Rénovation de toiture à Moissy-Cramayel

Si vous rêvez de moderniser votre toit, présumez que cela signifiera des travaux divers. En effet, le toit d’une construction se compose non simplement du protège-comble, dans la plupart des cas fait de tuiles ou d’ardoises, qui abritent votre bâtiment des substances du dehors et promettent l’herméticité de votre logis, mais il est composé en outre de la charpente, des éléments d'isolement ainsi que des diverses ouvertures, œils-de-bœufs ou velux de toiture.

Réhabiliter son toit, les nombreux détails qui font bouger les coûts !

Dans le but de s'engager dans son renouvellement en connaissant les enjeux, il est préférable d'avoir en tête l'ensemble des éléments qui font varier les sommes à donner pour ce projet. L'étendue de la toiture qu'il faut restaurer. C'est à première vue rationnel, plus la superficie de toit qu'il est nécessaire de réhabiliter est importante, plus les montants des estimations seront élevés.

Deuxième élément : le volume de travaux qu'il est nécessaire de faire. Pour cette donnée, c'est la condition de votre toit existant qui fixera quels types de travaux qu'il faut exécuter. Parfois, il est uniquement question d'une facile régénération du toit ou au contraire d’un chantier de plus grand calibre comprenant la régénération de la charpente et / ou le renouvellement des matériaux isolant pour vous permettre de vous projeter.

Le matériel sélectionné. Évidemment, nous parlons d'une donnée capitale qui influera sur le coût. Par conséquent, et c'est évident, le caractère du matériel choisi va agir énormément sur le montant.

Par exemple, le prix pour une toiture en tuiles en poterie va être autour de 50 euros HT du mètre carré alors qu’il atteint plus de 90 HT euros du mètre carré concernant une toiture en ardoise et toujours au-delà concernant une toiture en paille pour laquelle vous êtes obligés de vous attendre à la plupart du temps 120 euros au m².

Quelle va être la corrélation montant-matériel ?

Le coût est d’environ 50 euros HT par m² concernant des tuiles en terra cotta.

  • Tablez sur sensiblement un coût identique (même s'il est légèrement moins dispendieux) à propos des tuiles en béton : 45 euros HT par m².
  • En outre, le shingle (ou bardeau bitumé) vaut approximativement 55 euros HT du mètre carré.
  • La somme à débourser quant à une toiture en schiste peut possiblement changer assez manifestement, de 90 à 155 euros HT par m².
  • Concernant du zinc, anticipez 55 euros HT au m².
  • En acier, ces tuiles valent euros HT au m².
  • 120 euros par mètre carré concernant un toit en paille.

Enfin, concernant des tuiles avec des cellules photovoltaïques, il est obligatoire de donner entre 900 et 2000 euros de budget par mètre carré. La récupération de votre précédent toit va avoir de même un coût !

En outre, avec pour objectif d'organiser votre chantier, une entreprise est obligée d'ôter votre toit existant, faire évacuer les décombres et renforcer l'ossature en ayant recourt à une protection. Quant à cette partie qu'on ne peut pas contourner, vous devez vous attendre à à peu près 1200 € uniquement pour l'enlèvement et la rétrocession de votre précédente toiture (grossièrement 15 € TTC par m²) et parfois 2400 € si vous aspirez à insérer dans les travaux l'évacuation des débris et la pose de la bâche. Dans l'éventualité où vous restaurez l’intégralité de votre couverture, il est peut-être sensé de saisir cette possibilité pour optimiser l'aptitude énergétique de votre villa en choisissant une isolation du toit externe. Pour une isolation et couverture neuve, cela oscille de 150 € à 250 € par m² en fonction des caractéristiques d’isolation choisie.