Les apports solaires en rénovation : explications en vidéo

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Isolation
  • Façade
  • Porte et fenêtre

Temps de lecture : 5 min

Ce qui est bien avec le soleil, c’est que c’est une énergie gratuite, qui a son rôle à jouer dans l’efficacité énergétique de votre maison. En construction neuve comme en rénovation, bien penser les apports solaires pour optimiser cette énergie gratuite permet de réaliser des économies non négligeables sur vos factures de chauffage et plus largement, sur votre consommation d’énergie. Quel est le principe du solaire passif, qui repose sur l’optimisation de ces apports gratuits ? Comment faire en rénovation pour en bénéficier au mieux ? On vous explique en vidéo.

Maitriser les apports solaires pour réduire ses factures d’énergie

Que ce soit par rayonnement direct ou indirect, les rayons du soleil apportent de la chaleur lorsqu’ils entrent dans votre logement : c’est ce que l’on appelle les apports solaires ou le solaire passif. Autant d’énergie qu’il ne sera pas nécessaire de produire pour chauffer en hiver, mais également un phénomène à maitriser les beaux jours venus, pour conserver une température confortable à l’intérieur et éviter les surconsommation d’énergie liées à la climatisation.

Maximiser les apports solaires pour réduire les besoins de chauffage en hiver

Pour profiter de l’énergie gratuite transmise par le rayonnement solaire et réduire ainsi ses factures de chauffage, la clé réside dans la maximisation des surfaces vitrées exposées au sud.

Au-delà de l’avantage thermique de cette stratégie, des pièces de vie pourvue de surfaces vitrées généreuses ont moins besoin d’éclairage, ce qui permet également de réaliser des économies sur la consommation d’électricité du logement.

En construction neuve, avec la RT 2012, cette démarche se fait dès la conception du bâtiment : en effet, celle-ci impose que la construction comporte au moins 1/6ème de surface habitable en vitrage, c’est-à-dire qu’une maison de 120 m² aura par exemple au moins 20 m² de fenêtres et baies vitrées.

Il existe des leviers d’action en rénovation également : on privilégiera ainsi des fenêtres présentant une grande surface vitrée, donc avec un clair de jour généreux, et l’on choisira des vitrages à fort facteur solaire, c’est-à-dire des vitrages qui bloquent peu la transmission de l’énergie solaire à l’intérieur du logement. Des vitrages thermiquement performants associés à une bonne isolation thermique des murs et de la toiture éviteront de surcroit que cette énergie ne reparte vers l’extérieur, et contribueront à la préservation d’une température confortable dans la maison sans avoir à pousser le chauffage.

L’isolation de votre logement et le remplacement de vos fenêtres simple vitrage cochent la case rénovation énergétique et peuvent à ce titre vous donner droit à des aides financières.

Et limiter le rayonnement en été pour éviter la surchauffe !

En été, l’exercice consistera à limiter cet apport de chaleur véhiculé par les rayons du soleil, afin de conserver la fraicheur à l’intérieur sans consommer d’énergie pour cela. Cela passe par la mise en place de protections solaires, plus ou moins amovibles, telles que les volets (intégrés ou non aux vitrages), brise-soleil et autres pergolas, ou encore les barrières végétales à feuillage caduque.

Avec la commande automatisée des ouvertures ou fermetures des volets en fonction de différents paramètres externes et internes captés automatiquement, les systèmes domotiques représentent un réel intérêt dans le contrôle de ces fameux apports solaires, notamment dans le cas de la rénovation où les leviers d’action (surface de vitrage et surtout exposition) sont plus limités.

L’optimisation des apports solaires en hiver, leur canalisation en été, tout cela participe à ce que l’on appelle la conception bioclimatique. L’idéal étant, lorsque le projet de rénovation est ambitieux et que l’on peut repenser complètement l’organisation de sa maison ou de son appartement, de placer les pièces de vie telles que le salon, la salle à manger ou la cuisine au sud et les pièces dites froides, telles que la buanderie ou la salle de bain, au Nord.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés