Les avantages des aides pour l'installation d'une pompe à chaleur

Temps de lecture : 3 min

Les avantages des aides pour l'installation d'une pompe à chaleur
Sommaire

Dans le contexte actuel de transition énergétique, de plus en plus de particuliers souhaitent adopter des solutions écologiques pour réduire leur facture d'énergie et leur empreinte carbone. Parmi ces solutions, les pompes à chaleur, notamment le type air-eau, se démarquent par leur efficacité et leur performance énergétique. 

 

Cependant, face au coût initial d'installation, nombreux sont ceux qui hésitent à franchir le pas. Heureusement, diverses aides financières ont été mises en place pour soutenir les ménages dans cette démarche. Que vous envisagiez de remplacer une vieille chaudière gaz ou d'installer une pompe à chaleur hybride, il est essentiel de connaître ces dispositifs d'aide pour optimiser votre investissement. 

 

Dans cet article, nous vous guiderons à travers les différentes subventions disponibles, leurs conditions d'éligibilité et comment en bénéficier.

MaPrimeRénov' : l'accompagnement financier de l'ANAH pour votre pompe à chaleur

L'une des aides les plus plébiscitées par les ménages français est sans conteste MaPrimeRénov'. Proposée par l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), cette subvention vise à encourager les travaux de rénovation énergétique, y compris l'installation de pompes à chaleur air-eau.

Objectifs de MaPrimeRénov' : au-delà de la simple aide financière, cette prime s'inscrit dans une démarche globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle vise à rendre les logements plus éco-responsables, tout en permettant aux propriétaires de réaliser des économies sur leur facture de chauffage.

Conditions d'éligibilité : les propriétaires occupants et les propriétaires bailleurs peuvent prétendre à cette aide. Plusieurs critères doivent être respectés, notamment, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) et le logement doit être construit depuis au moins 15 ans et occupé à titre de résidence principale.

Montants attribués : le montant de la prime dépend du type de pompe à chaleur installée (par exemple, PAC géothermique ou PAC air-eau). De plus, selon les revenus annuels du foyer, le montant de l'aide peut varier, rendant cette prime particulièrement intéressante pour les ménages aux revenus modestes. Il est donc essentiel de bien se renseigner et d'obtenir un devis détaillé avant de faire votre demande. Cette aide est accordée sous conditions de ressources et peut financer une pompe à chaleur à hauteur de :

  • 4 000 € pour un ménage aux revenus très modestes (catégorie Bleue)
  • 3 000 € pour un ménage aux revenus modestes (catégorie Jaune)
  • 2 000 € pour un ménage aux revenus intermédiaires (catégorie Violette)

Les ménages aux revenus supérieurs ne sont pas éligibles à l'aide MaPrimeRénov'. Ils peuvent toutefois bénéficier d'autres subventions pour financer des travaux de rénovation énergétique comme les certificats d'économie d'énergie.


Comment bénéficier de MaPrimeRénov' ?

La demande se fait en ligne, sur le site maprimerenov.gouv.fr. Après avoir fourni les justificatifs nécessaires et détaillé votre projet de rénovation, vous recevrez une réponse quant à votre éligibilité et au montant de l'aide qui vous sera accordée.

MaPrimeRénov' est une opportunité à ne pas négliger pour tous ceux qui envisagent d'installer une pompe à chaleur. Elle permet non seulement de réduire le coût initial de l'installation, mais aussi de s'assurer que les travaux réalisés sont conformes aux normes écologiques actuelles.
 

 

☝ Important : toutes les pompes à chaleur ne son pas éligibles !

Système peu écologique, l'installation d'une pompe à chaleur air-air (climatisation réversible) n'est pas subventionnée par MaPrimeRénov'. Seuls les modèles air-eau, les pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques (dont PAC hybrides) sont éligibles.

Besoin de simuler le montant de vos aides ?

Le Coup de pouce chauffage : maximisez vos économies grâce aux Certificats d'Économie d'Énergie

Dans la quête d'une France plus verte, le dispositif Coup de pouce s'inscrit comme un levier majeur pour encourager les ménages à adopter des solutions énergétiques durables. Ce programme, axé sur les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE), offre une prime financière pour la réalisation de travaux spécifiques, dont l'installation de pompes à chaleur.

Comprendre les CEE : instaurés par l'Etat, les Certificats d'Économie d'Énergie, obligent les fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, fioul...) à promouvoir activement l'efficacité énergétique auprès de leurs clients. En contrepartie, ces fournisseurs proposent des primes pour aider à financer des travaux de rénovation.

Objectif du Coup de pouce chauffage : ce dispositif vise principalement les ménages, quels que soient leurs revenus, en leur offrant une prime pour le remplacement de vieilles chaudières gaz ou fioul par des systèmes plus écologiques, comme les pompes à chaleur air-eau par exemple.

 

Comment bénéficier de la prime Coup de pouce chauffage ?

Pour être éligible, il est impératif que les travaux soient réalisés par un professionnel RGE. Une fois les travaux achevés, il suffit de fournir la facture à l'organisme délivrant la prime, souvent votre fournisseur d'énergie ou une structure partenaire.

Montant de la prime : son montant varie selon l'équipement remplacé et les revenus du ménage. Par exemple, pour l'installation d'une PAC air-eau en remplacement d'une ancienne chaudière fioul, la prime peut être particulièrement avantageuse. Selon vos revenus, vous pouvez obtenir :

  • 5 000 € pour un ménage aux revenus modestes,
  • 4 000 € pour les autres ménages.

 

Opter pour le dispositif Coup de pouce, c'est faire le choix d'une transition énergétique soutenue et avantageuse. En plus de bénéficier d'une installation moderne et performante, vous profitez d'une aide financière conséquente pour alléger votre investissement.

Cumul avec d'autres aides : l'un des grands avantages du Coup de pouce chauffage est qu'il est cumulable avec d'autres dispositifs, comme MaPrimeRénov'. Cela permet de réaliser des économies substantielles sur le coût total des travaux.

👉 Voici un tableau récapitulatif des montants cumulables pour l'installation d'une PAC grâce aux subventions MaPrimeRénov' et le Coup de pouce chauffage (montants cumulables au 1er janvier 2023 ).


 

Les type de pompes à chaleur financés par MaPrimeRénov' et le coup de pouce chauffage

Dispositif  

Type de pompe à chaleur

Montant maximal

MaPrimeRénov'

Pompe à chaleur air-eau (dont PAC hybrides)* 

Jusqu'à 4 000 €

MaPrimeRénov'

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique (dont PAC hybrides)* 

Jusqu'à 10000 €

Coup de pouce chauffage (CEE)  

Pompe à chaleur air-eau, eau-eau ou hybride en remplacement d'une chaudière fioul 

Jusqu'à 5 000 €

Coup de pouce chauffage (CEE) 

Une pompe à chaleur air-eau, eau-eau ou hybride en remplacement d'une chaudière au gaz ou au charbon 

Jusqu'à 4 000 €

*Ménages aux revenus supérieurs non éligibles

L’éco-prêt à taux 0 : une solution de financement avantageuse pour votre projet

Bien que rentable sur le long terme, l'installation d'une pompe à chaleur est un investissement qui nécessite une somme conséquente au départ. Pour aider les particuliers à franchir le pas sans alourdir leur endettement, l'éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) a été mis en place.

 

Qu'est-ce que l'éco-PTZ ?

Il s'agit d'un prêt sans intérêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Les travaux éligibles : outre l'installation de pompes à chaleur, d'autres travaux d'efficacité énergétique peuvent être financés grâce à cet emprunt, comme l'isolation des murs ou la mise en place d'un système de chauffage au bois. Il est donc possible de cumuler plusieurs aides pour un projet de rénovation globale ou comprenant plusieurs bouquets de travaux.

 

Comment obtenir cet éco-prêt ?

La demande se fait auprès des banques partenaires de l'opération. Il est essentiel de fournir un devis détaillé des travaux envisagés, réalisé par un professionnel RGE. Une fois le prêt accordé, vous disposez d'un délai pour réaliser les travaux et fournir les factures correspondantes.

Durée et montant du prêt : l'éco-PTZ peut financer votre projet jusqu'à un montant de 50 000 € en cas de travaux de performance énergétique globale., remboursable sur une durée pouvant aller jusqu'à 20 ans. Cela permet d'échelonner les paiements tout en profitant immédiatement des avantages de votre nouvelle installation.

En optant pour l'éco-prêt à taux zéro, vous avez la possibilité de réaliser vos travaux de rénovation énergétique sans attendre d'avoir économisé la somme nécessaire. C'est une solution idéale pour ceux qui souhaitent allier confort, écologie et économies d'énergie dès maintenant.

💡 Bon plan !

Simplifiez-vous la vie en confiant la corvée des démarches administratives liées aux aides financières à notre expert partenaire Heero ! Gagnez du temps et évitez les complications inutiles !

Soutiens régionaux et départementaux : les collectivités locales à vos côtés pour une transition énergétique réussie

Au-delà des aides nationales, les collectivités locales jouent un rôle prépondérant dans l'accompagnement des ménages vers des solutions énergétiques plus vertes. Elles proposent des subventions et des dispositifs spécifiques pour soutenir les projets de rénovation énergétique.

L'importance des aides locales : chaque région, chaque département a ses propres enjeux en matière d'énergie et d'environnement. C'est pourquoi ils mettent en place des aides adaptées à leurs spécificités, permettant d'adresser des besoins locaux tout en soutenant la transition énergétique.

Exemples d'initiatives locales : certaines régions, comme la région Île-de-France, proposent des subventions pour l'installation de pompes à chaleur ou pour des travaux d'isolation. D'autres, à l'échelle départementale, peuvent offrir des prêts à taux réduit ou des chèques énergie pour aider les ménages à financer leurs travaux.

 

Comment accéder à ces aides ?

La première étape est de se renseigner auprès de sa mairie, de son département ou de sa région. De nombreux dispositifs sont mis en ligne, permettant aux particuliers de connaître les aides disponibles et les critères d'éligibilité.

Cumul avec d'autres subventions : les aides des collectivités locales sont souvent cumulables avec d'autres dispositifs nationaux. Par exemple, il est possible de bénéficier à la fois d'une aide régionale et de MaPrimeRénov' pour l'installation d'une PAC air-eau.

Les avantages des aides pour l'installation d'une pompe à chaleur

Éligibilité et plafonds : comment savoir si vous pouvez bénéficier des aides pour votre pompe à chaleur ?

L'accès aux aides financières pour l'installation d'une pompe à chaleur n'est pas universel. En effet, des critères spécifiques, notamment liés aux revenus du foyer, déterminent l'éligibilité des ménages à ces subventions. Il est donc crucial de bien comprendre ces critères pour anticiper le montant des aides que vous pourriez obtenir.

Conditions de revenus : selon les dispositifs, des plafonds de revenus sont établis pour déterminer l'éligibilité des ménages. Par exemple, MaPrimeRénov' est modulée en fonction des revenus, offrant des montants différents selon que vous soyez dans une catégorie "modeste" ou "très modeste".

Nature des travaux et le type d'équipement installé : au-delà des revenus, le type de travaux envisagés joue également un rôle. L'installation d'une PAC air-eau ou géothermique, le remplacement d'une vieille chaudière gaz, ou encore des travaux d'isolation peuvent influencer le montant des aides.

Performance énergétique : certains dispositifs, comme l'éco-PTZ, exigent une amélioration significative de la performance énergétique du logement. Cela peut se traduire par un gain énergétique minimal ou l'atteinte d'un certain niveau de performance après travaux.

Le rôle du professionnel RGE : pour la plupart des aides, il est impératif que les travaux soient réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE). Ce label assure la qualité des travaux et garantit le respect des normes en vigueur.

Autres critères à considérer : certains dispositifs peuvent avoir des critères additionnels, comme la localisation géographique, le type de logement (neuf ou ancien), ou encore sa principale source de chauffage (électricité, gaz, fioul...).

👉 Nos conseils

Avant d'entamer des travaux de rénovation énergétique, il est essentiel de se renseigner en détail sur les critères d'éligibilité des différentes aides. Cela vous permettra de maximiser votre investissement et de bénéficier d'un soutien financier optimal pour votre projet.

Quels plafonds de revenus pour bénéficier de ces aides financières ?

Certaines aides pour l'installation d'une pompe à chaleur, comme MaPrimeRénov’ et les aides « Coup de Pouce » des fournisseurs d’énergie, sont attribuées de façon différenciée en fonction des conditions de revenus des ménages. Voici les plafonds de ressources en vigueur.

Plafonds de ressources en Île-de-France au 1er janvier 2023

Plafonds de revenus MaPrimeRénov' en Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage

 

Ménages aux revenus très modestes

Ménages aux revenus modestes

Ménages aux revenus intermédiaires

Ménages aux revenus supérieurs

1

22 461 €


 

27 343 €

38 184 €

> 38 184 €

2

32 967 €

 

40 130 €

56 130 €

> 56 130 €

3

39 591 €

 

48 197 €

67 585 €

> 67 585 €

4

46 226 €
 

56 277 €

79 041 €

> 79 041 €

5

52 886 €
 

64 380 €

90 496 €

> 90 496 €

par personne supplémentaire

+ 6 650 €
 

+ 8 097 €

+ 11 455 €

+ 11 455 €

Plafonds de ressources pour les autres régions au 1er janvier 2023

Plafonds de revenus MaPrimeRénov' pour les autres régions

Nombre de personnes composant le ménage

 

Ménages aux revenus très modestes

Ménages aux revenus modestes

Ménages aux revenus intermédiaires

Ménages aux revenus supérieurs

1

16 229 €


 

20 805 €

29 148 €

> 29 148 €

2

23 734 €


 

30 427 €

42 848 €

> 42 848 €

3

28 545 €
 

36 591 €

51 592 €

> 51 592 €

4

33 346 €
 

42 748 €

60 336 €

> 60 336 €

5

38 168 €

 

48 930 €

69 081 €

> 69 081 €

par personne supplémentaire

+ 4 813 €
 

+ 6 165 €

+ 8 744 €

+ 8 744 €

Ces plafonds de ressources sont à prendre en compte pour déterminer votre éligibilité aux différentes aides financières pour l'installation d'une pompe à chaleur.

Diversifiez vos sources de financement pour votre projet énergétique

Au-delà des aides majeures déjà évoquées, il existe une multitude d'autres dispositifs et conseils pour financer votre installation de pompe à chaleur. Ces aides, parfois moins connues, peuvent pourtant s'avérer très avantageuses pour compléter votre financement.

La TVA à taux réduit : pour certains travaux de rénovation énergétique, dont l'installation de PAC air-eau, il est possible de bénéficier d'une TVA à taux réduit. Cela permet de réduire considérablement le coût global de votre projet.

Le chèque énergie : destiné aux ménages aux revenus les plus modestes, le chèque énergie permet de payer une partie de vos factures d'énergie ou de financer des travaux de rénovation. Il peut donc être utilisé comme complément pour votre installation.

Les aides spécifiques pour l'isolation : si votre projet inclut également des travaux d'isolation (murs, combles, etc.), des aides spécifiques peuvent être sollicitées. Une bonne isolation est d'ailleurs essentielle pour maximiser l'efficacité de votre pompe à chaleur.

Les conseils et accompagnement : n'hésitez pas à solliciter des conseils auprès d'organismes spécialisés. Ils pourront vous orienter vers les meilleures solutions de financement, vous informer sur les aides locales disponibles, et même vous aider dans vos démarches administratives.

Le cumul des aides : l’une des clés pour optimiser votre financement est de cumuler plusieurs aides. Par exemple, MaPrimeRénov' peut être combinée avec l'éco-PTZ et des subventions locales. Il est donc essentiel de bien se renseigner pour ne pas passer à côté d'opportunités.

👉 Nos conseils

Avant de vous lancer, demander un devis détaillé à un professionnel RGE est crucial. Non seulement cela vous permettra d'avoir une vision claire du coût des travaux, mais cela facilitera également vos demandes d'aides.

La Maison Saint-Gobain est à vos côtés pour l’installation de votre pompe à chaleur !

Nous mettons à votre disposition un service complet pour vous accompagner dans vos travaux de rénovation énergétique, y compris dans l'installation d'une pompe à chaleur. Notre service clé en main couvre toutes les étapes de votre projet, de l'estimation du coût des travaux, à l'obtention des aides financières, présentation des artisans, etc...

En quelques clics, vous pouvez obtenir une estimation du prix des travaux et le montant des aides financières auxquelles vous avez droit. Nos équipes gèreront pour vous l’ensemble des démarches administratives liées aux aides financières (CEE, MaPrimeRenov' et Coup de Pouce) avec notre expert partenaire Heero. Le paiement des aides est réalisé à la fin des travaux.

De plus, nous vous mettons en relation avec notre réseau de professionnels rigoureusement sélectionnés par nos soins, qualifiés RGE (une qualification indispensable pour obtenir les aides financières). Nos professionnels ont tous signé notre charte qualité et leurs assurances et qualifications sont vérifiées par nos équipes.

En choisissant La Maison Saint-Gobain pour vos travaux de rénovation énergétique, vous bénéficiez d'un conseil et d'un accompagnement à toutes les étapes de votre projet et d'un réseau de professionnels partenaires proches de chez vous.

Trouvez un installateur qualifié en quelques clics !

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Devis gratuits

Des professionnels proches de chez vous?

Un conseiller dédié
01 86 65 01 19

Une plateforme de suivi sécurisée