Chauffage au bois : ce qui change en 2022

Temps de lecture : 3 min

Chauffage au bois, ce qui change en 2022

Le chauffage au bois est de plus en plus prisé des particuliers. Économique à l’usage et performant, il apporte un gros plus en termes de confort. Par ailleurs, un poêle ou un insert sont également des éléments décoratifs pour une touche chaleureuse et cosy dans sa maison. Bref, les raisons de craquer pour ce mode de chauffage sont multiples. Si vous l’envisagez pour votre logement, il est important de connaître les nouvelles mesures en vigueur.

 

Dans cet article, nous allons vous détailler les différentes mesures pour 2022. Nous vous expliquons aussi ce que cela implique concrètement concernant le choix, le financement et l’installation de votre système de chauffage au bois.

Le chauffage au bois c’est quoi ?

L’insert et le poêle sont bien souvent les deux appareils auxquels on pense lorsque l’on évoque le chauffage au bois. Néanmoins, si ceux-ci sont effectivement des modes de chauffage avec le bois comme combustible, ces appareils ne sont pas les seuls à fonctionner au bois.

En effet, il existe également des chaudières au bois qui ont d’ailleurs souvent un rendement plus élevé que les chaudières traditionnelles. Ces modèles de chaudières au bois fonctionnent aussi bien avec des bûches, des granulés ou des plaquettes.

💡 Le saviez-vous ?

Chaque année, des changements sont opérés sur le plan législatif dans le but de réduire au maximum les émissions à effet de serre. Objectif fixé : réduire de 50% les polluants émis par le chauffage au bois domestique d’ici 2030. 

Vous souhaitez changer de chauffage ?

Le chauffage au bois : des inégalités en termes de performance

Dans l’esprit collectif, le chauffage au bois est un système respectueux de l’environnement. Si le bois constitue, en effet, une énergie écologique (à condition d’être issu de forêts durables), il faut savoir que les appareils de chauffage utilisant ce combustible ne sont pas tous sur le même pied d’égalité niveau performance. Bien souvent, ces derniers ne sont pas forcément adaptés aux besoins du foyer, et le combustible n’est pas toujours de bonne qualité.

Au regard de ces défaillances, le ministère de la Transition écologique a placé le chauffage au bois domestique comme étant le premier émetteur de particules fines en France. Cette lourde responsabilité du chauffage au bois dans l’émission de polluants bouscule donc les idées reçues sur ce système reconnu jusqu’alors comme respectueux de l’environnement.

Toutefois, l’ambition du gouvernement n’est pas d’éliminer purement et simplement le chauffage domestique au bois, mais de l’utiliser différemment et de manière plus intelligente. Pour cela, un certain nombre de mesures ont été adoptées en 2022 et des actions ont été mises en place afin de renouveler les anciens appareils à bois, responsables d’émissions de particules fines.

Chauffage au bois : vers une interdiction des foyers ouverts qui prend effet en 2022 pour les constructions neuvesChauffage au bois : vers une interdiction des foyers ouverts

L’arrivée de la norme européenne Ecodesign 2022

En 2022, la principale nouveauté en ce qui concerne le chauffage au bois est la norme Ecodesign. Votée au niveau européen en 2015, elle met régulièrement en place de nouvelles mesures dans le but de rendre les systèmes de chauffage au bois plus performants, tout en réduisant leur impact environnemental. L’Ecodesign 2022 marque l’arrivée de plusieurs changements et de nouvelles normes.

 

Des informations plus claires pour le consommateur

La norme Ecodesign 2022 apporte des informations et indices de performance plus clairs pour le consommateur grâce à un système d’étiquetage plus détaillé. On y retrouve notamment :

  • la puissance thermique de l’appareil en kW (kilowatts) ,
  • le rendement énergétique et la classe d'efficacité énergétique,
  • les émissions de polluants (CO2 et particules fines),
  • la quantité de polluants émise pouvant être dangereux pour l’environnement ou pour la santé.

 

Une efficacité et une sécurité mises en avant

Pour plus d’efficacité et de sécurité, la norme Ecodesign 2022 a mis fin aux foyers ouverts dans les constructions neuves depuis le 1er janvier. A partir de cette année, vous ne verrez donc plus de foyers ouverts mis à la vente. En effet, en plus d'être dangereux pour les enfants en bas âge, ces installations génèrent une quantité considérable de particules fines dangereuses pour la santé.

Selon le ministère de la Transition écologique, faire une flambée pendant deux heures dans une cheminée à foyer ouvert, équivaudrait en termes d'émissions de particules fines, à effectuer une distance de 2 000 kms avec un vieux véhicule diesel. C'est pourquoi, le sujet est devenu un véritable enjeu de santé publique : 40.000 décès par an seraient attribués à l'exposition aux particules fines selon Santé Publique France.

 

Des appareils plus économiques à l’usage

L’objectif de l’Ecodesign 2022 est de rendre le chauffage au bois plus économe à l’usage et moins émissif en particules fines. Pour cela, les nouveaux modèles proposés à la vente offrent de meilleurs rendements et sont ainsi plus économes en combustible.

💡 Le saviez-vous ?

L’installation d’un insert de cheminée ou d’un poêle à bois peut vous donner droit à des subventions dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement.

Trouver un professionnel pour vos travaux de chauffage ?
Profitez de l’augmentation des forfaits MaPrimeRénov’ pour faire installer un insert de cheminée ou un poêle à bois performantProfitez de l’augmentation des forfaits MaPrimeRénov’ pour faire installer un insert ou foyer fermé

MaPrimeRenov’ et le chauffage au bois

MaPrimeRenov’, la prime phare de l'Etat qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique (dont l’installation de chauffage au bois) connaît elle aussi quelques adaptations en 2022. Découvrez ce qu’il faut savoir.

 

Une prime accessible aux constructions de plus de 15 ans

Auparavant accessible aux logements ayant été construits depuis plus de 2 ans, MaPrimeRenov’ s’adresse désormais aux habitats achevés depuis plus de 15 ans. Celle-ci reste également soumise à des conditions de revenus. Sachez également que le montant de cette aide est forfaitaire et qu’il sera par conséquent identique que vous optiez pour un poêle à bois ou que vous fassiez le choix d'un poêle à granulés.

 

Une augmentation des forfaits pour les foyers fermés et les inserts à bois

Dans l’objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air, MaPrimeRenov’ voit son montant augmenter en 2022 pour tous les projets d’installation de foyers fermés et d’inserts à bois. La prime passe :

  • de 2 000 à 2 500 € pour les ménages aux revenus très modestes,
  • de 1 200 € à 1 500 € pour les ménages aux revenus modestes,
  • de 600 € à 800 € pour les ménages à revenus intermédiaires.

 

Gardez à l’esprit que pour pouvoir bénéficier de cette subvention, vous devez impérativement faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation de votre chauffage au bois. 

Les conseils de La Maison Saint-Gobain

En 2022, le gouvernement renforce ses dispositifs d'aide à la rénovation énergétique. L'objectif est de faire comprendre aux consommateurs qu'une installation de chauffage efficace sur le plan énergétique et environnemental, nécessite certes de faire le choix d'un appareil de chauffage performant, mais celui-ci doit aussi s’accompagner d’autres opérations de rénovation énergétique comme une isolation thermique optimale par exemple. Voici nos conseils pour une installation efficace de votre système de chauffage au bois.

 

Utilisez du combustible de bonne qualité

La qualité du combustible est très importante. En effet, il faut savoir que l’emploi d’un combustible de mauvaise qualité nuit non seulement à l’appareil en lui-même (encrassement rapide et risque de détérioration prématurée), mais elle émet également davantage de substances polluantes dans l’atmosphère. Par ailleurs, il faut aussi savoir que le combustible de mauvaise qualité réduit le rendement de l’appareil.

Sachez qu’il existe des labels qui attestent de la bonne qualité du combustible et qui vous renseignent également sur sa provenance (bois prélevé au sein de forêts durables). Notez que plus le taux d’humidité du bois est élevé, plus il est susceptible d’émettre des particules fines.

 

Combinez l’installation du chauffage au bois avec une isolation et une ventilation performantes

Pour réduire son impact sur l’environnement, baisser sa facture énergétique et profiter d’un bon confort de vie, plusieurs actions doivent être menées. En plus de l’installation du chauffage au bois, votre habitat doit bénéficier d’une isolation performante combinée à une aération optimale. Dans le cas contraire, vous risquez de perdre tous les bénéfices de votre installation à cause de déperditions énergétiques importantes et d’une piètre qualité de l’air intérieur.

 

Faites installer votre système de chauffage au bois par un professionnel qualifié

On ne peut que vous recommander de faire appel à un professionnel pour une installation de votre système de chauffage au bois la plus efficace et performante possible. Chez La Maison Saint-Gobain, nous mettons un point d'honneur à nous entourer d'artisans qui ont un vrai savoir-faire et toutes les qualifications requises pour la réalisation de vos travaux dans les règles de l'art.

Pour faire appel à nos professionnels partenaires, rien de plus simple :

  1. Rendez-vous sur notre outil d'estimation en ligne,
  2. Décrivez votre projet de travaux en quelques clics,
  3. Entrez en contact avec nos entreprises partenaires situées au plus près de chez vous.

Avec La Maison Saint-Gobain, vos travaux sont entre de bonnes mains !

Travaux de rénovation énergétique en vue ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés