Chauffage au sol : quelle énergie choisir ? Comment estimer sa facture annuelle ?

Temps de lecture : 3 min

Chauffage au sol : quelle énergie choisir ?

Apparu dès l’époque romaine, le chauffage au sol ou plancher chauffant est très apprécié des consommateurs. Pendant un temps délaissé, car pas encore parfaitement au point, de nouveaux systèmes sont apparus ces dernières années et procurent un confort incomparable. Vous souhaitez faire équiper votre maison d'un chauffage au sol ? Nos spécialistes vous présentent tout ce qu’il faut savoir : avantages, inconvénients, choix de l’énergie, coût, on vous dit tout !

Zoom sur les avantages du chauffage au sol

Existant depuis l’époque romaine et remis au goût du jour dans les années 60, le chauffage au sol est de nos jours bien plus évolué. Économe, confortable, discret, les bénéfices de ce système sont nombreux.

 

Le chauffage au sol offre un confort de vie accru 

A l’usage, le confort d’un chauffage au sol est incomparable. En effet, grâce à une diffusion homogène de la chaleur par le sol, il vous permet de profiter d’une température agréable dans votre maison. Par ailleurs, ceux qui ont toujours froid aux pieds s’en porteront beaucoup mieux puisque marcher pieds-nus dans la maison sera devenu un vrai plaisir. 


Le chauffage au sol est discret et facile d'entretien

Il faut bien le dire, la plupart des radiateurs présents dans nos habitats ne sont pas particulièrement esthétiques et prennent la poussière. Installé sous le plancher, le chauffage au sol balaie ainsi ces deux inconvénients puisqu’il est totalement invisible. L'espace est mieux optimisé, la déco en est épurée et le plumeau spécial dépoussiérage de radiateurs est définitivement enterré !

 

Le chauffage au sol permet de réaliser des économies d’énergie

Si le chauffage au sol nécessite un investissement de départ plus important que des radiateurs classiques, il faut toutefois noter qu’il est plus rentable à l'usage ! On estime, en effet, qu’il permet de réaliser une baisse d’environ 15 % sur la facture énergétique en comparaison au chauffage traditionnel.

 

Le chauffage au sol peut être utilisé en toutes saisons dans certaines versions

Le chauffage au sol est, de par son essence, utilisé durant la saison hivernale pour apporter de la chaleur dans l’habitat. Néanmoins, certains systèmes de chauffage au sol, de type hydraulique, ne s’en contentent pas et proposent également une fonction réversible. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un chauffage en hiver et d’une climatisation en été !

Changer de système de chauffage ?

Chauffage au sol : quelle énergie choisir ?

Au moment de choisir son chauffage au sol, beaucoup s’interrogent sur le choix de l’énergie. Car il existe, en effet, deux types de planchers chauffants :

  • le plancher chauffant hydraulique
  • le plancher chauffant électrique.

Quelles sont les caractéristiques de chacune de ces deux solutions ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Décryptage.

 

Le chauffage au sol hydraulique

Comme son nom l’indique, le chauffage au sol hydraulique fonctionne grâce à l’eau. Un réseau de canalisations est ainsi placé entre la chape de béton et les panneaux isolants sur lesquels se trouve votre revêtement de sol. 

Pour pouvoir chauffer l’eau, ce circuit doit être relié soit à une chaudière au gaz ou à autre énergie (bois, électricité, biofioul), soit à une pompe à chaleur. Dans les canalisations, circule de l’eau chaude en hiver, voire même de l’eau froide en été si l'installation le permet.

Chauffage au sol hydraulique
Un réseau de canalisations est placé entre la chape de béton et des panneaux isolants.
Avantages
  • Le chauffage au sol hydraulique est performant et économique sur le long terme : c’est très certainement ses principaux avantages. Bien qu'il soit le plus cher à l'installation, le plancher chauffant à eau chaude est le plus économique sur le long terme, car il ne consomme que très peu d’énergie tout en offrant un fort potentiel de chauffe avec un excellent rendement.

  • Le chauffage au sol hydraulique est une des solutions les plus écologiques : associé à une pompe à chaleur, à une chaudière à condensation ou bien encore à des panneaux solaires, le chauffage au sol hydraulique est très respectueux de l’environnement.

  • Le chauffage au sol hydraulique peut être réversible : grâce à la circulation d’eau froide dans les conduits durant la saison estivale, le chauffage au sol hydraulique peut également servir de climatisation. Si les performances ne sont pas celles d’une climatisation classique, ce système peut toutefois contribuer à faire baisser de quelques degrés la température des pièces et vous offrir le confort d'un sol frais même en plein épisode caniculaire !

Inconvénients
  • Le chauffage au sol hydraulique nécessite un investissement important à l'installation : bien qu’économe à l’usage, le plancher hydraulique est coûteux au départ. Impliquant d’importants travaux, sa mise en œuvre est complexe. C'est pourquoi, il est davantage conseillé en construction neuve ou en rénovation lourde.

  • Le chauffage au sol hydraulique est difficile d’accès : ce qui le rend compliqué à rénover. Si une telle opération s’avérait nécessaire, elle serait onéreuse et contraignante. Un contrôle est d'ailleurs à prévoir tous les 5 à 10 ans, voire un désembouage en cas d'apparition de zones froides dans le circuit.

Trouver le bon pro pour vos travaux ?

Le chauffage au sol électrique

Le chauffage au sol électrique se compose d’un réseau de câbles chauffants placé sous le plancher, ainsi que d’une couche isolante. Quadrillant toutes les pièces de la maison, ce circuit est relié directement au réseau électrique du logement. 

Deux types de planchers chauffants électriques existent : le plancher rayonnant électrique qui est le plus couramment installé, et le plancher chauffant électrique à accumulation qui peut être installé sur les murs et est surtout conseillé pour les régions les plus froides. 

Chauffage au sol hydraulique
Le carrelage et la pierre naturelle sont parfaitement adaptés au plancher chauffant car ils ne se déforment pas au contact de la chaleur.
Avantages
  • Le chauffage au sol électrique est simple à installer : si le plancher chauffant électrique n’est pas aussi simple à installer qu’un radiateur classique, il l’est en revanche davantage que le chauffage au sol hydraulique. En effet, ici pas de canalisations mais simplement des câbles chauffants. Ce qui fait de lui le type de chauffage au sol idéal en rénovation.

  • Le chauffage au sol électrique est facile d’entretien : contrairement au chauffage au sol hydraulique qui peut nécessiter un nettoyage des canalisations, le plancher chauffant électrique ne demande aucun entretien spécifique. Protégés dans une gaine isolante, les câbles ne craignent ni l’encrassement ni les problèmes de bouchons.

Inconvénients
  • Le chauffage au sol électrique est plus coûteux à l’usage : le principal inconvénient des planchers chauffants électriques est sans doute leur coût à l’usage. Le prix de l’électricité étant plus important que pour les autres énergies, la facture finale s’en ressent automatiquement.

  • Le chauffage au sol électrique diffuse une chaleur moins homogène que l’hydraulique : même si le chauffage produit par le plancher chauffant électrique est agréable, il reste toutefois moins homogène que l’hydraulique. Pour cette raison, on considère que le chauffage au sol électrique est davantage adapté aux petites surfaces.  

Chauffage au sol et coût : comment estimer sa facture annuelle ?

La rentabilité de votre installation dépendra principalement de sa source d’énergie. Pour un plancher chauffant électrique, la question ne se pose pas. En revanche, pour un plancher chauffant hydraulique, plusieurs options s’offrent à vous.

Par ailleurs, votre consommation annuelle va également dépendre de votre usage et du climat de la région dans laquelle vous vivez. Enfin, la qualité de votre isolation thermique ainsi que la surface à chauffer vont aussi influer sur votre facture énergétique.

Pour calculer votre consommation annuelle, vous devez multiplier la puissance de votre plancher chauffant en W/m2 par le nombre d’heures et le nombre de jours de chauffage, puis diviser le tout par 1 000. Ainsi, pour un plancher chauffant d’une puissance de 89 W/m2, utilisé 12 heures par jour durant les mois les plus froids (janvier, février, mars, novembre, décembre), pour une maison de 120 m2, le calcul sera effectué de la manière suivante : (12 x 152 x (89 x 120) ) / 1 000 = 19 480 kWh/an.

Rendez-vous sur notre guide de prix dédié pour plus de détails sur le coût de l’installation d’un plancher chauffant.

Lancez-vous avec La Maison Saint-Gobain !

Trouvez le bon professionnel pour vos travaux de chauffage grâce à notre service de mise en relation gratuit. Nous sélectionnons pour vous des artisans qualifiés au plus près de chez vous. Nos professionnels partenaires ont un vrai savoir-faire et se sont tous engagés à respecter notre charte qualité.

Vous avez besoin de plus d'informations avant de vous lancer ? Consultez notre mine d’articles conseils et nos guides travaux ou encore laissez-vous inspirer par nos toutes dernières réalisations.

Avec La Maison Saint-Gobain, préparez sereinement votre projet travaux et confiez-le entre de bonnes mains !

Besoin d’un professionnel de confiance pour vos travaux ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés