Peindre son carrelage de salle de bain : bonne ou mauvaise idée ?

  • Article

Temps de lecture : 3 min

Votre carrelage est vieillissant mais vous n’avez pas forcément les moyens financiers ou l’envie de le remplacer dans sa totalité ? Peindre son carrelage est une idée qui nous a tous à un moment donné traversé l’esprit… Solution de facilité, elle semble économique et vous épargne des travaux contraignants. Toutefois, malgré tous ces avantages apparents, repeindre son carrelage n’est pas toujours la solution adaptée. Nos spécialistes vous guident afin que vous preniez la meilleure décision. Quels sont les avantages et les inconvénients de peindre son carrelage ? Quelles sont les erreurs à ne pas faire ? Quel budget faut-il prévoir ? Décryptage dans l’article.

Peindre son carrelage de salle de bain

Peindre son carrelage : tour d’horizon sur les avantages et les inconvénients

Changer un carrelage demande d’importants travaux avec les contraintes qui y sont liées. Aussi, beaucoup pensent simplement à peindre ou repeindre leur sol ou leur revêtement mural pour lui redonner son look d’antan. Bonne ou mauvaise idée ? Nous avons mené l’enquête…

Les avantages à peindre ou repeindre son carrelage

Une solution économique

Que vous décidiez de peindre votre carrelage au sol ou bien de vous attaquer à votre revêtement mural, cette opération est économique à court terme par rapport à de vrais travaux de rénovation. 

Une solution rapide

Les travaux de peinture de votre carrelage sont généralement assez rapides. Compte en moyenne un ou deux jours en fonction de la surface à peindre ou à repeindre. 

Une solution personnalisée

Vous souhaitez peindre deux carreaux de la même couleur puis deux autres d’une couleur différente ? Créer un contraste avec la tonalité de la faïence de votre douche afin de la mettre en valeur dans la pièce ? Le choix est totalement vôtre, en peignant votre carrelage de salle de bains, vous laissez libre court à votre imagination !

Les inconvénients à peindre ou repeindre son carrelage

Une durée de vie limitée

Le plus souvent, la durée de vie d’un carrelage peint est assez limitée dans le temps. La peinture, constamment soumise aux agressions du quotidien, peut finir par s’écailler assez rapidement. Aussi, il vaut mieux envisager de repeindre son carrelage mural plutôt que son carrelage au sol car la peinture risque de ne pas résister très longtemps au piétinement.

Des travaux qui ne sont pas à la portée de tous

Repeindre son carrelage peut paraître très facile. C’est une idée reçue ! En effet, cette opération nécessite non seulement des produits et des outils spécifiques mais également une préparation méticuleuse du carrelage en amont. Si celle-ci n’a pas été correctement effectuée, le résultat ne sera pas à la hauteur de vos espérances. Mieux faire appel à un professionnel pour des travaux réussis et durables. 

Des peintures onéreuses

Même si repeindre son carrelage est moins cher qu’une rénovation totale de celui-ci, il est important de penser au coût sur le long terme. Les peintures pour carreaux sont assez chères et leur durée de vie d’environ 5 ans, en condition d’utilisation optimales. Lorsque l’on fait le calcul par rapport à un remplacement de carrelage, cette solution n’est finalement pas si économique que cela.

Quelles sont les erreurs à ne pas faire lorsque l’on peint son carrelage ?

Peindre ou repeindre son carrelage est un chantier que beaucoup décident d’entreprendre eux-mêmes. Voici quelques erreurs courantes à ne pas faire lorsque l’on peint ses carreaux. 

Peindre le carrelage au sol de sa salle de bains

On l’a vu plus haut, peindre votre revêtement de sol n’est pas la meilleure idée car la peinture finit par s’endommager rapidement. Mieux vaut donc privilégier les surfaces murales.

Sauter l’étape de préparation du support mural

Préparer le support mural est capital si vous voulez obtenir un rendu satisfaisant. Le mur doit être propre et net avant l’application des couches de peinture. Nettoyez-le avec un produit d’entretien type vinaigre blanc, savon noir ou eau de javel.

Un carrelage brillant et lisse ne permet pas une bonne adhérence de la peinture. Par conséquent, il convient de poncer la surface à l’aide d’une ponceuse manuelle ou électrique. 

Choisir les mauvais produits de peinture

Une peinture de carrelage ne se choisit pas par hasard. Il existe en effet des produits spécialement conçus pour ce type de surfaces. Par ailleurs, pour une pièce d’eau comme la salle de bains, le produit choisi doit pouvoir résister à l’humidité. Vous avez le choix entre quatre types de revêtements : la peinture polyuréthane, la peinture époxy, la résine époxy (plus facile à appliquer) ou bien un enduit décoratif qui pourra apporter un effet béton ciré, par exemple. 

Ne pas refaire ses joints s’ils sont abîmés

La préparation du support de peinture passe également par la rénovation des joints si ceux-ci sont endommagés. Par ailleurs, des joints en mauvais état entraîneraient des défauts de finition.

Ne pas respecter le temps de séchage

Après l’application d’une sous-couche, il faut prendre son mal en patience et attendre 24 heures avant de poser la peinture de finition. Par ailleurs, une fois les travaux terminés, il faut attendre 72 heures de séchage avant d’utiliser la salle de bains. Vous pouvez néanmoins marcher sur le sol au bout de 48 heures de séchage mais évitez les talons et ne posez pas encore les meubles après ce délai.

Faire des économies sur le matériel de peinture

Il y a de bonnes et de mauvaises économies. Dépenser le moins possible pour le matériel de peinture fait partie la deuxième catégorie. Misez sur des peintures de qualité et choisissez un matériel approprié (brosse, pinceaux, rouleaux) pour effectuer vos travaux dans de bonnes conditions. 

Peindre un carrelage

Peinture de carrelage : quel budget faut-il prévoir ?

Vous l’avez compris, peindre ou repeindre son carrelage de salle de bains n’est pas finalement pas forcément la solution la plus économique. Combien coûte ce type de travaux ? Voici de quoi vous éclairer sur le sujet. 

Le prix pour peindre son carrelage de salle de bains dépend de plusieurs critères. Il faut en effet prendre en compte les surfaces à peindre mais également la gamme de peinture choisie. Par ailleurs, certains produits vont nécessiter une sous-couche alors que d’autres non. 

La peinture polyuréthane est la moins onéreuse de toutes : comptez en moyenne de 4 à 9 euros du mètre carré. Pour une peinture époxy, prévoyez un budget oscillant entre 15 et 25 euros du mètre carré. La résine époxy quant à elle est plus chère mais son pouvoir très couvrant permet une utilisation moins importante du produit. Comptez 100 euros le litre pour un rendement de 15 mètres carrés pour 1 litre. L’enduit décoratif quant à lui coûte en moyenne 8 euros du mètre carré. 

A ces coûts, il faut rajouter celui du matériel de peinture si vous décidez d’effectuer les travaux vous-même. Et si vous souhaitez confier ces travaux à un peintre, ce que nous ne saurions que trop vous recommander, comptez un prix au m² d’environ 30 à 40 €.

Un projet à venir de rénovation de salle de bain à venir ?
N’hésitez pas à vous adresser à un professionnel afin d’obtenir des conseils qualifiés et personnalisés !

Vous recherchez un peintre ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.