Aménagement d'une kitchenette : 10 erreurs à éviter

Vous adorez préparer de bons petits plats. Le seul hic : vous vivez dans un appartement trop petit et vous manquez cruellement de place pour exprimer votre talent de chef. Ce n’est pas une fatalité ! Il est tout à fait possible d’aménager une kitchenette fonctionnelle et pratique dans un studio. À condition toutefois d’éviter les 10 pièges suivants…

Un projet à venir ?

Kitchenette et studio erreur 1 : sous-estimer l’espace de circulation

Kitchenette et studio erreur 1 : sous-estimer l’espace de circulation

 

Quand on pense l’aménagement d’un studio, même si chaque millimètre est précieux, il est vivement conseillé de prévoir un espace suffisant pour pouvoir circuler, ouvrir les tiroirs et cuisiner sans se sentir trop à l’étroit. Aussi, pour qu’une kitchenette soit praticable, prévoyez au moins 70-80 cm d’espace libre devant le plan de travail et les meubles.
 
Autre astuce pour faciliter les mouvements dans une mini cuisine : opter pour des meubles bas légèrement plus profonds que les meubles hauts et, entre les deux, pour une crédence d’environ 60 cm de hauteur.

Cela permet de profiter d’un plan de travail digne de ce nom, tout en évitant de se cogner sans cesse la tête aux placards supérieurs.

Cuisine et studio erreur 2 : le mobilier massif 

Qui dit « aménagement d’une kitchenette dans un studio », dit « mobilier discret et escamotable ». Il existe de nombreuses solutions pour éviter d’encombrer le peu de place disponible : plan de travail dissimulé dans un tiroir, évier qui se transforme en planche à découper, table rabattable à fixer au mur, chaises pliantes, poubelle intégrée au meuble bas… Cerise sur le gâteau, votre cuisine de poche donnera toujours l’impression d’être rangée !

Aménager une cuisine dans un studio erreur 3 : choisir de l’électroménager envahissant

 
Dans le même esprit que le mobilier escamotable, il est recommandé d’opter pour de l’électroménager intégrable aux meubles de votre kitchenette, plutôt qu’en pose libre.

À la clé : une optimisation de l’espace, mais aussi un plus pour la déco.

En effet, dans une micro-cuisine – et c’est évidemment valable pour le micro appartement qui l’accueille -, le minimalisme est plus que bienvenu pour donner une impression de grandeur.

Les conseils de l'expert L'Architecte

Il existe aujourd’hui des équipements compacts parfaitement adaptés aux petits espaces et faciles à encastrer (lave-vaisselle de moins de 50 cm de large, mini four, hotte télescopique…), voire même des appareils qui cumulent plusieurs fonctions (four-hotte, four micro-ondes…). Pratique !

L'Architecte

Kitchenette pour studio erreur 4 : oublier les rangements

 
Afin de ne pas encombrer votre kitchenette, il est essentiel de prévoir des rangements en quantité suffisante pour la vaisselle, les ustensiles de cuisine et la nourriture.

Cependant, un conseil : plutôt que d’installer une grande colonne de placards qui fera bloc, « étouffera » l’espace et réduira la taille du plan de travail, variez les types de rangements.

En la matière, le champ des possibles est vaste : des meubles bas un peu plus hauts que d’ordinaire pour gagner un tiroir (environ 92 cm de hauteur) aux barres de crédence, en passant par l’égouttoir indien hyper tendance.

 

L’astuce « gain de place » : pour vos rangements, préférez des portes coulissantes ou relevables (pour les meubles hauts uniquement).

Cuisine et studio erreur 5 : snober la hauteur sous-plafond

Une des règles de base quand on cherche à optimiser le moindre m2 est précisément d’utiliser toute la surface disponible à la verticale. Autrement dit, les murs, du sol au plafond ! N’hésitez pas à y accrocher des étagères ou placards, en plaçant les ustensiles dont vous vous servez le moins tout en haut.

Un point de vigilance toutefois : assurez-vous que les cloisons supporteront bien la charge supplémentaire créée par l’ajout de meubles suspendus.

 

Aménager une cuisine dans un studio erreur 6 : Bouder les angles


Souvent inexploités, les angles et autres espaces perdus sont pourtant de précieux alliés lors de l’aménagement d’une kitchenette dans un studio !

Plusieurs options s’offrent à vous : installer un placard d’angle avec tourniquet (pratique pour ranger casseroles, poêles…), accrocher des étagères d’angle pour glisser vos épices, bocaux et herbes aromatiques, suspendre une table d’angle rabattable…

Du meuble standard au sur-mesure, vous avez l’embarras du choix pour exploiter au mieux le moindre petit recoin.

 

Kitchenette et studio erreur 7 : négliger le revêtement de sol

Dans une cuisine, mieux vaut choisir un revêtement de sol résistant (aux chocs, aux rayures, à l’humidité…).

Et c’est encore plus vrai dans une kitchenette, où vous allez beaucoup piétiner ! Un carrelage d’intérieur semble tout indiqué.

En revanche, il faut savoir que les carrelages en terre cuite comme les carreaux de ciment ou les tomettes demandent plus d’attention.

Aussi, si vous tenez absolument à vos carreaux de ciment mais n’êtes pas précisément une fée du logis, vous pouvez toujours vous orienter vers un sol en PVC (moins fragile et plus facile à entretenir) : de nombreux modèles les imitent à la perfection !

 

Cuisine et studio erreur 8 : broyer du noir


C’est bien connu, les couleurs foncées ont tendance à réduire visuellement les espaces, tandis que les couleurs claires à les agrandir.

Néanmoins, une astuce déco remporte de plus en plus de suffrages : en mixant une couleur claire sur les murs et les meubles avec une couleur foncée au sol, vous créez une impression de volume supplémentaire.

Bon à savoir pour que votre kitchenette ait (presque) tout d’une grande !

Aménager une cuisine dans un studio erreur 9 : Privilégiez les surfaces mates

« Miroir, mon beau-miroir, dis-moi qui est la plus grande des kitchenettes ? » Assurément, celle qui mise sur des surfaces laquées (par petites touches !). Ces dernières permettent en effet de réfléchir la lumière et donne l’impression de gagner quelques m2. Si vous souhaitez une cuisine au top de la tendance, vous pouvez par exemple choisir une crédence miroir : luminosité garantie !

Kitchenette et studio erreur 10 : coller frigo, évier et plaques de cuisson

Bien que la kitchenette d’un studio dispose d’un espace limité, il est important de bien dissocier ce qu’on appelle « les différentes zones d’activités », à savoir : l’évier, les plaques de cuisson et le réfrigérateur. Et ce, essentiellement pour des raisons de sécurité. L’eau ne doit pas entrer en contact avec l’électricité et les zones froides avec les sources de chaleur. Vous pouvez ainsi prévoir de petits espaces qui serviront de plans de travail entre chaque élément pour les séparer. L’essentiel est de ne pas gaspiller de place et de donner une fonction (vraiment utile) à chaque zone de la cuisine.
 
Maintenant que vous connaissez toutes les erreurs à éviter pour l’aménagement d’une kitchenette dans un studio, il n’y a plus qu’à vous lancer ! Si vous souhaitez savoir comment optimiser au mieux votre espace disponible ou créer un projet sur-mesure, il peut être intéressant de faire appel à un architecte. Il imaginera une cuisine adaptée à votre appartement et à vos besoins.
  
Et pour concrétiser votre projet, n’hésitez pas à contacter un artisan qualifié près de chez vous. C’est la garantie de travaux réalisés dans les règles de l’art et de finitions de qualité !

 

Vous avez des questions ? Besoin de conseils sur-mesure à votre projet ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !