Mise en place d’un portail à Fleury-Mérogis
Nous répondons à toutes vos questions
Notre service de mise en relation est gratuit, incluant le suivi d'un conseiller dédié tout au long de votre projet et une hotline juridique assurée par des juristes experts en cas de besoin. Pour des travaux encore plus sereins, nous vous proposons en option la garantie de votre acompte jusqu'au démarrage des travaux et une protection juridique complémentaire (prix variable selon le montant des travaux).

Lors du paiement de l'acompte de votre professionnel, vous avez la possibilité de souscrire à la protection juridique. Celle-ci comprend :

  • - La prise en charge d'un expert : financement d'une expertise in situ dans la limite de 600 € TTC.
  • - La prise en charge d'un avocat : financement d'éventuels frais d'avocats dans la limite de 400 € TTC.
  • - Une garantie abandon de chantier : en cas d'abandon de chantier du fait de l'artisan, notre partenaire prend en charge 20% des coûts supplémentaires suite au choix d'un nouvel artisan partenaire de La Maison Saint-Gobain dans la limite d'un plafond de 30.000 € TTC.
Nos professionnels sont sélectionnés parmi les enseignes du réseau Saint-Gobain : Point. P, La Plateforme du Bâtiment ou encore Cedeo. Notre équipe vérifie leurs assurances et qualifications, et le respect de notre charte qualité.
La signature électronique a exactement la même valeur juridique qu'une signature manuscrite.

Deux issues s'offrent à vous pour faire installer un portail : le faire soi-même (en revanche cela exige d'être un bricoleur de qualité) ou (et nous vous le préconisons vigoureusement) engager un artisan. Selon le type de portail que vous envisagez d'installer, battant ou coulissant, le travail inévitable à anticiper ne demeure pas le même.

On vous propose de vous représenter les moments importants de la pose d'un portail à Fleury-Mérogis et du coût à présumer si vous le faites faire par un artisan.

Comment est mit en place un portail ?

4 étapes concernant l’installation d’un portail battant : le contrôle des niveaux, du seuil, des appuis et du sol, et puis la mise en place des lieux de fixation du portail, la pose des deux vantaux du portail entre les appuis et pour finir l'assemblage des battants avec du mortier.

3 étapes à propos de l'aménagement d’un portail qui coulisse : l'analyse du niveau du sol et de l'intervalle entre les deux piliers, et puis l’installation du rail de guidage et pour finir la pose du butoir d’arrêt.

A savoir sur l’installation d’un portillon

Afin de sauver un fonctionnement infaillible du portillon, il est préférable d'enduire de graisse les gonds une à deux fois par an. Pour un confort parfait, un moteur peut venir parfaire le système. Grâce à un portier électronique, ce système électrique rend possible de faire fonctionner le portillon, depuis chez soi, à un colocataire qui a perdu sa clé ou à un visiteur, sans avoir besoin de se déplacer. Pour cela, un approvisionnement électrique doit être mis en bas du portillon.

Vous pouvez, à supposer que vous le souhaitiez, poser un portillon qui sera installé entre 2 piliers ou 2 pieux. De la même façon que pour les portails, les gonds seront placés sur les piliers.

Il vous faut payer entre 250 et 800€ pour vous procurer un portail. Pour illustrer, l’installation d’un portail coulissant demandera un coût plus élevé que celle d’un portail battant. Un portail manuel ou possédant un moteur suscitera de même un changement important de montant. Pour pouvoir obtenir une TVA de 10% vous devez faire l’aménagement dans un logement de plus de deux ans.

La loi pour les portails et les clôtures

Questionnez-vous tout de même : avez-vous vraiment le droit de construire un portail ? Ce n’est pas automatique. Rapprochez-vous la mairie de votre lieu d’habitation pour comprendre ce que rend possible le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et prenez en compte votre règlement de copropriété ou de lotissement. L’écriture d’une déclaration préalable de travaux pour votre mairie est inévitable depuis 1986, cette dernière prend la place du permis de construire (écrivez dans cette déclaration grandeur, matériel et placement du futur portail). La réponse peut vous être donnée sous 30 jours. Cette durée peut parfois être rallongée par l’action d’un architecte des Bâtiments de France, ce dernier devra se prononcer si vous vous trouvez dans une zone classée.

Pour une question d’accord, il vous faudra prendre connaissance des éléments du public à contraintes : par exemple les routes, il est primordial de vous aligner sur celles-ci.

Finalement, la sécurité est maintenant un autre critère que vous devez prendre en compte, il vous faudra à ce niveau écarter toute éventualité d’écrasement ou coincement pour une manœuvre de ce portail, la norme NF EN 13 241-1 a été proposée pour cette idée, vous devrez l’observer.