Rénovation de toiture à Athis-Mons

Si vous aspirez à rénover votre toit, présumez que cela signifiera des projets disparates. Quand vous pensez à un toit d'immeuble, on imagine fréquemment la partie visible (tuile ou ardoise) qui aide à protéger la construction vis-à-vis du milieu externe et évite le passage d'eau provenant de la pluie cependant le toit il s'agit également de l'ossature, ce qui sert à l'isolation tout comme les sorties à l'extérieur telles que des lucarnes ou des velux.

Quels sont les éléments faisant varier la somme que vont coûter les travaux ?

Pour s'embarquer dans son chantier en toute connaissance de cause, vous trouverez utile de connaître l'entièreté des facteurs qui jouent sur les sommes à engager pour ces travaux. La grandeur de la toiture à réhabiliter. C'est au premier abord du bon sens, moins il y a de grandeur qu'il est nécessaire de rénover, plus le coût restera accessible.

Second élément : le volume de l'ouvrage à envisager. En fonction de l'usure dans laquelle est votre toiture, le travail ne sera pas pareil. Ça peut aller d'un simple rafraîchissement de l'extérieur jusqu'à la restauration pleine de l'ossature en passant par renouvellement de l'isolant.

Troisième donnée : quel sont les matières utilisées ? À n'en pas douter, il est question d'une donnée importante qui influera sur le coût. Parce que cela va de soi, les caractéristiques du matériel que vous choisissez jouent beaucoup sur le coût.

Par exemple, la somme à dépenser pour une toiture en tuiles en terre cuite est à peu près de 50 euros HT au m² pendant qu’elle atteint plus de 90 HT euros par m² concernant un toit en schiste et toujours davantage pour un toit en paille pour lequel vous êtes obligés de prévoir en moyenne 120 euros par m².

Quel va être le lien coût-matériau ?

Le prix sera près de 50 euros HT au m² au sujet des tuiles en terre cuite.

  • On est sur grosso modo un prix équivalent (même s'il est légèrement moins coûteux) au sujet des tuiles en aggloméré : 45 euros HT du mètre carré.
  • Par ailleurs, le shingle (ou bardeau bitumé) s'élèvera près de 55 euros HT du mètre carré.
  • Au sujet du schiste, considérez un budget compris au sein de 90 et 155 euros HT par m².
  • Le montant pour des tuiles en zinc sera de 55 euros HT par m².
  • En acier, ces tuiles s'élèveront euros HT au m².
  • 120 euros au m² à propos d'un toit en chaumière.

Finalement, il existe en outre les tuiles solaires, plus onéreuses, pour lesquelles vous êtes obligés de présumer entre 900 et 2000 euros HT par m². Gardez en tête en outre que votre toit présent aura un prix d'enlèvement (il faut le jeter à une place convenable).

Attention, avec pour objectif d'organiser votre chantier, un artisan doit enlever votre toit présent, enlever les débris et préserver l'ossature en s'aidant d'une bâche. Quant à cette partie qu'on ne peut pas détourner, vous devez envisager aux alentours de 1200 € uniquement pour l'enlèvement et la restitution de votre dernier toit (approximativement 15 € TTC par mètre carré) et cela peut aller jusqu'à 2400 € si vous voulez mettre dans le process l'expulsion des gravats et le bâchage. Dans l'éventualité où vous rénovez la totalité de votre couverture, il est peut-être sensé de se saisir de cette opportunité afin d'optimiser l'aptitude énergétique de votre résidence en choisissant une isolation du toit externe. Anticipez entre 150 et 250 €/m² en fonction de la technique d’isolation sélectionnée, ce prix contenant isolation et couverture neuve.