Cheminée vs poêle à bois : quel chauffage d’appoint pour mon logement ?

  • Article
  • Rénovation énergétique
  • Chauffage et climatisation
  • Équipements

Temps de lecture : 4 min

Si le prix attractif du bois incite à choisir le chauffage au bois, l’objectif est aussi de limiter l’impact des appareils sur l’environnement. Bonne nouvelle : le bois est une énergie renouvelable et sa production (dans le cadre d’une gestion durable des forêts) pollue moins que celle de l’électricité, du gaz et du fioul. En chauffage d’appoint, une cheminée bien optimisée ou un poêle adapté vous permettront d’alléger vos factures d’énergie hivernales et votre empreinte carbone par la même occasion. Vous brûlez de tout savoir sur la cheminée et le poêle à bois ? Suivez le guide !

Chauffage d’appoint au bois : cheminée et poêle

Cheminée et poêle à bois, alliés de vos soirées cosy

La cheminée, entre tradition et modernité

L’image de la famille regroupée au coin du feu vous fait rêver ? Si la cheminée à foyer ouvert offre un spectacle agréable et une ambiance chaleureuse, elle apporte néanmoins peu de chaleur. En effet, son rendement énergétique – la capacité de l’équipement à redistribuer l’énergie au sein du logement – est inférieur à 15%. Il existe alors trois solutions pour obtenir davantage de chaleur : l’insert encastrable, la cheminée à foyer fermé et l’insert ouvert ou récupérateur de chaleur. 

Solution de loin la plus efficace, la cheminée à foyer fermé s’envisage si vous souhaitez une nouvelle cheminée : celle-ci est construite autour de l’équipement qui produira de la chaleur. Elle offre de nombreuses possibilités esthétiques, de la façade monovitre au foyer panoramique qui vous offre une vue à 180 degrés sur votre feu. 

En rénovation, on équipe généralement la cheminée existante d’un insert encastrable, qui va venir fermer le foyer de votre cheminée et redistribuer efficacement la chaleur produite au sein de la pièce (voire du logement) par le biais d’un réseau de gaines métalliques de soufflage d’air chaud. Ce système qui permet de faire monter le rendement de votre cheminée jusqu’à 75%.

Dans le cadre d’une rénovation de cheminée, la principale contrainte technique sera la largeur du conduit existant, qui doit être suffisante pour accueillir un tubage au normes.

Lorsque la taille du conduit de votre cheminée ne permet pas l’installation d’un insert, vous pouvez choisir de modifier totalement le look de cette dernière et de faire créer un second conduit qui courra le long des étages supérieurs. Des travaux assez radicaux et plutôt conséquents, envisageables si vous habitez en maison…

Cheminée à insert
L’insert encastrable optimise les performances de la cheminée sans la dénaturer…

Vous pouvez également choisir la simplicité et équiper votre cheminée d’un insert ouvert ou récupérateur de chaleur. L’installation de cet équipement composé de matériaux réfractaires qui vont accumuler et restituer plus efficacement la chaleur tout en améliorant la combustion des bûches ne requiert aucuns travaux : il vient se poser dans l’âtre de votre cheminée. Ce type de dispositif permet d’augmenter jusqu’à 4 fois le rendement de votre cheminée.

 

Le poêle à bois sous le feu des projecteurs

Le poêle à bois allie rendement et style pour chauffer efficacement votre logement.
 
Le poêle à bûches produit de la chaleur grâce aux bûches qui sont ajoutées manuellement durant la flambée. Pratique et économique à l’achat et à l’usage, ce type d’équipement permet de chauffer rapidement une pièce, toujours avec du bois bien sec qui optimise son rendement.

Poêle à buche traditionnel
Le poêle à buche : une grande variété de design, des plus traditionnels…

Le poêle à granulés, de son côté, fonctionne avec des granulés stockés dans le réservoir : ainsi, pas d’effort à faire, l’action est automatisée et la chaleur, diffusée en continu.

Si les poêles sont traditionnellement en fonte ou en acier, ce dernier matériau peut être recouvert de brique, de faïence ou de terre cuite pour la touche déco. 

Notre
sélection
Poêle à granulés étanche Léni 8

Poêle à granulés étanche Léni 8

Découvrez ce poêle à granulés alliant confort et praticité et qui peut être installé en rénovation ou en maison neuve RT2012.

Découvrir ce produit
Poêle à granulés étanche Léni 8

Chauffages d’appoint au bois : lumière sur leurs différences

Esthétique

La cheminée se distingue par son charme et son élégance : en pierre, en brique ou en bois, elle embellit sans conteste un salon. Le poêle à bois est quant à lui apprécié pour son design moderne, avec un conduit d’évacuation visible qui offre un style original. 


Encombrement

L’insert est encastré dans la cheminée déjà existante : la perte d’espace est donc nulle, à moins d’opter pour une modification radicale de cette dernière pour la moderniser et de faire construire une nouvelle cheminée, à foyer fermé. Le poêle, de par sa taille réduite, trouvera sa place même dans un petit salon.


Rendement

Les rendements de l’insert encastrable, du foyer fermé et du poêle à bûches se situent en moyenne autour des 70- 85%, en fonction des modèles choisis. En ce qui concerne le poêle à granulés, le rendement peut atteindre les 95% : un record !


Prix d’achat et de pose

Si les prix d’achat et d’installation d’un poêle à bois et d’un insert fermé sont assez similaires (comptez entre 3000 et 6000 euros, fumisterie comprise), le prix du remplacement d’une cheminée classique par un modèle à foyer fermé est plus conséquent. Il faudra prévoir au moins 10 000 euros, entre la dépose de l’ancienne cheminée, la création de la nouvelle, le prix de l’insert et les travaux de tubage.

Dans tous les cas, ne lésinez pas sur la qualité et choisissez un équipement bénéficiant du label Flamme verte 7 étoiles, gage de longévité et d’efficacité énergétique et environnementale de l'appareil.

Bon à savoir : l’installation d’un insert de cheminée ou d’un poêle à bois peut vous donner droit à des subventions dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement.
Besoin d'estimer le prix de votre chauffage d'appoint au bois et vos aides ?
Décrivez votre projet et visualisez instantanément votre estimation travaux, aides incluses !

Complexité des travaux

L’installation d’une cheminée à foyer fermé est assez complexe : cela nécessite la préparation de l’emplacement, le tubage du conduit d’évacuation des fumées existant ou - dans le cadre d’une installation de cheminée ex nihilo - la création du dit conduit, et la mise en œuvre d’un réseau plus ou moins complexe de gaines selon que vous souhaitiez restituer la chaleur au sein d’une ou de plusieurs pièces.

Côté poêle, les contraintes sont moindres. Si le poêle doit lui aussi être relié à un conduit d’évacuation des fumées conforme, il existe des solutions lorsque votre logement n’en est pas équipé. Vous pourrez dans ce cas opter pour un poêle à ventouse, à l’installation facilitée.

Insert ou poêle, il est fortement recommandé de sélectionner un modèle avec une prise d’air extérieur, qui sera raccordée à une canalisation d’arrivée d’air frais. En évitant les pertes de chaleur par fuite d’air lorsque l’appareil n’est pas utilisé et en améliorant sensiblement la combustion du bois, cela vous garantira les meilleures performances.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser : nous vous mettons gratuitement en relation avec nos professionnels agréés.