Rénovation de toiture à La Queue-en-Brie

Si vous espérez moderniser votre toiture, vous devez penser que cela engendrera des projets distincts. En effet, le toit d’une construction se compose non exclusivement du protège-comble, habituellement composé de tuiles ou d’ardoises, qui isolent votre résidence du milieu externe et promettent l’isolation aux fluides de votre logis, mais il est formé aussi de l'ossature, des éléments d'isolation et aussi des ouvertures distinctes, œils-de-bœufs ou fenêtres de comble.

Renouveler son toit, les facteurs distincts qui influent sur les coûts !

Le coût un chantier pour une réhabilitation de toiture reposera sur maints détails qu'il est essentiel de savoir pour empêcher les mauvais désagréments. Premier élément capital : le format de la toiture. Ça relève de la cohérence, moins il y a de superficie à moderniser, plus le coût sera pas cher.

Le volume du projet à réaliser. Concernant cet élément, il s'agit de la situation de votre toiture actuelle qui va décider le type des travaux qu'il faut opérer. Cela peut aller d'une sommaire régénération de la couverture jusqu'à la rénovation absolue de l'ossature en passant par changement des matériaux isolant.

Le matériel sélectionné. On parle ici assurément de l’un des postes de dépenses essentiels. De fait, les coûts ne vont pas être les mêmes selon le matériel préféré.

Pour se donner un exemple, attardons-nous sur 3 exemples de matières bien différentes : des tuiles en poterie vous coûteront aux alentours de 50 euros HT au m², une toiture en schiste 90 euros HT au mètre carré et pour finir 120 euros HT la plupart du temps quant à une toiture en chaume.

Quel va être le lien montant-matériel ?

À propos des tuiles en terre cuite, considérez 50 euros HT au m².

  • On est sur manifestement le même montant (même s'il est légèrement moins cher) au sujet des tuiles en ciment : 45 euros HT du mètre carré.
  • Au sujet du shingle (ou bardeau bitumé), considérez 55 euros HT au m².
  • Le montant concernant un toit en schiste peut varier assez manifestement, de 90 à 155 euros HT par mètre carré.
  • À propos du zinc, anticipez 55 euros HT par m².
  • En fonte, ce genre de tuile va vous coûter souvent 35 euros HT au m².
  • Pour un toit en paille, considérez 120 euros HT par m².

Pour finir, au sujet des tuiles avec des cellules photovoltaïques, vous serez amenés à dépenser entre 900 et 2000 euros au m². N'oubliez-pas aussi que votre toiture existante représente une dépense d'enlèvement (vous devez la jeter dans un lieu approprié).

Une entreprise prendra en charge de faire évacuer votre ancien toit, de faire évacuer les décombres et de poser une sûreté dans le but de préserver votre charpente pendant la durée du travail. Ce travail préalable indispensable donne une dépense de 1 200 € quasiment, simplement pour une dépose d'un toit de grandeur usuelle (15 € TTC/m2), et jusqu’au double si l'expulsion des détritus et le bâchage sont inclus. Imaginons que vous réhabilitez la totalité de votre couverture, il semble rationnel de mettre à profit ce moment pour bonifier la capacité énergétique de votre habitation en préférant une isolation du toit par l’extérieur. Prévoyez entre 150 et 250 €/m² suivant les caractéristiques d'isolant choisi, ce coût comprenant isolant et couverture neuve.