtes-vous éligible ?
Avec plus de 2000 aides mises à jour chaque mois, notre outil vous apporte une réponse personnalisée. Faites la simulation et découvrez toutes vos opportunités de financement.

Voici un panorama des principales aides disponibles pour l’isolation thermique de vos murs de façade.

Le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) et Ma Prime Rénov’

Vous embarquez l’isolation de vos murs extérieurs dans le cadre du ravalement de façade de votre résidence principale ?

  • Depuis le 1er octobre 2020 et avec l’élargissement anticipé du dispositif Ma prime Rénov à l’ensemble des ménages, vous êtes éligible à Ma Prime Rénov’ quel que soit votre niveau de revenu (depuis janvier 2020, il remplaçait le Crédit d’impôt Transition énergétique uniquement pour les foyers très modestes et modestes). Vous recevrez alors, sur présentation de la facture, une aide allant de 15 à 75 € du m² de façade isolée, en fonction de votre niveau de revenu.

  • Si vous faites partie des ménages à revenus intermédiaires et supérieurs, vous pouvez choisir de bénéficier du crédit d’impôt rénovation énergétique pour votre travaux d’isolation de façade lancés en 2020. Dans ce cas, vous pourrez défalquer de vos impôts un forfait de 25 ou 50 euros du m² isolé dans la limite du plafond de defiscalisation du dispositif (2 400 € pour une personne seule), selon votre niveau de revenu. A partir du 1er janvier 2021, le CITE n’existe plus.

Pour pouvoir bénéficier de ces aides, vos travaux de ravalement de façade doivent respecter certaines conditions. Ainsi, les matériaux d’isolation thermique mis en œuvre doivent répondre à des critères de performance minimale. De même, le ravalement devra être effectué par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ)

Pour la réalisation de votre rénovation de façade, vous pouvez également prétendre à l’éco-prêt à taux zéro. La différence avec un prêt classique est que les intérêts du prêt sont payés par l’État.

Comme pour toute aide, celle-ci est soumise à certaines conditions parmi lesquelles l’obligation d’effectuer ses travaux dans un délai de 5 ans maximum après l’obtention du prêt et de faire appel à un professionnel certifié RGE. 
 

Les primes CEE

L’isolation des murs extérieurs dans le cadre d’un ravalement de façade est éligible aux primes CEE. La prime est plus ou moins conséquente selon votre niveau de revenus mais elle est cumulable avec le Crédit d’Impôt Transition Energétique (actionnable pour les travaux signés avant le 31 décembre 2020) et avec Ma Prime Rénov’ (avec toutefois un nivellement possible de cette dernière).

Pour en bénéficier, votre demande doit être impérativement effectuée avant la signature du devis de ravalement et l’opération devra elle aussi être réalisée par un professionnel certifié RGE.

La TVA à taux réduit 

Pour des travaux de ravalement de façade, vous bénéficiez d’une TVA à taux intermédiaire de 10 %, qui s’applique à toute opération de rénovation d’un bien.

Si à ceux-ci s’ajoutent des travaux d’isolation, vous bénéficiez alors d’un taux réduit à 5,5% ce qui peut alléger de manière conséquente votre facture finale. 
 

Les aides disponibles pour un ravalement de façade sans isolation

La nature de votre logement ne permet pas de réaliser une isolation thermique par l’extérieur dans le cadre de votre ravalement de façade ? Vous pouvez peut-être quand même obtenir des aides.
Les subventions de l’ANAH sont non négligeables et peuvent vous aider à financier jusqu’à 50% de vos travaux. Toutefois, elles ne sont pas accessibles à tous. Aussi, pour en bénéficier, il faudra que vos ressources ne dépassent pas un certain seuil. 

Nous n’y pensons pas toujours, mais de multiples aides locales existent elles aussi. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie !

Besoin de renseignements supplémentaires ? N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel.

Un projet de ravalement de façade en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.