5 conseils pour éviter les pièges pour peindre un mur

Temps de lecture : 3 min

5 conseils pour éviter les pièges pour peindre un mur
Sommaire

Peindre les murs de sa maison et refaire sa peinture intérieure n’est pas une tâche si facile qu’on ne pourrait le penser. Aussi, faire appel à un professionnel est bien souvent un gage de qualité et de durabilité pour sa peinture murale intérieure. En effet, au-delà de la mise en peinture, le peintre va rendre vos murs lisses et propres pour un résultat optimal et durable. Il saura quels produits utiliser et quelle peinture choisir selon la typologie de pièce et de support.

 

Que cela soit pour une simple rénovation de votre chambre, de votre cuisine ou bien pour une vente de votre bien, des murs propres et nets sont une réelle valeur ajoutée et donnent l’impression d’une maison bien entretenue.

 

Quels sont les 5 conseils pour éviter les pièges pour peindre un mur ? Décryptage dans l’article.

Conseil n°1 : Faites appel à un professionnel

Comme évoqué plus haut, faire appel à un professionnel pour peindre vos murs vous permet d’obtenir un résultat irréprochable et durable. Un peintre professionnel saura exactement la manière de s’y prendre et pourra, au besoin, reboucher les quelques trous et combler les irrégularités de vos murs grâce à un enduit spécifique. De plus, ce spécialiste sera un excellent conseiller en termes de coloris et d'associations de couleurs.

En fonction de vos envies, mais aussi de la luminosité des pièces ainsi que de votre décoration, il saura vous guider vers les teintes qui se marieront le mieux et offriront le meilleur rendu. En bref, en faisant appel à un professionnel, vous êtes sûr d’obtenir un travail bien fait, réalisé dans les règles de l’art.

Estimer le prix de vos travaux de peinture ?

Conseil n°2 : protégez le sol et les meubles

un salon bâché avant travaux de peintureProtégez bien vos meubles et simplifiez-vous l’étape du nettoyage post travaux

Comme pour tout chantier, il est indispensable de bien protéger la ou les pièce(s) dont les murs doivent être peints. Dans le cas contraire, vous risqueriez de voir votre revêtement de sol ou même vos meubles tâchés de peinture. Pour vous assurer que cela n’arrive pas, l’idéal est de commencer par sortir un maximum de meubles de la pièce afin qu’elle soit au mieux vidée, ou sinon bien allégée de son mobilier. N'oubliez pas non plus de retirer les cadres, les étagères ou les bibelots. De plus, tout ce qui est fragile doit être éloigné par précaution.

Une fois cette étape effectuée et la pièce en question vide ou presque, il ne vous reste qu’à recouvrir vos sols et les quelques meubles que vous n’avez pas pu déplacer. Pour cela, équipez-vous d’une bâche qui pourra être fixée à l’aide de ruban de masquage. Ce dernier pourra être placé sur le bord des plinthes afin de les protéger. Le ruban de masquage peut également servir à délimiter les zones à peindre ainsi qu’à recouvrir les prises de courant. Ne pas oublier non plus de protéger les fenêtres. S’agissant des meubles, l’idéal est de placer de vieux draps suffisamment grands par-dessus.

Conseil n°3 : Prévoyez la bonne quantité de peinture

Préparation de peinture avant de peindre un murPrévoyez la bonne quantité de peinture pour éviter d’en manquer ou de devoir trop en stocker

Bien souvent, lors de travaux de peinture, il est fréquent de ne pas bien prévoir la quantité nécessaire. On se retrouve ainsi fréquemment soit avec de la peinture en trop, soit en manque de peinture. Dans tous les cas, cela entraîne soit une perte de temps, car on est obligé de retourner s’en procurer davantage en magasin, soit une perte d’argent, car l’on a vu trop grand. Pour éviter cela, il existe une méthode de calcul simple à effectuer avant le début du chantier.

Dans un premier temps, il faut commencer par prendre les mesures de son mur. Pour cela, on note les dimensions en hauteur et en longueur de la surface et l’on multiplie les deux mesures obtenues. Ainsi, pour un mur dont la hauteur fait 2,60 mètres et 5 mètres de longueur, on obtient un résultat de 13 mètres carrés. Dans ce calcul, il ne faut pas oublier de prendre en considération l’encadrement des portes et des fenêtres, si vous prévoyez de les peindre avec la même peinture. Toutefois, pour une meilleure tenue dans le temps, il est recommandé de peindre vos menuiseries en bois avec une peinture spécifique.

Une fois la surface à peindre déterminée avec précision, il ne reste plus qu’à calculer la quantité de peinture nécessaire. Pour cela, vous pouvez également vous référer au “rendement de la peinture”. Cette indication est marquée sur chaque pot et vous informe sur le pouvoir couvrant du produit. Après, il suffit de diviser la surface à peindre par le rendement de la peinture, que l’on multiplie par le nombre de couches de peinture nécessaires.

Pour notre pièce de 13 mètres carrés de surface à peindre, en prévoyant deux couches de peinture, avec un rendement de 10 mètres carrés par couche, le calcul est donc le suivant : (13 / 10) x 2 = 2,6 litres de peinture. Il faudra donc prévoir un pot d’environ 3 litres pour peindre les murs de la pièce.

Conseil n°4 : Testez la couleur de votre peinture avant d’arrêter votre choix

Un homme avec un nuancier de peinturePensez à tester la teinte choisie sur votre mur pour éviter les déceptions

C’est un piège classique et très répandu. Bien souvent, lorsque l’on sélectionne la couleur de peinture qui nous plaît, on ne se fie qu’à l’image marketing affichée sur le pot. En réalité, lorsque la peinture est appliquée sur le mur, en fonction de l’épaisseur de celle-ci, du nombre de couches et de la luminosité de la pièce, la teinte s’avère différente.

S'il existe des simulateurs de peinture en ligne, le mieux est encore d’aller se fournir en échantillons papier ou d’un nuancier afin de pouvoir se rendre compte chez soi de la couleur sur son mur. Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité d’acheter de petits pots de peinture “testeurs” qui vous permettent de vous apercevoir encore mieux de la teinte et du rendu dans votre pièce. Si par exemple, vous souhaitez trouver la couleur idéale pour votre cuisine, faites le test sur le mur à repeindre et attendez la fin du temps de séchage pour pouvoir vous faire votre idée. Les conseils d’un professionnel sont là aussi précieux pour éviter les erreurs !

Besoin d'un peintre de confiance pour vos travaux ?

Conseil n°5 : Pensez à la préparation et à la sous-couche

Peindre un mur au rouleau avec une peinture en sous-coucheLa préparation de votre mur jouera sur la qualité et le rendu final de votre déco

La sous-couche en peinture est primordiale et revêt plusieurs fonctions. Elle est appliquée après la préparation de la surface à peindre (rebouchage des trous, correction des irrégularités, ponçage, etc.) et avant la peinture. Voici ses principaux rôles :

  • La sous-couche permet d’accroître l’adhésion de la peinture au support. Afin que la peinture dure dans le temps et ne s’effrite pas de manière prématurée, l’application d’une sous-couche est indispensable.

  • La sous-couche permet d’obtenir un résultat esthétique et uniforme. L’application de la sous-couche sur les murs est également un moyen de lisser les irrégularités, d’opacifier la surface et de faire disparaître d’éventuelles tâches. Ainsi, lorsqu’elle est appliquée avant la peinture, vous avez toutes les garanties d’avoir un résultat esthétique et uniforme.

  • La sous-couche permet de faire des économies de peinture. En effet, certains murs poreux ont tendance à absorber la peinture. Par conséquent, il est nécessaire d’employer davantage de produit pour recouvrir toute la surface. La sous-couche rend la surface parfaitement lisse et non poreuse, permettant ainsi l’application d’une ou a deux couches seulement de peinture.

  • La sous-couche consolide les murs : grâce à sa composition enrichie en résine, la sous-couche permet également de rendre les murs plus solides et résistants.

Notre conseil bonus : Misez sur les bons outils

Les outils à prévoir pour des travaux de peintureMisez sur des outils adaptés et de qualité pour obtenir le meilleur résultat

Faire appel à un professionnel pour peindre vos murs, c’est également être sûr que les bons outils seront employés. En effet, se tromper dans l’outillage peut rendre les travaux plus complexes et nuire au rendu final. Cet équipement comprend des bâches résistantes, une éponge, des couteaux à enduire, du ruban adhésif, des brosses (ou pinceaux), des rouleaux adaptés ainsi que des bacs avec grille d’essorage. Sans oublier l'escabeau ou la sauterelle de peintre (plateforme mobile sur roues) bien pratique pour peindre les hauts de murs sans la contrainte de descendre de l'escabeau et d'avoir à le déplacer.

Il est également nécessaire d’avoir une tenue adaptée, et idéalement un masque et des gants de protection.

Quel prix et quelles aides pour vos travaux de peinture ?

Côté prix d’une mise en peinture, vous trouverez tous les détails dans notre guide de prix peinture. Pour vous aider dans le financement de vos travaux, il existe des aides d’état dont vous pouvez bénéficier sous certaines conditions.

En effet, en couplant vos travaux de peinture avec des travaux de rénovation énergétique vous permettant d’accroître la performance de votre logement en matière d'isolation thermique, l’éco-prêt à taux zéro ou encore MaPrimeRénov’ peuvent vous aider à financer ce type de travaux sous certaines conditions. Retrouvez tous le détail sur les aides financières d’Etat à la rénovation énergétique dans notre article dédié.

Travaux de peinture en vue ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés