Problème de chauffe-eau, fuite, panne : que faire ?

  • Article
  • Plomberie

Temps de lecture : 4 min

Vous alliez faire couler le bain de vos enfants et vous vous rendez compte qu’il n’y a plus d’eau chaude ? Vous vous réveillez les pieds dans l’eau et la fuite semble venir de votre chauffe-eau ? Pas de panique ! Voici le manuel pour savoir comment réagir en fonction des symptômes de votre ballon d’eau chaude et trouver le bon professionnel (au juste prix) qui prendra en main la réparation de votre chauffe-eau en cas de panne.

Panne de chauffe-eau : que faire ?

La réparation d’un chauffe-eau : jamais seul !

Que votre chauffe-eau soit électrique, thermodynamique (c’est-à-dire qu’il récupère les calories contenues dans l’air pour chauffer l’eau), hydraulique (associé à une chaudière gaz, fioul, bois…) ou même solaire, une règle d’or : ne tentez pas de le réparer vous-même. Il s’agit en effet d’une opération délicate sur un appareil qui comporte tout un système de canalisations, qui contient de l’eau, qui peut être en contact avec de l’électricité ou qui demande à être manipulé avec grande précaution (pour les ballons gaz par exemple).

Pour votre sécurité, et celle de votre logement, ne vous improvisez donc pas plombier-chauffagiste et faites appel à un professionnel. Et ce, quelle que soit la cause du problème. 

À noter : en cas de fuite de votre ballon d’eau chaude, sans attendre l’intervention du plombier, coupez l’arrivée d’eau de votre logement pour éviter qu’il ne soit inondé et mettez l’appareil hors tension afin d’écarter tout risque d’électrocution. 

À chaque panne de chauffe-eau, une réparation différente…

Lorsque le plombier-chauffagiste intervient pour la réparation de votre ballon d’eau chaude, il commence par identifier l’origine de la panne. En fonction du problème détecté, l’intervention ne sera pas la même. Il existe en général deux grandes sortes de pannes sur un chauffe-eau :

  • Les pannes hydrauliques : si le débit d’eau est réduit ou si l’eau ne coule plus du tout de vos robinets.
  • Les pannes d’alimentation (électrique, gaz…) : si l’eau que vous faites couler est moins chaude que d’habitude, voire froide. 

Parmi ces pannes hydrauliques et d’alimentation, il existe ensuite de multiples causes. Pour certaines, le plombier-chauffagiste aura juste à réparer votre chauffe-eau (en changeant une pièce ou en le vidangeant, par exemple). Pour d’autres, il faudra en revanche qu’il procède à l’installation d’un nouveau chauffe-eau. 

Afin que vous puissiez avoir toutes les clés en main lors de l’intervention du professionnel, on fait le point sur les principaux problèmes de chauffe-eau rencontrés, les symptômes associés et le traitement adapté !

Les pannes hydrauliques

Fuite d’eau au niveau de la cuve

Quels symptômes ?

De l’eau s’écoule au niveau de la cuve (le réservoir). Si elle est entrée en contact avec les bornes d’alimentation électrique du ballon, le disjoncteur général de votre tableau électrique a dû sauter pour garantir la sécurité de votre logement. 

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Votre ballon n’est pas réparable et doit être changé intégralement.
 

Fuite d’eau sur le circuit d’alimentation eau froide ou eau chaude

Quels symptômes ?

Dans ce cas, l’eau coule au niveau du groupe de sécurité (situé sous le ballon, il permet d’éviter les excès de pression) ou des joints. 
Le courant a pu sauter si l’eau est entrée en contact avec les bornes d’alimentation électrique du ballon. 

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Les pièces défaillantes sont à changer, des éléments peuvent être ajoutés pour renforcer l’installation (un réducteur de pression, par exemple). Parfois, une simple opération de maintenance suffit. 

 

Entartrage

Quels symptômes ?

Il s’agit d’une des pannes les plus fréquentes, due à un manque d’entretien du chauffe-eau. Au fil du temps, en présence d’eau, du tartre (ou calcaire) se forme à l’intérieur de la cuve et autour des parties chauffantes de l’appareil. Le chauffe-eau est donc encrassé, il surconsomme de l’énergie pour chauffer l’eau et peut même se retrouver hors d’état de fonctionnement.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

  • Si votre chauffe-eau est « juste » un peu moins performant, une vidange et un détartrage peuvent suffire (à réaliser idéalement tous les 2 ans), sous réserve que votre ballon soit équipé d’une trappe de visite. Vous pouvez aussi en profiter pour refaire les joints abîmés et vérifier l’installation électrique fatiguée par l’eau calcaire. 
  • En cas de panne, il ne sera sûrement plus possible de récupérer votre chauffe-eau qui devra être remplacé. 

 

Corrosion

Quels symptômes ?

Au contact de l’eau, des traces de corrosion (une sorte de rouille) apparaissent avec le temps sur la cuve, les tuyaux, les canalisations… 
En quantité excessive, cela peut déclencher des fuites d’eau, une production d’eau rouge-marron, voire une rupture de la cuve.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

En règle générale, si votre chauffe-eau tombe en panne ou présente des signes d’usure liés à la corrosion, il est conseillé de le changer. 

Optez alors pour un ballon avec une anode en titane pour le protéger de la corrosion. Vous pouvez par exemple choisir un modèle à résistance stéatite ou ACI Hybride, bien adapté pour résister aux eaux agressives (eaux acides avec une teneur élevée en anhydre carbonique).  

 

Eau malodorante

Quels symptômes ?

Si l’eau qui sort de vos robinets sent mauvais, faites attention : il se peut que l’odeur proviennent de bactéries (légionellose) qui se développent dans la cuve. Cela est dû à une température de l’eau trop basse. La mauvaise odeur peut aussi s’expliquer par la décomposition de matières organiques au fond de la cuve ou d’un taux de sulfate élevé qui déclenche une réaction chimique malodorante avec les anodes en magnésium.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

  • Il faut s’assurer que la température de stockage de l’eau ne descende pas sous les 50°C. 
  • Pour les dépôts de matières organiques, une vidange et un nettoyage peuvent suffire.
  • Dans le cas d’un taux de sulfate élevé, il faut traiter l’eau et nettoyer ou remplacer l’anode en magnésium du ballon.

Les pannes d’alimentation

Panne de résistance pour un chauffe-eau électrique

Quels symptômes ?

L’eau qui sort de vos robinets est froide car la résistance qui permettait de la chauffer ne fonctionne plus. En s’arrêtant, cette dernière peut avoir fait sauter le disjoncteur de votre logement.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Sur un chauffe-eau stéatite ou ACI, il est possible de changer uniquement la résistance. 
Sur les modèles standards, en revanche, la résistance « baigne » dans l’eau : la vidange du chauffe-eau est obligatoire pour remplacer l’anode et la résistance.


Panne de thermostat

Quels symptômes ?

Si le ballon ne produit plus d’eau chaude alors qu’il est toujours correctement alimenté en énergie, c’est sûrement que le thermostat est en panne et ne règle plus la température de l’eau.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Le thermostat peut être remplacé sans changer de chauffe-eau.

 

Panne liée à la chaudière pour un chauffe-eau hydraulique

Quels symptômes ?

Si votre chauffe-eau hydraulique ne produit plus d’eau chaude, il se peut que le problème vienne de la chaudière (gaz, fioul, bois) : brûleur ou filtre encrassé, sécurité activée sur la chaudière, mauvaise évacuation des gaz de combustion, mauvaise prise d’air… 

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Dans ce cas, il faut faire appel à un chauffagiste pour vérifier l’état de votre chaudière et la faire entretenir. Votre chauffe-eau n’a pas besoin d’être remplacé.

 

Panne de thermocouple pour un chauffe-eau gaz

Quels symptômes ?

Votre chauffe-eau s’arrête tout à coup, les veilleuses s’éteignent et il ne redémarre plus. Il s’agit d’une mesure de sécurité : si le thermocouple (qui permet lui-même de couper l’arrivée de gaz en cas de risque) tombe en panne, le ballon se stoppe automatiquement. 
 

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Un remplacement du thermocouple est suffisant.

 

Panne sur un chauffe-eau thermodynamique

Quels symptômes ?

Les origines d’une panne sur un chauffe-eau thermodynamique peuvent être diverses :

  • Problème sur le circuit de ventilation ou d’alimentation en air du ballon : filtres encrassés, évaporateur obstrué ou congelé, gaine pincée…
  • Problème de régulation : sonde hors service, mauvais réglage…
  • Problème lié à la pompe à chaleur intégrée au ballon de stockage.
  • Température de l’air ou implantation du ballon inadaptées.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

  • Les pièces défaillantes peuvent être remplacées ou nettoyées par un professionnel. 
  • S’il s’agit d’un problème de température ou d’implantation, il faudra peut-être installer votre chauffe-eau à un autre endroit (où il ne fasse ni trop chaud, ni trop froid : garage, sous-sol, combles…).

 

Panne sur un chauffe-eau solaire

Quels symptômes ?

Les pannes sont plus difficiles à détecter sur les chauffe-eau solaires en raison de la présence de l’appoint électrique ou de la chaudière qui prennent le relais pour produire l’eau chaude quand les panneaux solaires ne fonctionnent pas. 

Sachez que la panne peut notamment provenir :

  • D’un problème lié au liquide caloporteur (le liquide chauffé par les rayons du soleil qui permet ensuite de chauffer l’eau dans le ballon) : fuite, mauvaise circulation due à une défaillance du circulateur…
  • D’un problème de régulation qui cause d’importantes et brusques variations de température de l’eau.

Réparation ou remplacement du chauffe-eau ?

Seul un professionnel peut diagnostiquer l’origine de la panne et vous indiquer si les pièces défaillantes peuvent être changées, si un simple entretien suffit, ou si cela nécessite un remplacement du système. 

Quel prix pour la réparation d’un chauffe-eau ?

Le coût peut largement varier en fonction de plusieurs critères : 

  • Le tarif d’intervention du plombier-chauffagiste (qui évolue aussi en fonction de votre lieu d’habitation, de l’horaire et du jour de dépannage, des conditions d’accès au ballon d’eau chaude…)
  • Le modèle de votre chauffe-eau
  • La nature de la panne
  • Le coût des éventuelles pièces à remplacer
  • Le prix du nouveau ballon si vous devez le changer

Dans la précipitation, vous pouvez être tenté d’appeler le premier plombier venu (contact trouvé dans votre boîte aux lettres, au hasard sur internet…). C’est une erreur ! Vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises sur la facture, mais aussi sur la qualité de la réparation. Malgré la situation d’urgence, prenez donc le temps de choisir un artisan qualifié et au bon prix.

Si besoin, La maison Saint-Gobain vous aide à trouver des professionnels de confiance près de chez vous qui, après avoir établi un diagnostic, vous proposeront un devis au plus juste.

Besoin d'un expert pour remplacer votre chauffe-eau ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.