Les questions à se poser avant de rénover sa cuisine

Votre cuisine commence à prendre quelques rides ? Vous souhaitez la remettre au goût du jour en la rénovant ? Si la cuisine de vos rêves est depuis longtemps ancrée dans votre tête, il faut savoir que la réalité est bien souvent plus complexe. Aussi, avant de vous lancer dans la réalisation de vos travaux, il est nécessaire de se poser les bonnes questions. En effet, en prenant les bonnes décisions dès le départ, vous vous éviterez des dépenses inutiles et du temps perdu. Quels sont les éléments à prendre en compte avant de rénover sa cuisine ? Que choisir entre une rénovation totale ou un simple relooking ? Quelles sont les contraintes à considérer pour des travaux sans encombre ? Décryptage dans l’article. 

Les questions à se poser avant de rénover sa cuisine

Quels sont les éléments à prendre en compte avant de rénover sa cuisine ? 


Afin de ne pas faire fausse route et d’avoir des regrets une fois les travaux terminés, la rénovation de votre cuisine doit se faire de manière réfléchie.

Pour être agréable à vivre, celle-ci doit allier à la fois aspect pratique, esthétisme et facilité d’entretien. Pour vous aider à établir votre feuille de route, voici les cinq principales questions à vous poser.

Quel usage faites-vous de votre cuisine ?

Cette question peut paraître évidente. Pourtant, nous ne faisons pas tous le même usage de notre cuisine. En fonction de nos activités, de nos goûts et du nombre de personnes vivant dans le foyer, la cuisine peut avoir différentes vocations et sa rénovation en dépend. Ainsi, pour une personne seule, le choix de l’électroménager dans la cuisine n’est pas le même : petit frigo, lave-vaisselle optionnel ou encore rangements moins nombreux sont envisageables alors qu’une famille nombreuse n’aura d’autre choix que d’opter pour un électroménager beaucoup plus fourni par exemple, mais aussi plus de meubles pour de meilleurs solution de rangement. Par ailleurs, si vous n’êtes pas un afficionado des fourneaux, inutile de vous encombrer de multiples équipements derniers cris, privilégiez plutôt un espace de plan de travail. 

Dans tous les cas, gardez en tête que l’aménagement de votre cuisine doit reposer sur 3 piliers qui correspondent aux 3 activités clés dans une cuisine : cuisiner (les plaques de cuisson), laver (l’évier) et stocker (le réfrigérateur). C’est ce qu’on appelle le triangle d’activités. 

Il faut également rester réaliste : si vous avez des enfants en bas âge, le bar n’est pas la solution idéale pour les faire déjeuner. Si vous avez une toute petite cuisine, l’îlot central n’est lui non plus pas recommandé. 

Bouilloire, machine à café… Imaginez en amont la disposition de vos différents appareils électroménagers. Cette étape vous permettra de positionner les prises électriques au bon endroit et en nombre suffisant. 

De quel espace disposez-vous ?

En fonction de la superficie de la pièce, vous devrez obligatoirement vous adapter. Pour une surface de cuisine réduite ou pour certaines implantations de cuisine comme la cuisine couloir, il est judicieux de miser sur un mobilier ainsi qu’un électroménager peu encombrant.

N’hésitez pas à réaliser un plan détaillé de votre projet afin d’avoir une vision globale et concrète des différentes possibilités qui s’offrent à vous. Si vous souhaitez profiter de cette rénovation pour agrandir votre cuisine en abattant une cloison par exemple, faites appel à un professionnel avant de concevoir votre cuisine pour vous assurer de la faisabilité des travaux. Un professionnel pourra vous renseigner sur les prix pour la rénovation de votre cuisine. Il établira un devis poste par poste afin de vous aider à réaliser votre choix. Parfois il suffit de quelques ajustements pour rénover une cuisine et la rendre plus esthétique. Vous pouvez diagnostiquer votre besoin avec les services d'un architecte d'intérieur. Il s'intéressera à tous les différents éléments qui font de votre cuisine une pièce belle et fonctionnelle. 

Pensez aux rangements ! Casseroles, poêles, vaisselle… La cuisine regorge d’ustensiles et d’accessoires. La clé de votre bonheur ? Les rangements, en nombre suffisant. 
Si vous avez une petite cuisine - fermée ou en couloir - utiliser toute la hauteur sous plafond de votre cuisine vous permettra par exemple de ne pas entasser toutes vos casseroles et marmites au même endroit. 

 

Vous projetez la rénovation de votre cuisine ?

Entrez gratuitement en relation avec des professionnels qualifiés.

 

Rénovation cuisine, quel système d’aération choisir ? 

Odeurs, résidus de graisses, bactéries… Au moment de rénover une cuisine, la conception du système d’aération et de ventilation est un point de vigilance essentiel. L’objectif ? Vous garantir un renouvellement de l’air optimal : 
 

  • L’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) simple ou double flux est fortement conseillée pour assurer le renouvellement de l’air en complément de la ventilation naturelle. Mais il n’est pas toujours possible de faire installer un tel système lorsque l’on rénove sa cuisine car cela nécessite des travaux importants dus au passage de gaines et à la création d’un faux plafond pour dissimuler celles-ci. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un extracteur d’air placé en hauteur dans votre cuisine pour extraire l’air vicié. 
  • Qui dit cuisine, dit cuisson et bien sur tout ce qui va avec : huiles, vapeurs de cuisson, graisses… C’est alors que la hotte intervient.
    A extraction ou à recyclage
    , il est important de vous faire conseiller pour choisir la hotte qui conviendra à votre cuisine. 

