Créer une buanderie adaptée à ses besoins

  • Article
  • Salle de bain
  • Aménagements intérieurs

Temps de lecture : 3 min

La buanderie est souvent la pièce à laquelle on n’a absolument pas pensée lors de la construction de notre maison. Pourtant, cet espace annexe est bien pratique pour le soin du linge de maison. Une pièce de stockage, de nettoyage et d’entretien, qu’il convient de bien configurer pour en profiter pleinement. Nos conseils pour une créer une buanderie bien pensée !

Créer une buanderie

Pourquoi créer une buanderie ?

Créer une buanderie, c’est profiter d’un espace, d’une pièce dédiée à l’entretien du linge. Le bruit de la machine à laver et du sèche-linge ne vous dérangeront plus. Avoir une buanderie c’est aussi avoir un espace dédié pour étendre son linge, et donc ne plus avoir d’humidité supplémentaire au sein de votre logement. Cela peut paraitre anecdotique, mais un air trop humide entraine un risque exponentiel d’apparition de moisissures ou va sur-solliciter votre système de ventilation…

Créer sa buanderie, c’est disposer d’un espace de stockage pour tous les produits d’entretien nécessaire au linge. Un endroit fermé, où les risques d’accident pour les jeunes enfants seront donc fortement atténués. Un espace également pour faire son repassage au calme, pour pouvoir stocker linge sale, et plier amoureusement le linge à ranger.

Vous souhaitez faire rénover votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Où aménager une buanderie ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Tout dépendra de votre surface habitable, de la composition de votre foyer, de la possibilité ou non de créer une extension à votre maison, etc…

Voici un exemple des solutions les plus souvent sélectionnées par les particuliers pour leur projet de création de buanderie :

  • Si votre salle de bain est suffisamment spacieuse, vous pouvez avantageusement décider de la réaménager – en remplaçant la baignoire par une douche par exemple – afin de dégager de la place pour un coin buanderie. Cette option est bien pratique car les réseaux d’eau sont déjà présents. Cela fonctionne également avec une cuisine spacieuse.

  • La création d’une buanderie peut intervenir lorsqu’une petite chambre se libère, après le départ d’une enfant de la maison par exemple. Dans ce cas, la transformation de l’ancienne chambre en buanderie peut s’appliquer, moyennant quelques travaux d’adaptation.

  • Autre possibilité, la création d’une annexe à votre maison en buanderie. On imagine alors une petite extension dédiée au linge.

  • Transformer le garage en buanderie fonctionnelle. Généralement le garage est utilisé au départ pour sa première fonction, puis se transforme très rapidement en débarras. Faire le vide pour y installer la buanderie est l’une des solutions les plus souvent prisées par les particuliers.

Et dans un appartement ? La création d’une buanderie demandera soit de réaménager l’espace en cassant des cloisons et en créant des nouvelles, ou elle se fera dans une pièce non utilisée. 

Coin buanderie dans une cuisine
On refait la cuisine et on en profite pour lui adjoindre un espace buanderie !

Les travaux à réaliser pour la création d’une buanderie

  • En tout premier lieu, il faut évidemment une arrivée et une évacuation d’eau pour la machine à laver, ainsi que l’électricité pour brancher vos appareils, avec des prises 16 ampères, adaptées à un sèche-linge et à un lave-linge. Certains apprécient également de disposer d’un évier pour faire tremper le linge ou pour laver leurs tissus délicats.

  • Une bonne ventilation est aussi nécessaire dans une buanderie pour éviter tout risque de moisissures liées à l’humidité ambiante de cette pièce annexe.

  • Le revêtement de sol a également son intérêt. Privilégiez un carrelage simple à nettoyer, la buanderie est un lieu où l’on peut renverser plusieurs produits ménagers qui pourraient facilement abimer un parquet. Vous aimez le bois ? Optez dans ce cas pour un revêtement vinyle ou un parquet stratifié adapté à un usage en pièce humide.

  • Le revêtement mural, tout comme dans la salle de bains, devra résister à l’humidité. On peut opter pour une peinture adaptée, blanche, pour garder la pièce neutre si vous souhaitez un jour la transformer.

  • Enfin, pensez à isoler phoniquement la pièce qui accueille votre buanderie si celle-ci se trouve à proximité d’une pièce de vie, de surcroit s’il s’agit d’une chambre ! Cela vous évitera de profiter du doux bruit de l’essorage de votre machine lancée en heure creuse… Positionnez également votre lave-linge et votre sèche-linge sur des plateaux anti-vibratiles, pour éviter que les vibrations des équipements ne viennent résonner dans toute la maisonnée. 


Evidemment, si vous optez pour la création d’une extension dédiée à la buanderie, il faudra également passer par les travaux dédiés à une extension que vous retrouverez dans ce dossier

Comment aménager l’espace d’une buanderie ?

Si votre pièce est petite et que vous disposez d’un sèche-linge et d’un lave-linge, vous pouvez poser le sèche-linge sur le lave-linge. Très pratique, cette disposition vous fait gagner de la place et permet souvent d’aménager une buanderie fonctionnelle dans un espace aussi restreint qu’un (grand) placard.

Si vous avez davantage de place, que vous avez opté pour la solution garage ou pièce annexe, dans ce cas pensez votre buanderie comme une cuisine :

  • Des placards pour le rangement de produits ménagers.
  • Un plan de travail pour plier le linge.
  • Un espace dégagé pour étendre le linge et faire le repassage.


La buanderie pourra également accueillir tout le nécessaire à ménage de votre maison et vous faire gagner de précieux m² de rangement dans vos autres pièces.

Quel prix pour créer une buanderie ?

Tout dépend des travaux à réaliser. S’il s’agit uniquement d’un rafraîchissement de pièce, avec les arrivées et évacuation d’eau déjà présentes, vous dépenserez en moyenne entre 150 et 300 euros le m².

En incluant le prix du réseau de plomberie, la création d’un cloisonnement ou d’une ouverture, comptez plutôt entre 500 et 1000 euros le m².

Pour recevoir une estimation bien plus précise, prenant en compte vos besoins et vos choix, vous pouvez vous fier à notre outil de calcul disponible gratuitement et sans engagement.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.