Comment rénover une maison des années 30 ?

  • Article

Temps de lecture : 3 min

Vous avez eu le coup de cœur pour une maison des années 30 ? Nous ne pouvons vous en blâmer, ce type d’habitation a un charme fou ! Reconnaissables entre toutes, ces maisons au style si particulier se caractérisent notamment par leurs plafonds relativement hauts, leurs parquets en bois et leurs moulures sobres qui apportent beaucoup de cachet aux pièces. Si leurs nombreux atouts vous ont séduit, ces bâtisses anciennes ont généralement vu beaucoup de passages et il est parfois nécessaire de procéder à une rénovation afin de leur redonner non seulement leur charme d’antan mais de leur apporter également tout le confort moderne. Quelles sont les principales singularités d’une maison des années 30 ? Comment la rénover et mettre en valeur tous ses atouts ? Décryptage dans l’article.

Comment rénover une maison des années 30 ?

Zoom sur la maison des années 30 : quelles sont ses principales caractéristiques ?

Avec leur style si particulier, les maisons des années 30 plaisent aux amateurs d’architecture sobre et de belles pierres. Aussi, lorsqu’il est question de la rénover, il est important de ne pas la dénaturer et de préserver la construction afin d’obtenir un résultat harmonieux. Découvrez les principales caractéristiques de ce type de maison.
 

En termes d’architecture extérieure

Construites après la guerre 14-18, entre les années 1920 et 1930, ces maisons incarnent le renouveau architectural de l’époque, où la fonctionnalité et l’adaptation à la vie moderne prend le pas sur le décorum et les fioritures esthétiques.

Une maison des années 30 se reconnaît généralement au premier au coup d’œil. En effet, malgré une conception plutôt discrète et des lignes très simples, l’une des principales caractéristiques qui attire notre regard est sans doute le contour, souvent en briques rouges, parfois en pierre, qui orne les ouvertures. En outre, cet habitat arbore généralement une façade recouverte d’un crépi coloré, ce qui lui confère un style chaleureux et accueillant. Construite tout en hauteur, cette maison est typiquement assez étroite et abrite bon nombre de petites pièces à l’intérieur. On retrouve parfois en façade quelques influences du style architectural Art Déco concomitant, comme des ferronneries travaillées sur les garde-corps ou des vitraux modernes et colorés.

La maison des années 30 et sa façade coloréeLa maison des années 30 et sa façade colorée...

En termes d’aménagement intérieur

L’intérieur de la maison des années 30 est généralement bien pensé, et souvent arrangé de la même manière. En effet, on y découvre un rez-de-chaussée haut sous plafond dans lequel se trouvent les pièces de vie (cuisine, salle à manger, salon). Le ou les étage(s) abrite(nt) une à deux chambre(s) avec salle de bains souvent équipées de fenêtres, puis les combles. Les matériaux utilisés sont généralement nobles et vous pourrez la plupart du temps admirer un beau parquet composé de bois massif au sol, les carreaux de ciment caractéristiques de l’époque dans l’entrée, des poutres apparentes au plafond ainsi qu’une cheminée en marbre.

Bien qu’ayant de beaux volumes, la maison des années 30 abrite toutefois de nombreuses petites pièces étroites et sombres, ce qui ne laisse pas une impression de grande surface. Celles-ci sont de plus desservies selon une logique fonctionnelle qui ne correspond plus à nos goûts et à nos usages. La rénovation est alors un bon prétexte pour décloisonner l’espace.

Vous souhaitez faire rénover une maison des années 30 ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Comment rénover une maison des années 30 en mettant en valeur tout son potentiel ?

En plus de leur style épuré, les maisons des années 30 plaisent de par leur gros potentiel en termes d’aménagements. Quelles sont les bonnes idées pour tirer profit des atouts de cet habitat tout en augmentant son confort de vie ? Découvrez les conseils de nos spécialistes.

 

Rénover l’habitat pour le rendre plus écologique et économique

La maison des années 30, tout comme n’importe quelle bâtisse ancienne, n’est pas particulièrement écologique ni économique, même si elle affiche généralement un meilleur bilan qu’un pavillon des années 60-70. En effet, outre l’absence d’isolation des murs et de la toiture, cette construction dispose également d’ouvertures simples vitrages qui laisse passer le froid en hiver et la chaleur en été. L’une des premières opérations à effectuer consiste donc à réaliser des travaux de rénovation énergétique afin d’accroître votre confort de vie tout en réalisant des économies d’énergie.

En première intention, le remplacement des anciennes fenêtres par des modèles étanches équipés de double vitrages performants vous permettra de limiter les infiltrations d’air d’améliorer l’isolation de la maison. L’isolation des combles est également à prioriser, une toiture mal isolée souvent la source la plus importante de déperditions thermiques de la bâtisse.

Côté murs, pour une maison des années 30, la meilleure technique demeure l’ITI (isolation thermique par l’intérieur) car, si elle empiète légèrement sur votre surface habitable, elle n’affecte pas la façade. A l’inverse, l’ITE (isolation thermique par l’extérieur) va modifier l’aspect extérieur de la façade. Cette dernière solution requiert en outre des autorisations de la mairie afin d’être en conformité avec le PLU (Plan Local d’Urbanisme). 

Qui dit isolation renforcée dit maison plus étanche, il faut donc être vigilant sur la ventilation afin que le renouvellement de l’air qui se faisait par les fuites d’air soit assuré. 

En plus de revoir l’isolation, pensez de surcroît à renouveler le système de chauffage afin de miser sur des modèles moins consommateurs en énergie et plus performants.

Bon à savoir : même si le prix de ce type de rénovation peut sembler élever, il faut davantage le considérer comme un investissement sur la durée au regard des économies engendrées par la suite, d’autant que des aides fiscales et financières existent pour alléger la facture.

À quelles aides financières êtes-vous éligible ?
Avec plus de 2000 aides mises à jour chaque mois, notre outil vous apporte une réponse personnalisée. Faites la simulation et découvrez toutes vos opportunités de financement.

Décloisonner l’espace et apporter de la lumière

La maison des années 30 jouit de beaux volumes mais pâtit en revanche de ses nombreux petits espaces desservis par une entrée-couloir, qui donnent l’impression d’une superficie restreinte et assez sombre. Pour vos travaux, vous pouvez donc faire le choix d’abattre quelques cloisons afin de libérer et mettre en valeur les mètres carrés disponibles et d’avoir une meilleure circulation de la lumière pour une sensation d’espace accrue. En fonction de vos habitudes de vie, et si vous n’êtes pas un aficionado des espaces ouverts, des séparations légères comme les verrières d’architecte ou les claustra sont un bon compromis. Si les constructions des années 30 ne manquent pas d’ouvertures, celles-ci ne laissent pas forcement beaucoup entrer la lumière. Aussi, lorsque vous changerez vos fenêtres, veillez à choisir des fenêtres dont le clair de jour – autrement dit la surface vitrée visible depuis l’intérieur de la maison – est optimal.

Valoriser l’ancien

Rénover une maison ancienne ne signifie pas qu’il faille tout changer, bien au contraire.

Pour préserver l’âme de la bâtisse, attachez-vous aussi à mettre en valeur l’ancien en lui redonnant une seconde vie. Vous pouvez par exemple restaurer un parquet abîmé, réparer quelques carreaux de ciment, faire valoir un mur en briques, rafraîchir une moulure ou conserver un vitrail d’époque.

Quant aux cheminées en marbre, il est sage de réfléchir à deux fois avant de les supprimer…

Choisir une décoration moderne

Afin de contraster avec le charme de l’ancien, vous pouvez opter pour une décoration moderne et raffinée. Pour un mariage réussi, mieux vaut ne pas choisir le « total look » mais miser sur le mélange des genres avec du mobilier ancien et des pièces savamment sélectionnées, modernes ou industrielles, qui en seront davantage mises en valeur.

 

Pour rénover une maison ancienne, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel afin de profiter d’un travail de qualité respectueux du bâti d’origine. Par ailleurs, l’aide d’un architecte dans une telle entreprise est également précieuse.

Un projet de rénovation de maison en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.