     
  • Respectez les normes.
    Par exemple, la cohabitation d’une chaudière à gaz et d’une hotte aspirante (à extraction motorisée) sur le même conduit d’évacuation n’est pas réglementaire, à cause des risques de refoulement des fumées et de la présence de monoxyde de carbone, un gaz toxique.
    Demandez conseil à un professionnel et le cas échéant, n’hésitez pas à faire réaliser un bilan complet d’évacuation des vapeurs et de la fumée. 

Quels matériaux et quels designs choisir pour une rénovation cuisine ? 

Lors d’une rénovation de cuisine, vous n’avez pas l’obligation de tout changer. Vous pouvez en effet décider de garder certains de vos équipements et meubles à condition que ceux-ci s’intègrent bien dans votre nouvelle ambiance. Vous pouvez par exemple conserver les caissons de vos éléments de cuisine et changer uniquement la partie visible du mobilier, c’est-à-dire la façade. 

Au moment de choisir les différents matériaux de votre cuisine et les finitions que vous souhaitez y apporter, il faut penser esthétisme mais aussi praticité. 
En effet, un matériau esthétique mais très difficile d’entretien peut s’avérer être un mauvais choix si vous cuisinez quotidiennement et que vous avez des enfants en bas âge. Gardez en tête par exemple qu’une finition laquée marquera plus facilement les traces de doigts qu’une finition mat. Certaines couleurs, le noir ou le blanc notamment, pardonneront également moins bien la saleté qu’une façade dans des teintes de bois. 

Pour le plan de travail, voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix : 

  • Si vous optez pour des matériaux à base de panneaux de bois (mélaminé, stratifié), vous n’aurez aucune difficulté à les nettoyer. Le moins cependant : ils ont une résistance moindre à la chaleur, aux rayures et à l’humidité. 
  • Massif, plaqué ou contreplaqué, le bois est une valeur sûre… A condition de bien le protéger avec un vernis. Son défaut : il peut se fissurer en cas d’humidité importante. 
  • Autre matériau intéressant : l’inox, très solide, hygiénique et facile à entretenir. Attention aux rayures et à son prix élevé. 
  • La céramique fait partie, avec le quartz, des matériaux les plus résistants comme plan de travail de cuisine. Cependant, il faut savoir que ces surfaces ne sont pas facilement réparables lorsqu’elles sont abîmées. 
Quels matériaux et quels designs choisir pour sa nouvelle cuisine ?

Rénover sa cuisine : le revêtement de sol doit-il être changé ? 

Vous aurez beau investir dans la plus moderne des décorations, si votre sol n’est pas au goût du jour, il trahira sans nul doute l’âge de votre cuisine.

Pensez donc à opter pour un revêtement qui soit à la fois design, résistant et facile d’entretien.

Si le carrelage est sans surprise le revêtement roi lorsqu’il s’agit du sol de la cuisine, sachez qu’il existe d’autres options, comme le lino et le parquet, qui sont de plus en plus convoitées dans cette pièce.

Comptez 95€ au m² pour la pose d’un carrelage et/ou d’une crédence.

Quant au lino, comptez un prix moyen entre 15 et 20€ au m². 

Que choisir entre une rénovation cuisine totale ou un simple relooking ? 


Au regard de votre budget mais aussi de vos envies, vous pouvez décider de tout changer dans votre cuisine ou bien simplement de relooker et donner une seconde vie au mobilier et à l’électroménager existants.

Comment vous décider ? Voici quelques pistes :
 

  • En fonction de votre budget : comme vous pouvez vous en douter, la rénovation totale de votre cuisine n’a pas le même impact financier qu’un simple relooking. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter environ 1300€ minimum pour changer les meubles d’une cuisine en L composée d’éléments hauts et bas. A cela, vous devez ajouter l’électroménager et le changement des revêtements de sol et muraux. Ainsi, si vous disposez d’un budget plus serré, mieux vaut se diriger vers un relooking de votre cuisine actuelle (peinture des éléments existants, remplacement du plan de travail…). 
     
  • En fonction de l’état de votre cuisine : une cuisine démodée ou vieillissante ne signifie pas forcément que celle-ci est en mauvais état. Aussi, elle peut tout à fait se prêter au jeu du relooking pour un résultat très satisfaisant. Toutefois, si celle-ci est endommagée et peu fonctionnelle, la rénovation totale est à envisager. 
     
  • En fonction de la nature des travaux : au moment de vous décider entre une rénovation totale ou un relooking de votre cuisine, vous devez également garder à l’esprit que l’ampleur des travaux n’est pas la même. Les travaux de rénovation peuvent en effet être assez lourds et durer dans le temps. 

Rénovation cuisine : les contraintes à prendre en compte

Vous pensez déjà à votre belle cuisine toute rénovée/relookée ? Avant de passer du rêve à la réalité, il faut tout de même prendre en compte certaines contraintes : 

La contrainte budgétaire est généralement le premier obstacle auquel on pense au moment d’envisager des travaux quels qu’ils soient. Sachez qu’il faut en général compter de 100 à 250 euros du m² pour un simple relooking et de 700 à 1000 euros du m² pour une rénovation complète. Toutefois, selon les professionnels et les régions, ces tarifs peuvent varier. N’hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis afin de comparer et d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix. 

Les contraintes d’espace et de configuration de la pièce doivent en outre être analysées : hormis les dimensions de la cuisine, l’emplacement des fenêtres, des portes ou encore des grilles d’aération doivent également être pris en compte. 

Enfin, parfois difficile à estimer, la durée des travaux est un élément important à prendre en compte. Pour un relooking comptez quelques jours en fonction des modifications. Une rénovation complète demandera en revanche plus de temps : prévoyez au moins deux semaines de travaux en fonction de la main d’œuvre disponible et du type de travaux envisagés. 

Vous avez des questions ? Besoin de renseignements supplémentaires ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !