Rénovation de toiture à Vincennes

Si vous avez envie de moderniser votre toit, prévoyez que cela signifiera des projets multiples. Si l'on pense à un toit d'immeuble, les gens s'imaginent souvent la partie visible (tuile ou ardoise) qui aide à protéger la villa du milieu externe et empêche la pénétration d'eau provenant de la pluie toutefois la toiture il ne faut pas oublier que c'est en outre la charpente, les parties isolantes tout comme les accès à l'extérieur tels que des œils-de-bœuf ou des fenêtres.

Quels sont les détails faisant bouger le total du projet ?

Afin de s'engager dans son renouvellement en toute connaissance de cause, mieux vaut connaître l'ensemble des facteurs qui influent sur le coût du chantier. Premier détail remarquable : la grandeur de la toiture. Cela semble être cohérent, moins il y a d'étendue qu'il est nécessaire de renouveler, plus le montant va être pas cher.

L’importance du projet à réaliser. En fonction de l’état dans lequel se trouve votre toit, les travaux ne seront pas similaire. Parfois, il est uniquement question d'un sommaire rafistolage du toit ou bien d'un travail de plus grand calibre comprenant la réparation de l'armature et / ou le renouvellement des matériaux isolant pour vous permettre de vous projeter.

Troisième facteur : quel sont les matériaux choisis ? C’est vraiment l'une des dépenses les plus importantes. Par conséquent, et c'est évident, les caractéristiques des matières adoptées vont jouer considérablement sur le prix.

Pour vous donner une idée, le coût concernant un toit en tuiles en poterie sera d’environ 50 euros HT par m² pendant qu’il s’élève à plus de 90 HT euros du mètre carré pour un toit en ardoise et encore au-delà pour une toiture en chaume pour laquelle vous êtes obligés d'envisager en moyenne 120 euros au m².

Quel coût en fonction du matériel que vous sélectionnez ?

La somme à investir va être d’environ 50 euros HT au mètre carré quant aux tuiles en poterie.

  • Tablez sur à peu de chose près le même montant (tout en étant légèrement moins dispendieux) pour des tuiles en aggloméré : 45 euros HT par m².
  • Pour du shingle (ou bardeau bitumé), comptez 55 euros HT par m².
  • Le coût pour un toit en ardoise va peut-être bouger quelque peu, de 90 à 155 euros HT au mètre carré.
  • Le coût pour des tuiles en zinc sera de 55 euros HT au m².
  • En acier, ces tuiles vont s'élever euros HT au m².
  • 120 euros du mètre carré à propos d'une toiture en chaumière.

Finalement, concernant des tuiles solaires, vous serez amenés à investir entre 900 et 2000 euros de budget au m². Pensez aussi que votre couverture actuelle va représenter une dépense de retrait (vous devez la déposer dans un endroit adapté).

Une entreprise se chargera de faire évacuer votre ancien toit, d’enlever les décombres et d'installer une sûreté avec pour objectif de préserver votre armature pendant la durée du travail. Quant à ce travail préalable qu'il est impossible d'éviter, vous devez prévoir autour de 1200 € seulement pour l'enlèvement et la dépose de votre précédent toit (autour de 15 € TTC par mètre carré) et jusqu’à 2400 € si vous avez envie de mettre dans le process l'évacuation des débris et la pose de la bâche. Imaginons que vous rénovez la totalité de votre couverture, c'est pertinent de se saisir de cette occasion dans le but d'améliorer l'aptitude énergétique de votre logis en optant pour une isolation du toit par l’extérieur. Envisagez entre 150 et 250 €/m² selon la qualité d’isolation choisie, ce montant intégrant isolant et couverture neuve.