Comment choisir un chauffage pour le salon ?

  • Article
  • Chauffage et climatisation

Temps de lecture : 3 min

Comment chauffer efficacement son salon ? Électrique, gaz, fioul, il existe de nombreuses solutions de chauffage mais toutes ne seront pas adaptées à vos besoins et à votre rythme de vie. Alors comment choisir une solution à la fois performante et économique pour mon séjour ? Retrouvez tous nos conseils pour faire votre choix dans cet article.

chauffage dans le salon

Une solution adaptée à votre logement

Pour le choix de votre chauffage dans le salon, il vous faudra prendre en compte plusieurs critères. Si votre logement est neuf ou ancien, si l’isolation est récente ou inexistante ainsi que la taille de la pièce.

Il faut aussi tenir compte du lieu en lui-même. Vous ne chauffez pas de la même manière partout. Pour le salon, on préférera une chaleur agréable et enveloppante.

Un dernier axe à ne pas négliger en faisant votre choix : l’esthétisme. Il vous faut choisir un modèle qui s’intègre au design de votre intérieur. Vous aurez plus d’options en optant pour des modèles électriques.

Quel chauffage choisir ?

Radiateur électrique à chaleur douce Galapagos d'AtlanticRadiateur électrique à chaleur douce Galapagos d'Atlantic

L’électrique 

Plusieurs types d’appareils s’offrent à vous : convecteurs, rayonnants ou encore à inertie. Les convecteurs sont très abordables mais ils sont aussi énergivores et ont du mal à chauffer les grands espaces. À oublier pour chauffer votre salon donc.

  • Les radiateurs rayonnants sont efficaces. Ils chauffent rapidement la pièce et les parois. Leur consommation reste élevée même si elle reste en dessous des convecteurs.

  • Les radiateurs à inertie sont les plus avantageux en termes de consommation d’énergie. Ils dégagent une chaleur homogène et stable tout en préservant la qualité de l’air.

  • Vous trouverez deux types de modèles dans le commerce : les radiateurs à chaleur douce et ceux à accumulation. Le premier fonctionne grâce à une façade rayonnante et monte très vite en température. Le second emmagasine la chaleur durant les heures creuses et la restitue ensuite la journée. Ils sont toutefois assez volumineux. Il faut prévoir suffisamment d’espace.

Pour bien choisir, prenez également en compte votre rythme de vie. Couplez votre nouveau modèle de radiateur à un système de pilotage intelligent. Vous pourrez ainsi contrôler au mieux vos dépenses énergétiques.



Le gaz ou le fioul 

Si vous disposez d’une ancienne chaudière à gaz ou au fioul, il peut être intéressant pour vous de la faire remplacer par un système plus moderne. Vous pouvez par exemple changer pour une chaudière à condensation. Il vous faudra peut-être changer vos radiateurs afin que votre nouvelle chaudière puisse condenser, mais vous réaliserez d’importantes économies d’énergie. Vous pouvez également installer un thermostat programmable vous permettant de gérer facilement votre consommation.

 

Les solutions à énergie renouvelable

D’autres choix s’offrent à vous en termes de rénovation énergétique. Vous pouvez remplacer votre chaudière par une énergie verte. En optant pour une pompe à chaleur air/eau (PAC) vous diviserez par trois votre facture énergétique. Elle fonctionne en récupérant les calories dans l’air à l’extérieur et en les transformant en chaleur pour chauffer l’eau. Vous rejetterez bien moins de CO2 dans l’atmosphère qu’avec une chaudière à condensation. Ce dispositif ne convient pas à tous les logements. Une partie de la pompe doit pouvoir être installée à l’extérieur. Même chose pour les pompes à chaleur hybrides, un mix entre chaudière et PAC.

Les prix 

L’installation d’une chaudière entraîne généralement un coût plus conséquent qu’un système électrique. Celle-ci nécessite quelques travaux en plus de la pose, il faudra créer un réseau de canalisation s’il n’existe pas. Les prix varient selon le modèle choisie pour une simple chaudière à gaz la gamme commence à 500€. Si vous allez vers des modèles plus sophistiqués comme des chaudières hybrides, il vous faudra débourser entre 4 500€ et 10 000€. 

Cependant, il est possible de bénéficier d'aides financières à la rénovation énergétique en choisissant des modèles spécifiques. Les chaudières gaz à très haute performance énergétique (HPE) et les chaudières bois vous donnent le droit, sous certaines conditions de revenus, au crédit d’impôt (jusque fin 2020) ou à Ma Prime Rénov', ainsi qu'à la prime coup de pouce chauffage.

Si vous optez finalement pour un appareil électrique dans votre salon, faites attention à la puissance du chauffage. Sachez également que vous pouvez obtenir une prime Coup de pouce chauffage de 50 ou 100 euros par radiateur remplacé par un modèle performant.

Pour qu’il soit efficace, vous devez évaluer vos besoins avant son achat. Il vous faudra donc calculer sa puissance. Pour l’estimer, il faut effectuer le calcul suivant : Coefficient de déperdition volumique x volume du local m3 x (Température ambiante de confort – Température extérieure de base). 

Le mieux reste encore de faire appel à un expert pour vous conseiller. En moyenne, il vous faudra prévoir un budget entre 100 et 300 euros pour un appareil électrique efficace. 

En ce qui concerne les pompes à chaleur, il faudra compter entre 6 000€ et 10 000€. Vous pouvez modérer son coût en utilisant des subventions de votre région ou de votre département (Anah). Certains types de PAC vous donnent même droit à Ma Prime rénov, avec des aides pouvant aller, en fonction de vos revenus, jusqu'à 4000 euros pour une PAC air/eau et 10000 euros pour une PAC géothermique par exemple. Cet investissement est ensuite amorti en quelques années par les économies d’énergie réalisées. 

Besoin d’un spécialiste pour changer votre chauffage ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.