Augmenter la valeur de votre logement grâce aux travaux de rénovation énergétique

  • Article

Temps de lecture : 4 min

Vous le savez peut-être déjà, mais réaliser quelques travaux de rénovation énergétique dans votre logement et le rendre conforme aux exigences environnementales peut vous aider à augmenter sa valeur. C’est valable en cas de location et de revente ! Même si les acteurs de l’immobilier ne sont pas d’accord sur tous les critères énergétiques et environnementaux, une chose reste certaine : la valeur verte est un atout pour votre logement. On vous en dit plus.

Valorisation de votre logement et rénovation énergétique

Quand valorisation du logement rime avec travaux de rénovation énergétique, il y a deux notions clés à connaitre : focus sur le Diagnostic de la Performance Énergétique et la valeur verte.

Le Diagnostic de la Performance Énergétique

Le Diagnostic de la Performance Énergétique (DPE) fournit les informations sur la performance énergétique de votre logement. Il évalue la consommation d’énergie et l’impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre. 

La valeur verte

La valeur verte représente la valeur nette ajoutée à un bien immobilier grâce à une meilleure performance environnementale, à autres critères équivalents. Autres éléments qui peuvent entrer en jeu dans l’évaluation de la valeur verte : la région, la proximité des transports, le paysage et la date de construction.

Evaluer l’existant : le point sur le Diagnostic de la Performance Energétique

Comment savoir si votre logement est au vert ? En misant sur le DPE, qui évalue 60 points de votre habitation. L’objectif est d’en déterminer le bilan énergétique : consommation pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et la quantité de gaz à effet de serre émise. Le DPE est obligatoire depuis 2006 pour la vente, et 2007 pour la location. Valable pendant 10 ans, le DPE est un outil de plus en plus fiable aux résultats uniformisés :

  • Plus précis. Pour les constructions d'avant 1948, on utilise les relevés de consommation pour établir la classification énergétique. Pour les biens plus récents, on applique la méthode 3CL (dite « conventionnelle ») basée sur des scénarios standardisés d’occupation du logement.

  • Plus technique. Depuis 2012, le DPE est soumis à une nouvelle méthode de calcul, débouchant sur des résultats plus fiables.

  • Plus transparent. Le diagnostiqueur, désormais certifié, doit détailler tous les points de contrôle.

  • Plus éco-responsable. On soustrait la part des énergies renouvelables de la consommation énergétique totale pour éditer l’étiquette énergie.

Les bonnes raison de mettre votre maison au vert

Pourquoi investir dans la rénovation énergétique de sa maison ? Amélioration du confort, baisse des factures… Voici 4 bonnes raisons qui devraient vous convaincre.

C’est un atout économique 

Votre logement consomme encore trop d’énergie, et cela se traduit sur vos factures ? Afin de réduire les frais d’énergie annuels, réalisez des travaux d’efficacité énergétique bien ciblés et votre facture sera moins salée.

C’est une garantie de confort

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, les matériaux utilisés sont généralement plus sains et mieux mis en œuvre ; avec une bonne ventilation, ils permettent de préserver votre santé. L’isolation est également renforcée. Résultat : une maison moins bruyante et plus lumineuse, à la bonne température toute l’année. 

Ce n’est pas incompatible avec le cachet de l’ancien 

Fini les idées reçues sur les vieilles maisons qui laissent filer l’énergie et la chaleur ! Quelques travaux de rénovation énergétique et les performances de l’ancien se rapprocheront de celles du neuf, le cachet des vieilles pierres en plus.

C’est un engagement écologique 

Le parc immobilier (professionnel et particulier) représente 43% de l’énergie consommée en France. La consommation énergétique des immeubles produit quant à elle 23% des gaz à effet de serre. Tout est dit ! En entreprenant la rénovation énergétique de de votre maison, vous luttez contre le réchauffement climatique.

Vous souhaitez entreprendre la rénovation énergétique de votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Dépenser peu pour gagner plus

Vous vouliez vendre votre maison ou louer votre appartement, mais votre étiquette DPE n’est pas au vert ? Quelques dépenses rentables permettent de gagner une ou plusieurs lettres de DPE et surtout d’améliorer la valeur de votre logement : 

  • Les travaux de rénovation énergétique entraînent une plus-value d’entre 2 et 11% à la vente et 1 et 5% à la location. (Source : Etude, La valeur verte des logements d’après les bases Notariales BIEN et PERVAL, Mars 2015, DINAMIC)

  • Les biens de la catégorie A ou B se vendent deux fois le prix des biens étiquetés F ou G. (Source : Energy performance certificates in buildings and their impact on transaction prices and rents in selected EU countries”, Commission Européenne, 2013)

  • En moyenne, le prix du bien augmente de 5% par lettre de DPE gagnée.

  • Une maison neuve certifiée se vend 4 fois plus vite et 9% plus chère qu’une maison neuve non certifiée. (Source : “Green homes outselling the rest of the market”, BEN.J KAUFMAN (USA), 2010)

  • Dans certaines villes des Etats-Unis, les maisons certifiées se vendent 30% plus chères que des maisons non certifiées. (Source : Certified Homes Outperform Non-Certified Homes for Fourth Year”, Earth Advantages Institute (USA), 2011)

De plus, si vous lancez des travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique, des aides sont prévues pour réduire la facture, telles que le CITE, l’Eco-PTZ ou la TVA à 5,5%, pour ne citer que les plus connues : n’hésitez pas à investir ! Une des conditions à connaitre pour en bénéficier : faire appel à un professionnel RGE pour vos travaux.

La palme d’or des logements vertueux revient aux régions PACA, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Nouvelle-Aquitaine, avec les meilleures performances énergétiques et moins d’étiquettes DPE entre E et G que pour les autres régions.

Réhabiliter VERT : les travaux à privilégier

Bénéficier d’une performance énergétique efficace dans l’ancien, c’est possible, grâce à la rénovation ! Et faire des économies sur vos factures, une plus-value lors de la vente, tout en mettant votre bien aux normes environnementales, c’est plutôt tentant. Mais quels sont les travaux à privilégier ? Isolation thermique, chauffage, électricité : découvrez le Top 3.

 

Isolation : toiture, murs et remplacement des fenêtres

Une toiture mal isolée représente jusqu’à 30% des pertes énergétiques du logement, d’où l’importance d’isoler vos combles, qu’ils soient perdus ou habités.

Pour les fenêtres, changez dans la mesure du possible l’intégralité de la fenêtre (dormant + ouvrant) et privilégiez du double ou du triple vitrage en fonction de la région et de l’exposition. 

Quant aux murs qui peuvent représenter jusqu’à 25% des fuites de chaleur, de nombreux choix s’offrent à vous, selon votre espace, l’état et la nature de vos murs, la qualité de l’air espérée…

A noter : l’isolation de votre logement doit obligatoirement s’accompagner d’une réflexion sur la ventilation, qui va se trouver modifiée. Une bonne ventilation est nécessaire pour limiter les polluants dans l’air et évacuer l’humidité. Faites si possible installer une VMC double flux, et dans tous les cas, assurez-vous auprès de votre professionnel du bon renouvellement de l’air intérieur une fois le logement isolé.
 

La chaudière

La chaudière est le seul moyen d’avoir des informations quantifiées sur la consommation énergétique. Le DPE comporte une copie de son dernier contrôle. 

Une fois l’isolation effectuée, si votre chaudière n’est plus performante il peut être très intéressant d’en changer.

Entre le gaz, le bois en buche ou en granulés, les modèles à condensation, vous trouverez chaudière à votre pied ! Voici les éléments à connaître avant de choisir sa chaudière :

  • La consommation énergétique (chauffage et eau chaude)
  • Le nombre de résidents
  • La région
  • Les périodes et les saisons d’habitations
  • Le type de logement
  • La surface

 

L'électricité  

En plus de mettre l’électricité aux normes, certaines opérations permettent de mieux maîtriser consommation énergétique et factures :

  • Changer de modèle de convecteurs électriques
  • Utiliser des ampoules à LED
  • Privilégier la domotique, afin de programmer les équipements et de les piloter à distance


Vous l’aurez compris, valoriser votre logement tout en préservant la planète c’est possible, et même recommandé ! Que ce soit pour vendre, louer ou améliorer votre quotidien, faire quelques travaux de rénovation énergétique vous offrira une belle plus-value. Une bonne note au DPE c’est un logement valorisé, attractif, où l’on vit mieux… et que l’on revend plus vite et plus cher !

Travaux de rénovation énergétique en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.