Peindre sur du métal

Temps de lecture : 3 min

Peindre sur du métal
Sommaire

Bon nombre d’éléments dans nos maisons sont constitués de métal. Qu’il s’agisse d’une vielle lampe, d’un radiateur, d’un banc de jardin, de volets métalliques, d’une grille ou encore d’un garde-corps, ils sont plus nombreux qu’on ne le pense  et toute maison possède son lot d'objets en métal. Aussi, avec le temps, certaines pièces finissent par s’endommager ou rouiller et mériteraient une petite rénovation.

 

Que cela soit dans une optique de remise en état ou tout simplement dans une volonté de personnalisation, la peinture sur métal semble être la solution idéale. Si beaucoup pensent que peindre sur du métal n’est pas possible, c’est en réalité tout à fait envisageable, à condition d’utiliser une peinture adaptée et de mettre en œuvre la préparation et les techniques adéquates.

 

Comment préparer le métal à une mise en peinture ? Quelles sont les étapes préalables ? Quelles sont les conditions optimales pour peindre sur du métal ? Quels sont les différents types de peintures adaptés ? Réponses dans notre article.

Peindre sur du métal : les étapes préalables

Peindre sur du métal ne s’effectue pas de la même manière que sur un mur en plaque de plâtre ou sur un support en bois. Pour bénéficier d’un rendu réussi et surtout durable dans le temps, il est nécessaire d’observer certaines étapes préalables. Voici ce qu’il faut savoir.

 

Faire une analyse du matériau à peindre

Lorsque l’on entreprend une peinture sur métal, il est important de ne pas mettre tous les métaux dans la même catégorie et de ne pas opérer de la même manière pour chaque. Dans un premier temps, il est par conséquent nécessaire de déterminer de quel métal il s’agit précisément (fer, acier, zinc etc.).

 

Se poser les bonnes questions

Une fois cette information maîtrisée, posez-vous les bonnes questions :

  • La pièce à peindre est-elle située à l’intérieur ou à l’extérieur ?
  • Est-elle endommagée ?
  • Présente-t-elle de la rouille ?
  • A-t-elle déjà été peinte précédemment ? 

Ces différentes réflexions vous permettront de mesurer l’ampleur des travaux, de choisir les bons produits et les conditions à respecter pour bien les appliquer.

Comment préparer le métal avant peinture ?

Peindre sur du métalUne brosse métallique peut être particulièrement utile pour décaper le métal

Réaliser une préparation minutieuse du métal

L’étape de préparation du métal est très importante. D’elle dépend la réussite de votre ouvrage, mais aussi et surtout sa bonne tenue dans le temps. Le gros point faible des métaux est la rouille, tout particulièrement s’il s’agit de métaux ferreux (tôle, fonte, acier etc.). Les métaux non-ferreux comme le cuivre, l’aluminium ou encore le zinc y sont quant à eux moins sujets.

 

Décaper le métal avant de le peindre

  • Si vous constatez la présence de corrosion, vous devez procéder à un décapage afin de retirer toutes les particules de rouille. Pour cela, veillez à vous installer dans un endroit suffisamment aéré et pensez à porter un équipement de protection (gants et masque antipoussière). Une brosse en acier ou un papier de verre fin peuvent faire l’affaire.
  • La surface en métal à peindre doit être immaculée et la plus lisse possible. Si le métal que vous souhaitez peindre a déjà été peint par le passé, il est possible de repeindre sur l’ancienne peinture à condition que la couche initiale ne se décolle pas. En revanche, si l’ancien film de peinture n’est pas suffisamment adhérent, il faudra procéder à un décapage complet. Un décapant spécial peinture métal peut vous y aider.
  • Le ponçage à la main de l’ancienne peinture s’effectue à l’aide d’une laine d’acier. Si la surface est très importante, on peut également utiliser une meuleuse avec un disque lamelles.

 

Nettoyer le métal avant de peindre

Une fois la rouille complètement retirée, passez un coup d’éponge afin de retirer tous les éventuels résidus restants. Pour un résultat encore plus parfait, l’usage d’un produit nettoyant spécial métal s’avère très efficace.

L’étape du nettoyage est capitale, sans celle-ci la peinture ne pourra pas adhérer au métal. Sachez que les huiles à la surface du métal abiment la peinture et nuisent à son adhérence et à sa tenue. Il est donc important de les retirer en utilisant une solution détergente appropriée.

Quelle peinture pour peindre sur du métal ?

Peindre sur du métalChoisissez une peinture adaptée au type de métal à peindre

Pour peindre sur du métal, il existe trois grandes familles de peintures adéquates. On peut ainsi utiliser soit : de la peinture glycéro, de la peinture-émail ou bien de la peinture époxy.

  • La peinture glycéro est l’une des plus employées, car elle est très polyvalente et peut aussi bien être utilisée à l’intérieur qu’à l'extérieur. Dotée d’un fort pouvoir couvrant, elle est également très résistante.

