Quel système de sécurité choisir pour une piscine ?

La loi oblige les propriétaires de piscines enterrées et semi enterrées à mettre en place un système de sécurité. Alarme, barrière, couverture, abri : on vous aide à choisir parmi les 4 dispositifs de sécurité existants. 

Un projet à venir ?

De la nécessité de sécuriser un bassin

Certes, la piscine est un lieu de détente et de plaisir lors des beaux jours. Mais c’est aussi un lieu de danger, en particulier pour les jeunes enfants.

Chaque année, environ 100 enfants meurent noyés dans une piscine.

Beaucoup d’autres restent traumatisés après un accident de baignade.

Les enfants peuvent se noyer aussi bien dans un grand bassin que dans un petit bassin de 30 cm d’eau. Ils n’ont pas forcément conscience des dangers d’une piscine.

Or, il suffit de quelques secondes d’inattention de la part des adultes pour que le pire se produise. 

Pour éviter un drame, il est important de ne jamais laisser un enfant seul au bord d’une piscine.

D’autre part, un enfant sensibilisé dès son plus jeune âge aux dangers d’une piscine aura moins de risques de se noyer.

Enfin, il est de bon sens de procéder à l’installation d’un dispositif de sécurité, d’autant plus que la loi l’impose. 

Sécurité des piscines : règles et normes

Depuis le 1er janvier 2006, toutes les piscines enterrées doivent obligatoirement être équipées d’un dispositif de sécurité. C’est une réglementation visant la prévention des risques de noyade.

La loi s’applique pour les piscines enterrées et semi-enterrées privatives, à usage individuel ou collectif

  • Les piscines familiales et de résidences
     
  • Les piscines d’hôtels, de villages de vacances et de campings 

En revanche, elle ne concerne pas les piscines hors-sol, gonflables et démontables.

Les propriétaires ont le choix entre 4 dispositifs de sécurité pour piscine enterrée

  • Une barrière de protection
     
  • Un système d’alarme
     
  • Une couverture de sécurité 
     
  • Un abri de piscine

Ce dispositif de sécurité doit être conforme aux normes françaises NF

  • NF P 90-306 pour une barrière de protection
     
  • NF P 90-307 si c’est un système d’alarme
     
  • NF P 90-308 pour une couverture de sécurité et les dispositifs d’accrochage qui la supportent
     
  • NF P 90-309 dans le cas d’un abri de piscine

Tout propriétaire qui ne respecterait pas cette obligation légale relative à la sécurité d’une piscine encourt une amende de 45 000 €.

4 dispositifs pour sécuriser sa piscine

Barrière de protection, système d’alarme, couverture de sécurité ou abri de piscine : les normes imposent des caractéristiques précises pour chaque dispositif de sécurité. 

La barrière de protection

La barrière de protection

Egalement appelée clôture de piscine, la barrière de protection constitue un rempart pour fermer l’accès au bassin.

Installée tout autour de la piscine, elle doit mesurer au moins 1,10 mètre de haut, cette distance étant la distance minimale à respecter entre le point d’appui le plus haut accessible à l’enfant et le haut de la barrière.

Elle doit également être dotée d’un portillon sécurisé, s’ouvrant vers l’extérieur s’il est pivotant.

Le système de déverrouillage de son portillon doit être impossible à utiliser par un jeune enfant. 

L’alarme pour piscine

L’alarme pour piscine

Il existe 3 sortes d’alarmes de sécurité pour piscine : 

  • L’alarme périmétrique qui alerte lorsque quelqu’un franchit une ligne infrarouge 
  • L’alarme immergée qui se déclenche lorsque quelqu’un tombe dans l’eau 
  • L’alarme parlante qui avertit par message vocal quand une personne s’approche de la piscine 

La norme pour l’alarme de piscine indique qu’elle doit être activée 24h/24 en dehors des moments de baignade, et ne pas se déclencher de manière intempestive. Son activation ne doit pas pouvoir être faite par un enfant de moins de 5 ans. 

La couverture de sécurité 

La couverture de sécurité 

Il existe 3 types de couvertures de sécurité sur le marché : 

  • La couverture à barres ou opaque
  • Le volet roulant 
  • La bâche avec filet 

La couverture de sécurité doit couvrir le bassin de sorte à empêcher l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans et résister à un poids d’adulte jusqu’à 100 kg. En plus d’écarter tout risque de noyade, une couverture de piscine a l’avantage de protéger l’eau et maintenir sa température.

L’abri de piscine 

L’abri de piscine 

Un abri de piscine se présente sous forme d’une construction fermée de type véranda.

Posée au-dessus d’un bassin, elle le rend complètement inaccessible.

La loi exige que la fermeture de l’abri soit très solide, pour ne pas qu’un enfant puisse l’ouvrir.

D’autre part, cet abri doit être très résistant aux intempéries. 

Comment choisir son dispositif de sécurité de piscine ?

Barrière de protection, alarme, couverture ou abri ? Sachez que vous pouvez tout à fait installer deux équipements de sécurité pour plus de sérénité, par exemple une barrière et une alarme. Pour bien choisir votre dispositif de sécurité de piscine, plusieurs critères sont à étudier.  

Le prix des dispositifs

Le prix varie sensiblement d’un dispositif à un autre. L’alarme parlante est la solution la moins chère avec un prix débutant à 150€, là où les abris de piscine supposent un investissement plus conséquent (au moins 2000€). Pour une couverture de sécurité manuelle, il faut compter entre 20 et 40€ du mètre carré en moyenne, mais un volet roulant sera beaucoup plus cher. Si vous optez pour une barrière, vous en trouverez à partir de 400€.

 

Le niveau de sécurité 

Votre choix dépend aussi du niveau de protection souhaité. En effet, l’alarme reste le dispositif le moins sécurisant, car elle n’empêche pas un enfant d’accéder à la piscine. En revanche, l’abri de piscine est, avec la clôture de piscine, la meilleure protection.

L’utilisation de la piscine 

Demandez-vous également quel sera votre usage de la piscine.

Un abri de piscine a l’avantage de vous permettre de vous baigner toute l’année.

C’est donc une solution idéale quand on veut pouvoir en profiter l’hiver.

 

L’âge des enfants

Dans un foyer avec un enfant de moins de 5 ans, une barrière ou un abri de piscine couplé à une alarme assurera une protection optimale.

En revanche, une couverture de sécurité suffira si on accueille un enfant de plus de 5 ans.

Les familles avec adolescents ou sans enfants pourront se contenter d’une alarme. 

Pour faire votre choix, analysez les critères qui sont les plus importants à vos yeux. Toutefois, gardez bien à l’esprit que l’installation d’un dispositif de sécurité ne remplace pas la surveillance des enfants par un adulte aux abords d’une piscine.

 


Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !