Concevoir une cuisine d’été

Les beaux jours arrivent à grands pas et vous rêvez de barbecues entre amis et de soirées prolongées à profiter de votre extérieur ? Pour ces raisons notamment, les cuisines d’été deviennent de plus en plus en vogue. Hormis le fait de vous permettre de passer plus de temps à l’extérieur, ce type d’installation vous dispense des nombreux allers/retours entre votre jardin et votre cuisine. Autre avantage d’installer une cuisine d’été, vous ne pâtissez pas des odeurs de cuisson ni des vapeurs qui auront tendance à réchauffer l’intérieur en plein été. Vous souhaitez concevoir la vôtre ? Nos experts vous guident : quelles sont les étapes à respecter pour bien préparer son projet ? Quelle est l’orientation optimale ? Quelles sont les diverses contraintes techniques à prendre en compte ? Quels matériaux et quels appareils privilégier ? Décryptage dans l’article !

une cuisine d'été

Un projet à venir ?

Quelles sont les étapes à respecter pour bien préparer son projet ?

Faire construire une cuisine extérieure ne s’improvise pas. En effet, afin de mener à bien votre projet, il faut impérativement respecter certaines étapes.

Cuisine extérieure avec barbecue intégré

Étape n°1 : se renseigner sur la faisabilité de votre projet

Avant de démarrer vos travaux, vous devez obligatoirement vous enquérir des dispositions règlementaires encadrant la construction d’une cuisine extérieure sur votre terrain. Pour ce faire, la consultation du PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vigueur dans votre commune est indispensable. Ce document vous apporte des informations concrètes sur la manière de réaliser votre chantier. Ainsi, il vous notifie par exemple des distances à respecter avec la propriété voisine afin d’éviter les nuisances liées notamment aux fumées.
 

Étape n°2 : faire les demandes nécessaires

Si la cuisine extérieure vous dispense de tout permis de construire, sachez en revanche que vous pouvez, dans certains cas, être dans l’obligation de déposer une demande préalable de travaux. Celle-ci est nécessaire pour toutes les constructions qui excèdent 5 m² de superficie
Sachez d’autre part que si vous vivez dans une copropriété, il faut également se référer au règlement mis en place par le syndic et il est conseillé de consulter les copropriétaires lors de l’assemblée générale
Enfin, pour ceux vivant dans un secteur protégé, la réglementation est plus stricte et demande fréquemment l’intervention d’un architecte des bâtiments de France. 
Vous avez des questions concernant les démarches à entreprendre ? Rendez-vous directement dans votre mairie pour connaître vos droits et obligations et ainsi démarrer votre projet de cuisine d’été en toute sérénité.
 

Étape n°3 : évaluez vos besoins

Une fois renseigné sur tout l’aspect légal de votre cuisine extérieure, vous pouvez alors planifier concrètement vos travaux. Pour cela, il faut dans un premier temps déterminer vos besoins : souhaitez-vous profiter d’un espace couvert ? Quelles sont vos attentes en termes de superficie ? Quel mobilier et électroménager souhaitez-vous intégrer ? En fonction de vos exigences, vous pouvez ensuite prévoir une enveloppe budgétaire et faire appel aux bons corps de métiers.

Quelle orientation idéale pour sa cuisine d’été ? 

Afin de profiter pleinement de votre cuisine d’été, son orientation doit être réfléchie en amont. Voici deux conseils à suivre.

plancha à découper à l'extérieur

Prenez en compte votre climat : selon que vous habitez dans le sud ou dans le nord, dans une région plutôt venteuse ou non, l’orientation de votre cuisine extérieure ne va pas être identique. Dans le nord, on aura tendance à la placer dans un endroit ensoleillé alors que dans le sud, on recherchera davantage l’ombre. Au sein d’une région exposée au vent, on misera sur un emplacement abrité. 

table dressée à l'extérieur

Prenez en compte votre environnement : afin de préserver vos relations de voisinage, il est essentiel de respecter la distance régie par le PLU de votre commune ou par votre règlement de copropriété. Cette distance minimum a pour objectif de préserver vos voisins des diverses nuisances liées aux fumées, aux odeurs mais aussi aux bruits.  

Quelles sont les diverses contraintes techniques à prendre en compte ?

Si la cuisine extérieure peut paraître simple à mettre en place, il faut toutefois prendre en compte certaines contraintes afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. 

  • Les contraintes liées aux divers raccordements : en fonction de l’équipement choisi, plusieurs raccordements sont nécessaires. Si les points d’alimentation en eau et en électricité sont des basiques, il se peut que vous ayez également besoin de prévoir un raccordement au gaz. D’autre part, il faut aussi penser au raccordement avec les égouts pour une évacuation des eaux usées simple et hygiénique. Ces raccordements supposent de creuser des tranchées et donc de s’engager dans une période de travaux.
     
  • Les contraintes liées aux normes : si les normes de sécurité dans une cuisine « classique » sont strictes, elles le sont encore davantage dans une cuisine placée à l’extérieure. Ainsi, celle-ci doit bénéficier d’une arrivée d’eau spéciale et d’une alimentation électrique dédiée. En outre, les prises doivent être parfaitement étanches et les canalisations enterrées.

Quels matériaux et quels appareils pour sa cuisine extérieure ?

Constamment soumise aux intempéries, votre cuisine d’été doit être conçue de manière à durer dans le temps. Aussi, les matériaux qui la constituent ne doivent pas être choisis à la légère.

En ce qui concerne le choix des matériaux pour votre cuisine d’été, misez de préférence sur des matières résistantes à l’eau et faciles d’entretien. Le béton cellulaire est par exemple un choix à la fois esthétique et résistant. Pour une ambiance différente, vous pouvez néanmoins choisir du bois imputrescible, de la brique ou encore du granit. Pour les poignées de vos meubles, misez sur de l’acier inoxydable ou de l’aluminium.

cuisson au barbecue
four à pizza

Enfin, si vous décidez d’inclure des appareils électroménagers, notez qu’il existe des modèles spécialement conçus pour l’extérieur. Ceux-ci bénéficient en effet d’une étanchéité renforcée. Toutefois, malgré cette caractéristique, il est préférable de les mettre à l’abri pendant la saison hivernale.

Concernant les appareils de cuisson, vous pouvez opter pour le traditionnel barbecue au charbon et l’agrémenter d’une plancha électrique. Si vous avez toujours rêvé de cuire vos propres pizzas, vous pouvez également ajouter l’option four à pain et ainsi profiter de cuissons au feu de bois tout l’été !

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !