Economies d’énergie et d’eau : les gestes simples qui changent tout !

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Salle de bain
  • Isolation
  • Chauffage et climatisation
  • Cuisine
  • Électricité
  • Équipements

Temps de lecture : 4 min

Plus d’appareils connectés, plus d’électroménagers, plus de confort… De la cuisine au salon en passant par la chambre et la salle de bains, la consommation d’énergie et d’eau ne cesse d’augmenter. Et pourtant, des gestes simples à mettre en œuvre au quotidien peuvent vous aider à réaliser de belles économies sur vos factures d’eau et d’électricité. Vous auriez tort de vous en priver, d’autant plus que vous participerez ainsi, à votre échelle, à la préservation de l’environnement !

Comment faire des économies d’énergie et d’eau

Quelles sont les principales sources de consommation énergétique ? Qu’en est-il de la consommation d’eau ? Quelles sont les solutions malines pièce par pièce et les travaux à réaliser pour améliorer l’efficacité énergétique du logement et faire des économies d’énergie durablement ? On fait le tour de la question !

Les principales sources de consommation d’électricité et d’eau

Avant de s’attaquer à la réduction de ses consommations d’eau et d’énergie, une petite étape de diagnostic s’impose. En effet, si nous sommes conscients de certains postes de dépenses, d’autres sont moins évidents. Panorama des principaux fautifs qui font grimper nos factures…

 

Les sources de consommation d’eau dans la maison

On ne le ressent pas forcément sous nos latitudes, mais l’eau est une ressource rare et précieuse dont il faut prendre soin. En fonction des localités et des coûts de traitement associés et qui se retrouvent sur votre facture, c’est parfois beaucoup plus tangible puisque c’est notre portefeuille qui est sollicité…

Un français consomme en moyenne 148 litre d’eau par jour, avec cette clé de répartition :

  • Bains / douches (39%)
  • Sanitaires (20%)
  • Lavage du linge (12%)
  • Cuisine (6%)1

Parmi les principaux coupables d’une surconsommation d’eau, on trouve :

  • Les bains du dimanche (mais aussi ceux du lundi, du mardi, du mercredi …) : une vraie détente… de luxe !
  • Les robinets qui ont cette fâcheuse tendance à laisser couler l’eau, parfois même sans raison !
  • Les WC : c’est tellement simple d’appuyer sur un bouton…
Réduire ses consommations en eauUtilisation de l’eau en France – Source : Le Monde

Les sources de consommation d’électricité

Parmi les consommations d’énergie liées à l’habitat privé, l’électricité figure en première position, ce qui est logique puisque l’électricité nucléaire est à la base du mix énergétique français et que de nombreux logements sont chauffés par ce moyen. La France détient d’ailleurs le podium des pays européens en matière de consommation d’électricité. Une consommation qui n’est pas sans impact sur notre budget, le prix de l’électricité ayant tendance à augmenter d’année en année…

La consommation moyenne d’électricité d’un foyer français en 2019 était de 4 770 kWh/an, avec évidement de grands écarts selon le type de logement, son mode de chauffage et la qualité de son isolation. Car lorsque l’on se penche sur les consommations d’une habitation dite « tout électrique », ce chiffre atteint les 17 000 kWh/an, dont plus de 10 000 uniquement pour le chauffage.

Zoom sur les principaux postes qui pourraient facilement être réduits :

  • Les appareils électroménagers qui, alors qu’on les croirait endormis, sont en pleine consommation…
  • Les ampoules, qui chauffent et consomment parfois plus qu’elles n’éclairent…
  • L’association radiateurs électriques / fenêtres ouvertes, pas des plus optimale…
Réduire ses consommations en électricitéZoom sur la consommation d’électricité en France

Electricité et d’eau : les gestes simples pour faire des économies

Certaines consommations sont nécessaires, d’autres non, et l’énergie la moins chère, c’est celle que l’on ne consomme pas ! La bonne nouvelle, c’est que de petits gestes quotidiens et de petits investissements peuvent déjà vous permettre de voir la différence sur vos dépenses énergétiques et donc vos factures. Usage par usage, on vous livre nos meilleures astuces économie d’énergie et d’eau !

Pour les repas, cuisinez malin

  • Pensez à dégivrer votre réfrigérateur dès que le givre atteint 3 mm d’épaisseur. Vous lui éviterez ainsi une augmentation de 30% de sa consommation énergétique.

  • N’hésitez pas à investir dans un lave-vaisselle : il vous permettra de gagner en consommation d’eau, et en temps bien sûr. Misez, si votre vaisselle n’est pas trop sale, sur le programme « éco » pour réduire vos consommations d’eau.

  • Associez couvercle et casserole : à la clé, 75% d’économies d’énergie.

  • Un four micro-ondes consomme moins qu’un four traditionnel… Utilisez donc plutôt le premier pour réchauffer vos petits plats.

  • Si vous avez un petit budget de côté et que vos équipements sont en fin de vie, renouvelez-les et optez pour des modèles de classe A.

  • Pensez « bon endroit » : en plaçant un réfrigérateur et / ou congélateur à proximité d’une source de chaleur (plaques de cuisson, four, radiateur), vous augmenterez votre consommation énergétique…

  • L’astuce en plus : pour décongeler vos aliments, faites preuve de patience et utilisez votre réfrigérateur : la source de froid émise par les ingrédients congelés diminuera la consommation en énergie du réfrigérateur.

Refaites-vous une petite beauté à moindre coût

  • 1 bain correspond à 3 douches. Tout est dit…

  • N’oubliez pas d’éteindre l’eau lorsque vous vous brossez les dents, lavez les mains…

  • A la clé, une économie de 365 litres d’eau par an.

  • Equipez chacun de vos robinets d’un mousseur : pour la même impression de débit, il vous fera économiser jusqu’à 50% d’eau.

  • Réglez la température du chauffe-eau entre 55° et 60°C : vous éviterez des consommations d’énergie inutiles et limiterez l’entartrage du chauffe-eau.

  • Un mitigeur thermostatique fera baisser de 30% la consommation d’eau des robinets.

  • N’utilisez que la lumière dont vous avez besoin : le plafonnier pour une vue d’ensemble, les spots du miroir pour les détails…

  • L’astuce en plus : Pour votre douche, optez pour une douchette économe, au débit moins important. Et pour vos WC., privilégiez un système double commande pour la chasse d’eau.

Mettez vos appareils électriques et votre portefeuille au repos

  • Des appareils, même éteints, continuent de consommer de l’énergie s’ils sont branchés. Pour une télévision, comptez entre 5 et 15 €/an, pour une chaine Hi-Fi, entre 3 et 20 € et pour un ordinateur, entre 6 et 30 €… N’hésitez donc pas à vous équiper de multiprises dotées d’interrupteur ou encore de prises « coupe veille » : en un seul geste, vous éteindrez toute une partie de vos appareils.

  • Votre téléphone est chargé ? N’oubliez pas de débrancher la prise.

  • Pour optimiser votre consommation, veillez à ne pas faire fonctionner votre lave-linge à moitié plein.

  • Pensez économies en sélectionnant le programme « éco » de votre machine à laver. A la clé : une économie allant jusqu’à 25% d’électricité et 18% d’eau.

  • Pour alléger votre facture d’électricité, consultez les heures creuses et heures pleines de votre contrat et lavez votre linge au bon moment.

  • Dépoussiérez les grilles d’aération de vos appareils électroménagers et détartrez-les régulièrement pour éviter la surconsommation énergétique.

  • L’astuce en plus : Un sèche-linge utilise 2 

De la chaleur chez vous, sans déperditions

  • De la chaleur ou de l’air frais ? Faites votre choix mais veillez bien à ce que vos radiateurs soient éteints lorsque vous ouvrez les fenêtres.

  • Vérifiez les joints aux portes et fenêtres ainsi que les seuils de porte et faites-les rénover si nécessaire pour conserver la chaleur à l’intérieur de votre logement.

  • Entretenez régulièrement votre chaudière. Le minimum syndical ? Un entretien 1 fois par an.

  • Ne surchauffez pas vos pièces, surtout lorsqu’il n’y a personne. La température idéale pour un salon/salle à manger est de 19°C… et 1°C de plus, c’est 7% de consommations supplémentaires ! Pour une chambre, visez les 17°C, vous dormirez d’autant mieux.

  • Votre meilleur allié ? Un thermostat connecté permettant d’ajuster le chauffage selon le moment de la journée et la présence ou non de personnes dans la pièce.

  • Enfin, si votre logement est mal isolé, réaliser des travaux d’isolation est la première chose à faire pour faire baisser durablement vos consommations d’énergie.

De la lumière juste comme il faut

  • Versailles c’est beau, mais ça chiffre vite ! Eteignez la lumière dans les pièces inoccupées.

  • Remplacez vos ampoules halogènes ou à incandescence par des ampoules LED : vous consommerez jusqu’à 15 fois moins d’électricité (25W pour une ampoule à incandescence contre 1,5W pour une LED).

  • Dès que possible, profitez de la lumière du jour… complètement gratuite ! Vous voulez aller plus loin ? Si vous envisagez, par exemple, de changer votre porte-fenêtre qui dispose d’un soubassement opaque, optez pour une nouvelle porte-fenêtre entièrement vitrée laissant passer plus de lumière.

  • Dépoussiérez les lampes et abat-jours : à la clé : 40% de luminosité en plus.

Economies d’énergie : pour aller plus loin…

Vous chauffez beaucoup votre logement et avez suivi quelques-unes de nos astuces et pourtant, vous ressentez toujours le froid ? L’isolation de votre logement ou la qualité de votre chauffage sont peut-être en cause…. 

Le premier point à vérifier est la qualité de votre isolation :

  • Une toiture pas ou mal isolée, c’est jusqu’à 30% de surconsommation énergétique avec la chaleur qui s’échappe par le toit

  • Des murs extérieurs mal isolés : 20 à 25% de surconsommation énergétique

  • Des fenêtres peu performantes : 10 à 15% de surconsommation énergétique

Une fois vos travaux d’isolation réalisés, vous pourrez envisager de remplacer votre chauffage pour un système plus performant, tels qu’une chaudière gaz à condensation, un chaudière bois, une pompe à chaleur, un système combiné solaire, ou si vous êtes chauffés à l’électrique, de nouveaux radiateurs à inertie, qui ont une bien meilleure efficacité énergétique que les anciens grilles pains.

Certains de ces travaux peuvent vous donner droit à des aides financières dans le cadre de la promotion de la rénovation énergétique : dispositif Ma Prime Renov, primes CEE, prime coup de pouce…

Autres bonnes nouvelles : en passant par un professionnel La Maison Saint-Gobain pour vos travaux de rénovation énergétique, vous avez l’assurance de faire appel à un professionnel qualifié, et notre partenaire Butagaz s’occupe des démarches pour vous !

Travaux de rénovation énergétique en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser : nous mettons en relation avec nos professionnels agréés.