01 86 65 01 19

Mise en place d’un portail à Nantes

Avis clients lamaisonsaintgobain.fr
Nous répondons à toutes vos questions
Ils sont 100% gratuit dès lors que vous signez des devis électroniques avec nos professionnels partenaires.
  • - Une hotline téléphonique disponible 6 jours sur 7
  • - La prise en charge d'un expert en cas de désaccord avec le professionnel à hauteur de 600 € TTC.
  • - La prise en charge d'un avocat dans la limite de 400 € TTC.
  • - Une garantie abandon de chantier. Prise en charge 20% des coûts supplémentaires engendrés par le choix d'un nouvel artisan partenaire de La Maison Saint-Gobain, et ce dans la limite de 30.000 € TTC.
Nos professionnels sont sélectionnés parmi les enseignes du réseau Saint-Gobain : Point. P, La Plateforme du Bâtiment ou encore Cedeo. Notre équipe vérifie leurs assurances et qualifications, et le respect de notre charte qualité.
La signature électronique a exactement la même valeur juridique qu'une signature manuscrite.

Encore qu'il est possible d’installer son portail seul lorsqu’on reste un bricoleur éprouvé, il est néanmoins fortement recommandé d'engager des entreprises spécialisées. Le travail inévitable de maçonnerie varie s'il est question de la pose d’un portail battant ou d’un portail coulissant.

Nous vous proposons de vous exposer les étapes capitales de la pose d'un portail à Nantes et du montant à envisager si vous demandez à une entreprise spécialisée.

Comment est mit en place un portail ?

La mise en place d'un portail battant implique 4 étapes : au préalable les examens ordinaires concernant le terrain, les niveaux et les poteaux, puis nous repérons les points d'attache du portail, puis nous posons les 2 vantaux entre les piliers et on conclut par sceller les panneaux avec du béton.

Un portail qui coulisse se pose en trois étapes : inspections des distances entre les deux poteaux et du niveau du sol, aménagement du rail guidant le portail et installation du butoir d’arrêt.

La pose du portillon

La pose d’un portillon est réalisable entre deux piliers ou deux poteaux. À l'instar des portails, les gonds seront accrochés sur les appuis.

Pour assurer le bon fonctionnement du portillon, vous devez enduire de graisse les charnières une à deux fois par an. Pour un confort total, une motorisation peut venir compléter le système. Soyez attentif, il n'est possible de mettre en place un système d'ouverture électrique que sur quelques séries de portillons. Grâce à un portier électronique, cette motorisation permet de mettre en mouvement le portillon, en restant chez vous, à un colocataire qui a oublié sa clef ou à un visiteur, sans avoir besoin de se déplacer. Pour que cela marche, il faut qu'il y ait une alimentation électrique tout près du portillon.

Il vous faudra mettre de côté entre 250 et 800€ pour vous offrir un portail. Le type de portail peut faire évoluer ce montant. Pareillement, l’installation d’un portail motorisé aura un prix plus élevé que celle d’un produit ne l’étant pas. L’âge de votre lieu de vie doit être pris en compte pareillement : plus de 2 années et la TVA sera à 10%.

Ce qu’il faut savoir sur les réglementations pour les portails et les clôtures

Prenez tout de même en note que ce n’est malheureusement pas forcément possible de poser un portail, même si l’on pense souvent le contraire. Plan Local d’Urbanisme (PLU) mais aussi règlement de copropriété ou de lotissement seront utiles pour éclaircir cette situation. Depuis 1986, il n’est plus inévitable de rédiger de permis de construire pour faire poser un portail, néanmoins vous avez obligation de rédiger une déclaration préalable de travaux adressée à votre mairie (indiquant notamment la taille du portail, le matériau, la position de ce dernier…). Vous ne devez pas attendre un durée de plus d’un mois pour avoir un retour. Ce délai est parfois rallongé par l’intervention d’un architecte des Bâtiments de France, celui-ci devra jeter un œil sur votre demande si vous logez dans une zone classée.

Pour un souci de disposition, il vous faudra vous intéresser aux éléments du public présentant des contraintes : par exemple la route, il est inévitable de la considérer dans votre plan.

Référez vous aux éléments suivants : plan d’alignement ou arrêté d’alignement individuel ont dans ce cas été définis en accord avec une autorité administrative. Enfin, votre projet doit se conformer à la norme NF EN 13 241-1 qui permet de sécuriser les mouvements à l’ouverture et à la fermeture afin d’empêcher les possibles risques par écrasement ou par coincement.