  • La peinture-émail ou laque polyuréthane est très appréciée pour la finition brillante et esthétique qu’elle offre aux pièces en métal. Elle est également très résistante.

  • Enfin, la peinture époxy dite bi-composante est optimale pour un usage en extérieur, car elle ne craint aucunement les aléas du temps.

Dans ces diverses catégories de peintures, certaines ont des caractéristiques supplémentaires. Ainsi, vous trouverez des agents antirouille dans la plupart des peintures glycéro par exemple.

 

Choisissez également une sous-couche spéciale métal

Peindre sur du métalLa sous-couche aussi doit être adaptée et antirouille surtout pour l’extérieur

Pour une peinture qui dure dans le temps, il est primordial de ne pas faire l’impasse sur la sous-couche. Cette dernière permet en effet une meilleure accroche. L’application en premier lieu d’un primaire antirouille en traitement préventif est une sécurité supplémentaire pour prolonger au maximum la durée de vie de la peinture, surtout si le métal est situé à l’extérieur. Cette précaution est d’autant plus pertinente si la peinture choisie ne contient pas d’antirouille.

Attention à ne pas choisir n’importe quelle sous-couche. Celle-ci doit correspondre au type de métal à peindre. Le plus souvent, on opte pour un primaire spécial fer. Il est toutefois également possible de choisir un primaire acier ou encore un primaire acier galvanisé.

 

Fer, aluminium, zinc, fonte : quel est le type de métal à peindre ?

Dans votre choix de peinture, prenez également en considération le type de métal.

  • Pour peindre sur du fer, il est capital d’utiliser une peinture antirouille encore plus si la surface métallique est située à l’extérieur.

  • L’aluminium quant à lui n’est pas facile à peindre étant donné qu’il est particulièrement lisse et peu adhérent. La peinture choisie devra donc être adaptée à ce type de matériau et se devra d’être plus visqueuse pour accrocher davantage.

  • Pour les autres métaux comme le zinc ou encore la fonte, la peinture spéciale fer peut faire l’affaire même s’il existe également des peintures spécifiquement adaptées à ce type de métaux. 

Trouver un peintre pour vos travaux ?

Dans quelles conditions peindre sur du métal ?

Respecter les différentes étapes précédemment mentionnées ne suffit pas pour bénéficier d’un résultat satisfaisant et durable. Comme pour n’importe quels travaux de peinture, peindre sur du métal demande également de respecter certaines conditions météorologiques.

Il est ainsi préconisé de surveiller la température ambiante qui, idéalement doit osciller entre 10 et 20 degrés. Le taux d’humidité est de surcroît un facteur à regarder puisqu’une hygrométrie trop élevée pourrait provoquer des décollements de peinture.

 

Peindre en intérieur ou en extérieur ?

peindre sur du métal en extérieur

Si vous peignez en extérieur

En extérieur, il est plus prudent de ne pas peindre sous un fort soleil ou par temps froid.

  • Une chaleur trop forte (au-dessus de 30 degrés) pourrait en effet accélérer le séchage et avoir une adhérence moindre.
  • Alors qu’un temps froid (en-dessous de 5 degrés) pourrait à l’inverse ralentir, voire rendre impossible le séchage.
peindre sur du métal en intérieur

Si vous peignez en intérieur

  • En intérieur, assurez-vous qu’il n’y ait pas de courants d’air dans votre pièce ou atelier. En effet, cela pourrait causer un séchage trop rapide de la peinture et déposer des poussières ou résidus sur votre surface en métal en cours de mise en peinture. Pour cette raison, mieux vaut aérer la pièce une fois  la peinture sèche.
  • La température est également importante et doit idéalement être comprise entre 10 et 20 degrés.
💡 Le saviez-vous ?

Un minimum de 24 heures est nécessaire pour que la peinture métal sèche. Cela étant, il faut attendre au moins une semaine pour une sollicitation faible et plusieurs semaines pour une sollicitation intensive. Enfin, si la pièce en métal doit supporter de lourdes charges, le temps de séchage à prévoir est encore plus long.

Demandez conseil à un professionnel

Peindre du métal en intérieur ou en extérieur dans les règles de l'art et de manière pérenne n'est pas aussi simple que cela pourrait paraître. Nous ne pouvons que vous recommander de faire appel à un peintre professionnel pour un résultat qualitatif et durable.

Analyse et préparation du support, choix et application de la peinture, respect des temps de séchage, votre artisan-peintre a le savoir-faire, le matériel adéquat et les connaissances techniques requises pour réaliser ce type de travaux.

Côté prix, prévoyez un budget moyen de 40 à 50 euros du mètre carré pour une mise en peinture de vos supports métal par un professionnel.

Travaux de peinture en vue ?

Pourquoi choisir La Maison Saint-Gobain pour vos travaux ?

Je trouve un artisan

Un conseiller dédié
01 88 24 70 05

Des professionnels partenaires ?
proches de chez vous

Votre acompte garanti et vos paiements sécurisés