Rénovation de toiture à Armentières

La rénovation de toiture sera peut-être à l'origine de projets de différentes caractéristiques. Et oui, le toit d’une maison est formé non uniquement de la couverture, dans la majorité des cas fait de tuiles ou d’ardoises, qui préservent votre résidence des éléments externes et attestent de l’étanchéité de votre bâtiment, mais il se compose aussi de l'armature, des éléments d'isolement et aussi des diverses ouvertures, lucarnes ou fenêtres de comble.

Qu'est ce qui influence le total des travaux ?

Le montant des travaux pour un renouvellement de toiture dépendra de multiples éléments qu’il est important d'avoir en tête pour éviter les surprises difficiles. Donnée indispensable importante : la grandeur de la toiture. C'est à première vue logique, plus le format de toit qu'il est nécessaire de réhabiliter demeure élevée, plus les coûts des expertises vont être hauts.

Le volume du chantier qu'il faut envisager. Concernant ce détail, nous regardons la situation de votre toiture effective qui décidera le type des travaux qu'il est nécessaire d'opérer. Il peut s’agir d’un simple rafistolage de la protection ou alors d’un chantier d'une taille plus importante comprenant la restauration de la charpente et / ou le renouvellement de l'isolant e.g..

Troisième détail : quel est le matériel choisi ? C’est très probablement l'une des dépenses essentielles. De fait, les montants ne sont pas similaires en fonction des matières que vous préférez.

Pour vous donner une idée, le prix pour une toiture en tuiles en poterie est d'approximativement 50 euros HT au m² tandis qu’il arrive à plus de 90 HT euros par m² concernant un toit en schiste et encore plus pour une toiture en chaumière pour laquelle vous êtes obligés d'envisager en moyenne 120 euros par mètre carré.

Quel va être le lien prix-matériel ?

L'estimation va être près de 50 euros HT du mètre carré quant aux tuiles en terre cuite.

  • Pour des tuiles en aggloméré, envisagez 45 euros HT au mètre carré.
  • De même, le shingle (ou bardeau bitumé) vaudra autour de 55 euros HT par mètre carré.
  • Le coût destiné à une toiture en schiste pourra varier quelque peu, de 90 à 155 euros HT du mètre carré.
  • Le montant concernant des tuiles en zinc sera de 55 euros HT par m².
  • À propos de l'acier, attendez-vous à un budget avoisinant 35 euros HT au mètre carré.
  • 120 euros au m² à propos d'un toit en chaume.

Finalement, il demeure également les tuiles photovoltaïques, moins abordable, pour lesquelles il est nécessaire de compter entre 900 et 2000 euros HT par m². Gardez en tête également que votre toit actuel représentera une dépense de fin de service (vous êtes obligés de le placer à une place adéquate).

Un artisan s'occupera d’enlever votre dernier toit, d'évacuer les décombres et de déposer une sûreté dans le but de conserver votre ossature le temps du projet. Ce travail préalable incontournable atteindra une dépense de 1 200 € en moyenne, uniquement pour une récupération d'un toit de taille habituelle (15 € TTC/m2), et cela peut aller jusqu'au double si l'élimination des détritus et le bâchage sont inclus. N'oubliez-pas qu'il est peut-être vivement judicieux d'en tirer parti pour mieux isoler votre domicile et augmenter son efficience de consommation d'énergie surtout dans le cas où vous renouvelez la totalité de la couverture. Concernant une isolation et couverture neuve, cela oscille de 150 € à 250 € au mètre carré d'après les caractéristiques d'isolant choisi.