Pose d’un portail à Ormesson-sur-Marne
Nous répondons à toutes vos questions
Notre service de mise en relation est gratuit, incluant le suivi d'un conseiller dédié tout au long de votre projet et une hotline juridique assurée par des juristes experts en cas de besoin. Pour des travaux encore plus sereins, nous vous proposons en option la garantie de votre acompte jusqu'au démarrage des travaux et une protection juridique complémentaire (prix variable selon le montant des travaux).

Lors du paiement de l'acompte de votre professionnel, vous avez la possibilité de souscrire à la protection juridique. Celle-ci comprend :

  • - La prise en charge d'un expert : financement d'une expertise in situ dans la limite de 600 € TTC.
  • - La prise en charge d'un avocat : financement d'éventuels frais d'avocats dans la limite de 400 € TTC.
  • - Une garantie abandon de chantier : en cas d'abandon de chantier du fait de l'artisan, notre partenaire prend en charge 20% des coûts supplémentaires suite au choix d'un nouvel artisan partenaire de La Maison Saint-Gobain dans la limite d'un plafond de 30.000 € TTC.
Nos professionnels sont sélectionnés parmi les enseignes du réseau Saint-Gobain : Point. P, La Plateforme du Bâtiment ou encore Cedeo. Notre équipe vérifie leurs assurances et qualifications, et le respect de notre charte qualité.
La signature électronique a exactement la même valeur juridique qu'une signature manuscrite.

Il arrive que l'on veuille simplement cloisonner son extérieur. Le travail obligatoire de maçonnerie varie quand il s’agit de la pose d’un portail battant ou d’un portail coulissant.

Saisissez par quels moyens se fait la mise en place d’un portail à Ormesson-sur-Marne, et pour quel prix cet aménagement est pratiqué par une société spécialisée.

De quelle manière est posé un portail ?

L'installation d'un portail battant inclut 4 aspects : premièrement les analyses habituelles concernant le terrain, les niveaux et les piliers, puis on repère les points d'attache du portail, et puis nous posons les 2 battants entre les piliers et on termine par assembler les vantaux au béton.

Un portail coulissant s'aménage en 3 moments : examens de l'intervalle entre les 2 piliers et du niveau du terrain, aménagement du rail de guidage et mise en place de la butée d’arrêt.

L’installation du portillon

Vous pouvez, à condition que vous le désiriez, poser un portillon qui sera installé entre deux piliers ou deux poteaux. Pareillement que pour les portails, les charnières sont mises sur les appuis.

Pour assurer un fonctionnement de qualité du portillon, les gonds doivent être enduits de graisse une à deux fois chaque année. Il est envisageable de mettre en place une motorisation électrique légère concernant l'ouverture et la fermeture, cela ajoute du confort. Faites attention, il n'est possible de poser une motorisation que sur certaines gammes de portillons. Avec un interphone, cette motorisation rend envisageable d'ouvrir le portillon, depuis chez soi, à un colocataire qui a oublié sa clé ou à un ami, sans avoir besoin de bouger. Afin que cela marche, il est essentiel qu'il y ait une alimentation électrique tout près du portillon.

Concernant le montant de l’aménagement, le prix de l’acquisition d’un portail évolue de 250 à 800 euros. Pour illustrer, l’installation d’un portail coulissant sera plus chère que celle d’un portail battant. De la même façon, l’installation d’un portail avec un moteur sera plus coûteuse que celle d’un produit manuel. L’ancienneté de votre logement est à considérer de la même façon : supérieure à 2 ans et la TVA sera de 10%.

Ce qu’il faut savoir sur les législations pour les portails et les clôtures

Notez tout de même qu’il n’est pas forcément envisageable de poser un portail, même si l’on pense souvent l’inverse. Sollicitez votre mairie pour avoir connaissance de ce que dit le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et consultez un possible règlement de copropriété ou de lotissement. Depuis 1986, il n’est plus obligatoire d’écrire un permis de construire pour faire poser un portail, cependant vous êtes obligés de faire une déclaration préalable de travaux adressée à la mairie de votre lieu d’habitation (indiquant en particulier la taille du portail, le matériau, l’endroit où ce portail sera positionné…). Une réponse doit vous être donnée dans un délai de trentes jours. Cette durée est rallongée par l’action d’un architecte des Bâtiments de France, ce dernier devra se prononcer si vous habitez dans une zone classée.

Consultez pour cela les éléments suivants : plan d’alignement ou arrêté d’alignement individuel sont dans ce cas écrits en accord avec une autorité administrative. Enfin, ce portail doit respecter la norme NF EN 13 241-1 qui peut permettre de sécuriser les mouvements d’ouverture et à la fermeture dans le but de prévenir les probables risques par pression ou par coincement.