Quel traitement pour améliorer la qualité de votre eau ?

  • Article
  • Plomberie

Temps de lecture : 4 min

Potable ? Non potable ? Trop calcaire ? Dangereuse pour la santé ? Une bonne qualité de l’eau est essentielle. Elle impacte votre hygiène, votre alimentation, l’entretien et le confort de votre foyer. En France, nous avons la chance de bénéficier de l’eau potable quelle que soit la région dans laquelle nous vivons. Toutefois, bien qu’elle soit saine, cette eau n’est pas toujours agréable à boire. Trop calcaire ou trop chlorée, elle peut devenir non seulement désagréable au goût mais également dangereuse pour vos canalisations et vos appareils électroménagers. Toutefois, il existe des solutions et traitements pour améliorer la qualité de l’eau. Découvrez les conseils de nos experts et les traitements adaptés pour atteindre une qualité de l'eau optimale.

Les bons conseils pour améliorer la qualité de l’eau chez vous

En quoi la qualité de l’eau est-elle importante ?

En France, 4,5 milliards de m³ d'eau potable transitent chaque année par nos robinets, soit 136 000 litres qui s’en écoulent chaque seconde : c’est une quantité non négligeable ! 

Si l’eau potable est évidement indispensable à notre santé, une grande partie des 148 litres consommés en moyenne par jour et par personne en France sert au bon déroulement de votre quotidien : douches et bains, machine à laver, lave-vaisselle, chasse d’eau, arrosage… 

La qualité de l’eau est importante pour tous148 litres : c'est la consommation quotidienne d'eau d'un français.

Au-delà de la santé, la qualité de l’eau que vous utilisez a un impact non négligeable sur votre confort au quotidien. Si elle est trop calcaire ou mal filtrée, elle entraîne un entretien des pièces d’eau et des équipements (machine à café, à laver, lave-vaisselle…) chronophage et parfois coûteux.

Une eau meilleure, c’est moins de dépenses, un chauffage plus performant, ou encore une hygiène plus saine. Vous avez tout à y gagner ! 

Cibler le problème : eau trop dure ou trop douce ?

Bien souvent, une eau qui pose problème est soit trop dure, soit trop douce. Et c’est le fameux calcaire qui change la donne : plus une eau est dite dure, plus elle est calcaire. Si ce dernier est naturellement présent dans l’eau à travers le calcium et le magnésium, il doit y être à juste mesure. En effet, le calcaire possède des vertus anticorrosives et enrichit l’organisme en calcium, mais en trop grande concentration, il peut aussi irriter votre peau, entartrer vos canalisations d’eau chaude sanitaire et endommager vos appareils électroménagers. 

Eau trop dure et dépôts de de tartreUne eau trop calcaire va entarter vos équipements.

Une eau trop douce est toute aussi mauvaise pour la santé et pour les équipements de la maison. En effet, si votre eau est trop douce, elle peut devenir corrosive et va ronger les canalisations. Cela engendre un risque de fuites, et potentiellement le développement de bactéries qui se nichent là où la tuyauterie est corrodée.

Bon à savoir : Le calcaire, c’est avant tout bon pour l’organisme ! Sa présence dans l’eau du robinet représente jusqu’à 10% de nos apports journaliers en calcium et du magnésium.

Bref, en matière de calcaire, tout est une question de dosage en fonction de l’usage auquel votre eau est destinée.

Pour connaître le degré de dureté de votre eau, vous pouvez consulter le rapport de qualité joint une fois par an à votre facture d’eau, ou vous procurer dans le commerce de petites bandelettes ou un test T.H qui permettent de tester directement l’eau à la sortie de votre robinet.

tester la dureté de son eauLe test T.H, pour connaitre la dureté de votre eau.

Et pour avoir une vision plus globale de la qualité de votre eau, vous pouvez également consulter les rapports d’analyse de l’eau potable de votre commune. Obligatoires, ils sont affichés dans votre mairie. Les sites internet du Ministère des solidarités et de la santé et de UFC – Que choisir mettent également à disposition une carte de la qualité de l’eau en France.

Quel traitement de l’eau pour combattre l’excès de calcaire ?

L’adoucisseur est une installation de traitement domestique de l’eau destinée à corriger sa dureté, en favorisant l'interaction des ions calcium et des ions magnésium avec les ions sodium. Il a pour objectif de capter les minéraux et de les évacuer afin d’adoucir l’eau. Le plus souvent, il se compose d’un bac de résine et d’un bac à sel.

Au contact de la résine échangeuse d’ions, les ions calcium et magnésium sont remplacés par des ions sodium. Votre eau calcaire se transforme alors en eau adoucie ! L’avantage de cette installation est qu’elle dure dans le temps et vous permet une certaine tranquillité vis-à-vis de la qualité de votre eau. 

Installer un adoucisseur d’eau contre le calcaireL'adoucisseur d'eau discipline les eaux trop calcaires.

Par contre, et pour toute les raisons évoquées plus haut, son réglage doit être parfaitement maîtrisé et contrôlé.

Ainsi, l’usage qui sera fait de l’eau, de même que l’état des canalisations et leur nature doivent être vérifiés avant l’installation, afin d’adapter le degré d’adoucissement.

Pour vérifier le bon fonctionnement de votre adoucisseur d’eau et la viabilité de ses réglages, pensez à mesurer le T.H. (titre hydrométrique) de votre eau adoucie tous les dix mois.

Pour limiter les effets du calcaire à moindre coût, d’autres systèmes de traitement, comme les filtres électromagnétiques ou à polyphosphates, sont envisageables. Ces solutions réduisent la fixation du calcaire mais ne l’éliminent pas. Elles sont plus légères à mettre en œuvre et à entretenir et constituent une solution intermédiaire adaptée aux petites installations.

Quel traitement pour bénéficier d’une eau pure ?

En matière de purification de l’eau, les technologies ont bien évolué ces dernières années. Le filtre à robinet, par exemple, est très efficace pour réduire les nitrates présents dans l’eau. Pour boire l’eau la plus pure possible, vous pouvez également utiliser un osmoseur. Il s’agit d’un ensemble de traitement de l’eau par filtration permettant d’éliminer bactéries, microbes, calcaire, chlore, nitrates, métaux, résidus médicamenteux, insecticides, herbicides, détergents, mercure, plomb, PCB… 

Notez que si si cette installation permet de se débarrasser d’une très grande partie des micros-polluants, elle suppose un petit investissement !

Filtrer son eau au quotidienL'osmoseur, pour une qualité d'eau parfaite.

La carafe filtrante, une solution exigeante

Facile à trouver dans le commerce, la carafe filtrante est composée d’un filtre à charbon actif et d’une résine échangeuse d’ions. Elle élimine le calcaire, certains métaux lourds, les grosses molécules de pesticides, le chlore ou encore les nitrates éventuellement présents dans l’eau. Cependant, utiliser une carafe filtrante est avant tout une histoire de goût plutôt qu’un moyen d’améliorer la qualité de votre eau. En effet, l’eau de votre robinet est déjà conforme aux exigences de qualité réglementaires. Et pour éviter que le résultat ne soit contre-productif, il faudra impérativement changer les filtres de votre carafe afin de limiter la prolifération de bactéries, consommer rapidement l’eau après filtration et conserver la carafe au réfrigérateur

Soigner avec attention sa robinetterie pour une bonne qualité de l’eau

La qualité de l’eau dépend en premier lieu de la qualité de vos installations intérieures et, dans un second temps, de leur bon entretien.

À la maison, nettoyez régulièrement vos accessoires de robinetterie : pommeaux de douche, mitigeurs et autres robinets doivent être nettoyés avec assiduité grâce à du vinaigre blanc ou du citron.

Une fois par trimestre au moins, démontez et rincez tous les dispositifs placés sur votre robinetterie comme les filtres, mousseurs, brise-jet et flexibles de douche. Prenez aussi soin d’utiliser des nettoyants non toxiques et des savons et détergents biodégradables.

Depuis 2013, la réglementation relative à l’eau potable est plus sévère : la teneur maximale en plomb dans l’eau consommée ne doit pas dépasser les 10 microgrammes par litre. Faites faire un diagnostic par un laboratoire d’analyses agréé par le ministère chargé de la Santé pour savoir si vos installations contiennent du plomb (en copropriété, c’est votre syndic qui prendra en charge ces vérifications). 

Si le taux de plomb dépasse la norme, c’est souvent un signe de canalisations vétustes et il est recommandé de les remplacer. 

Les gestes à éviter

Il suffit parfois de peu de choses pour détériorer la qualité de l'eau chez vous : cette dernière suit un cycle, un circuit circulaire, et est donc impactée par les mauvaises pratiques de chacun.

Au quotidien, ce sont les petits gestes qui font la différence : par exemple, réduisez ou éliminez l'utilisation d'engrais et autres produits chimiques dans votre jardin. Prenez également l’habitude de ne pas jeter dans l’évier ou les toilettes les produits suivants : médicaments périmés ou entamés, huiles de vidange neuves ou usées, fonds de peinture ou de vernis, produits contre les animaux nuisibles (insecticides, pesticides), mégots de cigarettes, lingettes… Si votre maison est équipée d’un dispositif d’assainissement non collectif, vérifiez qu’il est bien conforme et faite le contrôler et vidanger régulièrement. Cela limitera les traitements de l’eau nécessaires en amont, au niveau des stations d’épuration et sera bénéfique pour vous, mais aussi pour l'environnement et les autres !

 

Obtenir une eau de meilleure qualité au quotidien, c’est donc possible ! Dispositif de traitement de l’eau longue durée comme l’adoucisseur ou installation plus légère comme le filtre à robinet, les solutions à domicile ne manquent pas.

Travaux de rénovation en vue ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.