Pierre et terrasse : mode d'emploi

  • Article
  • Terrasse et allée de jardin

Temps de lecture : 3 min

Face à la terrasse en bois ou en carrelage, la terrasse en pierre se fait plus rare mais comporte pourtant bien des avantages. Au cachet incomparable, elle est également très résistante aux intempéries et fait preuve d’une remarquable durabilité dans le temps. En termes de design et de matériaux, il existe diverses possibilités : dalles ou pavés, pierres reconstituées ou naturelles, il est parfois difficile de faire un choix. Nos experts vous guident afin de prendre les bonnes décisions pour votre terrasse.

Terrasse en pierre 

Zoom sur la terrasse en pierre : quels avantages et inconvénients ?

Authentique et élégante, la terrasse en pierre se marie avec tous les styles, du plus classique au plus contemporain. Face à son cachet, beaucoup se laisseraient tenter sans réfléchir davantage… Avant d’arrêter votre choix, voici un tour d’horizon des principaux avantages et inconvénients des terrasses en pierres.
 

Les avantages d’une terrasse en pierre

La terrasse en pierre autorise un grand nombre de personnalisations : quel que soit le style de votre maison ou de votre jardin, elle saura se fondre dans le décor. Selon vos goûts, vous avez le choix parmi un grand nombre de pierres, une vaste palette de couleurs, de formats et de calepinage. Panorama des pierres les plus fréquemment utilisées pour des terrasses extérieures :

  • Le quartzite, à l’aspect strié et brillant, dont les teintes vont du gris au jaune en passant par le bleu ;

  • L’ardoise, reconnaissable entre toutes à sa texture stratifiée et à ses couleurs profondes (noir, gris, bleu) ;

  • Le travertin, sobre et naturel, aux couleurs sages (blanc, crème, marron) ;

  • Le granit, au rendu moucheté caractéristique, qui se décline sur des tons blancs, noirs, roses, et ocre ;

  • La pierre calcaire, pour un aspect nuancé et velouté, allant du bleu au beige en passant par le gris ;

  • Le marbre, plus ou moins veiné, le summum du chic sophistiqué.

Terrasse en pierre : le travertin
Le travertin, sobre, velouté et élégant.

La terrasse en pierre jouit d’une excellente résistance dans le temps : c’est très certainement l’une des qualités que l’on apprécie le plus. En effet, celle-ci ne craint ni les intempéries, ni l’épreuve du temps, et une fois posée par un professionnel, elle vous durera toute une vie…

La terrasse en pierre est facile d’entretien : contrairement aux terrasses en bois qui demandent un entretien régulier afin de se maintenir en bon état, la terrasse en pierre ne nécessite quant à elle aucun traitement spécifique. Un petit coup d’eau savonneuse périodique lui suffira à garder son bel aspect. 

 

Les inconvénients d’une terrasse en pierre

La terrasse en pierre est onéreuse : résistante, la terrasse en pierre est toutefois relativement couteuse à l’achat et à l’installation. L’investissement de départ n’est pas négligeable et peut freiner certains. Si la gamme en matière de pierres et de finitions est vaste et que les prix sont eux aussi très variables en fonction du type de pierre et du format choisis, notez néanmoins qu’une telle installation demeure plus chère qu’une terrasse en bois ou en carrelage par exemple.  

La terrasse en pierre nécessite l’intervention d’un professionnel pour sa pose : selon la nature de votre terrain, la forme de votre terrasse et les matériaux choisis, les techniques de pose ne seront pas les mêmes : dans certains cas la pose se fera sur lit de sable, mais dans la plupart des cas, une pose scellée sur une dalle béton coulée au préalable sera incontournable. Pour un résultat esthétique et durable, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour la pose de votre terrasse en pierre. 

Toutes les types de pierres ne se valent pas : lorsque vous décidez de construire une terrasse en pierre, sachez qu’hormis l’esthétique, il est primordial de s’intéresser de près aux types de pierres en fonction de leurs caractéristiques. Certains matériaux vont être plus sensibles au gel que d’autres par exemple (c’est le cas des pierres calcaires ou de l’ardoise, à réserver aux climats doux et tempérés), plus sensibles aux chocs (c’est le cas de l’ardoise), ou supportent très mal l’acidité et les détergents (les pierres calcaires, là encore, comme le marbre ou la pierre de bourgogne par exemple). Au regard de leur porosité, certaines sont par ailleurs plus sensibles aux tâches que d’autres et nécessiteront un traitement imperméabilisant. La glissance du matériau est également un critère important à prendre en considération pour une terrasse, de surcroit si elle habille une piscine…

Vous souhaitez faire construire une terrasse en pierre ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Terrasse en pierre : faut-il choisir un matériau naturel ou reconstitué ?

Pour construire votre terrasse en pierre, vous avez le choix entre des pierres naturelles et des pierres reconstituées. Si la première différence à laquelle on pense entre ces deux matériaux est le prix, ce n’est pas le seul élément qui les distingue.
 

La terrasse en pierre naturelle

Qu’il s’agisse du marbre, du granit, du quartzite ou encore de l’ardoise, la terrasse en pierre naturelle est toujours une réussite. Lorsque vous optez pour ces matériaux nobles, vous avez la garantie d’une résistance à toute épreuve, d’un maintien des couleurs dans le temps ainsi que d’une excellente robustesse. Mais comme évoqué plus haut, toutes les pierres ne se valent pas et au sein d’un même type de pierre, on retrouve des qualités différentes. 

Attention à la finition également, les rendus polis sont à éviter pour une utilisation en terrasse, car très glissants : on préféra des pierres de finition brute (les marques de sciages restent apparentes) ou travaillées afin d’obtenir un grain irrégulier (par sablage, bouchardage, égrisage… de nombreux rendus existent). 

Côté chaleur, la pierre naturelle aura tendance à davantage l’accumuler que la pierre reconstituée, ce qui peut, en fonction de votre région et de l’orientation de votre terrasse, être un avantage ou un inconvénient !

Enfin, la pierre naturelle est lourde, et donc plus difficile à mettre en œuvre.

En termes de prix, pour une terrasse en pierres naturelles, il faut compter en moyenne entre 40 et 150 euros par mètre carré pour une terrasse en marbre, entre 60 et 220 euros par mètre carré pour du granit, autour de 60 euros du mètre carré pour de l’ardoise et 60 euros minimum par mètre carré pour du travertin ou de la pierre de bourgogne. La pierre de Bavière ou le quartzite du brésil sont plus abordables, avec des prix au mètre carré démarrant à 25 euros. A ce prix s’ajoute celui de la pose, oscillant entre 40 et 80 euros du mètre carré selon le type de pose, la nature et la taille des dalles.
 

La terrasse en pierre reconstituée

Choix plus économique, la terrasse en pierre reconstituée n’est pas en reste et offre également de très beaux rendus. Disponible en un très large choix de couleurs, de formes et de finitions, ce matériau s’adapte au style de votre jardin et de votre façade de maison.

Résistante au gel, imperméable, plus légère que son homologue naturelle et non glissante, la pierre reconstituée n’est soumise à aucune modification de couleur et se révèle très facile d’entretien (un savon naturel et sans additif est suffisant à la nettoyer).

Seul point faible de ce matériau face à la pierre naturelle, sa durée de vie, quoique très bonne, est toutefois moins longue que cette dernière. En termes de prix, il faut compter entre 70 et 130 euros du mètre carré, pose incluse.

Vous souhaitez estimer le prix de votre terrasse en pierre ?
Décrivez votre projet en quelques clics et visualisez instantanément votre budget travaux !