Rénovation de toiture à Le Plessis-Robinson

Dans l'hypothèse où vous voudriez moderniser votre toiture, vous devez présumer que cela va engendrer des travaux disparates. En effet, la toiture d’une maison se compose non uniquement du protège-comble, généralement formée de tuiles ou d’ardoises, qui abritent votre bâtiment des substances externes et attestent de l’herméticité de votre bâtiment, mais elle est composée aussi de l'armature, des éléments d'isolement et de plus des ouvertures distinctes, vasistas ou velux de comble.

Qu'est ce qui influence la somme que vont coûter les travaux ?

Le total un chantier concernant une rénovation de toit reposera sur divers éléments que vous devez absolument connaître pour éviter les surprises embêtantes. La dimension de la toiture à restaurer. C'est au premier abord rationnel, moins il y a d'étendue à réhabiliter, plus le prix demeurera bas.

L’ampleur des travaux qu'il faut envisager. Pour ce facteur, on regarde la condition de votre toit actuel qui va décider le type des travaux qu'il faut opérer. Ça peut possiblement aller d'un sommaire rafraîchissement de la partie extérieure à la restauration complète de l'ossature en passant par renouvellement des matériaux isolant.

Les éléments choisis. C’est vraiment l'une des dépenses les plus importantes. Parce que cela va de soi, la nature des éléments sélectionnés pèse amplement sur la somme à débourser.

Avec pour objectif de se donner une idée, prenons 3 exemples de matériaux bien précis : des tuiles en terra cotta valent approximativement 50 euros HT du mètre carré, une toiture en ardoise 90 euros HT au mètre carré et pour finir 120 euros HT en moyenne pour un toit en chaume.

Quelle somme à investir en fonction du matériel sélectionné ?

Le coût est d’environ 50 euros HT au m² pour des tuiles en terre cuite.

  • Concernant des tuiles en aggloméré, prévoyez 45 euros HT par mètre carré.
  • De même, le shingle (ou bardeau bitumé) va coûter autour de 55 euros HT au mètre carré.
  • L'estimation pour une toiture en ardoise peut varier plutôt sensiblement, de 90 à 155 euros HT au mètre carré.
  • Le prix destiné à des tuiles en zinc va être de 55 euros HT au m².
  • Pour de l'acier, prévoyez une dépense avoisinant 35 euros HT par m².
  • Concernant une toiture en paille, attendez-vous à 120 euros HT par m².

Finalement, il existe pareillement les tuiles solaires, plus coûteuses, pour lesquelles vous devez prévoir entre 900 et 2000 euros HT par m². La récupération de votre dernière toiture est tout autant une dépense !

De plus, pour organiser le travail, un artisan va devoir retirer votre couverture actuelle, enlever les décombres et couvrir l'armature en ayant recourt à une bâche. Concernant ce travail préalable qu'on ne peut pas esquiver, vous devez envisager aux alentours de 1200 € seulement pour l'enlèvement et la dépose de votre ancien toit (approximativement 15 € TTC au m²) et jusqu’à 2400 € si vous aspirez à inclure dans les travaux le retrait des déchets et la pose de la bâche. N'oubliez-pas qu'il peut être nettement rationnel d'en profiter afin de changer l'isolation de votre demeure et augmenter son efficience de consommation d'énergie et encore plus dans le cas où vous renouvelez l’intégralité de la couverture. Comptez entre 150 et 250 €/m² selon la technique d'isolant sélectionné, ce devis intégrant isolation et couverture neuve.