Rénovation de toiture à Lieusaint

La réhabilitation de son toit pourra peut-être causer des chantiers de divers types. En effet, le toit d’un logement est formé non seulement du protège-comble, souvent élaboré à partir de tuiles ou d’ardoises, qui préservent votre construction des substances extérieures et promettent l’étanchéité de votre bâtiment, mais il est constitué en outre de la charpente, des éléments d'isolation et également des ouvertures distinctes, vasistas ou velux de toiture.

Qu'est ce qui fait bouger la somme que vont coûter les travaux ?

Le montant un chantier concernant un renouvellement de toit variera selon de nombreux éléments qu’il est important d'avoir en tête dans le but d'empêcher les mauvais désagréments. Donnée indispensable importante : la grandeur de la toiture. Cela semble naturel, plus le format de toit qu'il est nécessaire de rénover demeure élevée, plus les montants des évaluations seront hauts.

Second facteur : la quantité de travail à faire. Pour cet élément, c'est l'usure de votre toit existant qui fixera le type des ouvrages à faire. Il peut s’agir d’une élémentaire réparation de la protection ou au contraire d'un travail d'une taille plus grande impliquant la réparation de l'armature et / ou le changement des matériaux isolant e.g..

Troisième détail : quel est le matériel sélectionné ? Sans aucun doute, il s'agit d'une donnée capitale sur la somme à donner. En réalité, les prix ne seront pas similaires en fonction des éléments que vous choisissez.

Afin de se donner des notions, prenons 3 exemples de matériel bien particulier : des tuiles en terre cuite valent aux alentours de 50 euros HT par m², une toiture en schiste 90 euros HT au mètre carré et finalement 120 euros HT en moyenne concernant un toit en paille.

Quelle somme à investir conformément au matériel que vous sélectionnez ?

Au sujet des tuiles en terre cuite, présumez 50 euros HT au mètre carré.

  • Concernant des tuiles en aggloméré, présumez 45 euros HT par mètre carré.
  • En outre, le shingle (ou bardeau bitumé) s'élèvera autour de 55 euros HT du mètre carré.
  • Le coût pour un toit en ardoise va peut-être changer assez considérablement, de 90 à 155 euros HT par m².
  • Concernant du zinc, attendez-vous à 55 euros HT au m².
  • En fonte, ces tuiles vous coûteront euros HT du mètre carré.
  • 120 euros par m² à propos d'un toit en chaume.

Pour finir, il y a de même les tuiles photovoltaïques, moins bon marché, pour lesquelles il faut présumer entre 900 et 2000 euros HT par m². La récupération de votre précédent toit sera pareillement une dépense !

De plus, avec pour objectif de préparer vos travaux, une entreprise va être obligée d'ôter votre couverture actuellement en place, enlever les décombres et préserver l'armature en ayant recourt à une protection. Quant à ce travail préalable qu'on ne peut pas détourner, vous devez envisager en moyenne 1200 € rien que pour la récupération et la restitution de votre dernière couverture (à peu près 15 € TTC par m²) et jusqu’à 2400 € si vous souhaitez intégrer dans le devis l'élimination des déchets et le bâchage. Gardez en tête qu'il peut être vivement pertinent d'en tirer parti pour changer l'isolation de votre résidence et gagner en efficacité énergétique surtout si vous renouvelez l'entièreté de la couverture. Anticipez entre 150 et 250 €/m² en fonction des caractéristiques d’isolation choisie, ces devis intégrant isolant et couverture neuve.