Tout savoir sur la pompe de relevage

  • Article
  • Salle de bain
  • Cuisine
  • Plomberie

Temps de lecture : 3 min

Utilisée principalement dans le cadre de l’assainissement non collectif, la pompe de relevage sert à évacuer l’eau que nous utilisons dans la vie quotidienne, à savoir celle en provenance de nos machines à laver, de nos lavabos ou encore de nos WC. L’installation d’un tel équipement est nécessaire lorsque les évacuations d’eau sont en contrebas du système d’assainissement (tout à l’égout ou fosse toutes eaux). La pompe va conduire les eaux usées dans une cuve de stockage pour les réacheminer ensuite vers le dispositif d’assainissement. Comment fonctionne ce type de dispositif ? Quels sont les différents modèles existants et comment les utiliser ? Quel budget faut-il prévoir pour l’achat d’une pompe de relevage ainsi que pour son installation ? Décryptage dans l’article.

La pompe de relevage, infos et conseils

Pompe de relevage : comment ça marche ?

Composée d’un réservoir couplé à une pompe, cet appareil va aspirer l’eau afin de la conduire dans le tuyau de refoulement, lui-même relié au point d’assainissement. Grâce à cette manœuvre, les eaux usées sont ainsi correctement évacuées. 

Ce dispositif est nécessaire dans différentes situations. Le cas de figure le plus courant est le terrain en pente. En effet, lorsque le réseau d’eau domestique se trouve à un niveau inférieur de la bouche d’évacuation, ce type de parcelle ne permet pas l’évacuation gravitationnelle des eaux usées. Grâce à son moteur ainsi qu’à sa turbine, la pompe de relevage va pallier ce phénomène en tractant l’eau vers le conduit d’évacuation. 

L’autre cas de figure qui peut se présenter est l’aménagement d’un souplex. De par sa configuration, les évacuations d’eau qui s’y trouvent sont généralement en contrebas du système d’assainissement et nécessitent alors une pompe de relevage afin de pouvoir être évacuées. 

La pompe de relevage est dotée d’un système au fonctionnement automatique. Elle est munie de flotteurs qui, lorsqu’ils atteignent un certain niveau, déclenchent la mise en route de la pompe et ce, sans aucune manœuvre de votre part.

Notre
sélection

Pompe de relevage SANIFLOOR+ 3

La solution idéale pour l'installation d'une douche à l'italienne design sans gros travaux et d'un entretien facile.

Découvrir ce produit

Quels sont les différents modèles de pompes de relevage et comment les utiliser ?

Il existe plusieurs modèles de pompes de relevage et il est important de sélectionner son appareil en fonction de vos besoins et de la nature des eaux à traiter. Tour d’horizon sur les différents modèles de pompe de relevage disponibles et les critères à prendre en compte pour faire le bon choix.
 

La pompe de relevage classique

Ce système permet à quiconque d’installer une salle de bains ou une cuisine sans devoir effectuer de gros travaux de plomberie. Il existe en diverses déclinaisons, de la pompe simple à la pompe extra compacte pour une installation discrète, en passant par les systèmes étudiés pour les receveurs de douche.

La pompe de relevage, pour installer une douche en sous-sol

La pompe sanibroyeur 

La pompe sanibroyeur permet comme son nom l’indique de broyer les eaux usées d’un WC avant de les évacuer. Cet équipement se décline en différents modèles, du système classique qui se pose derrière la carène des toilettes au système étudié pour s’intégrer en toute discrétion derrière la cloison d’un WC suspendu. En fonction de la puissance de l’appareil, il peut assurer l’évacuation des eaux usées d’un lave main ou de tous les équipements de la salle de bain. 


La pompe de relevage « vide-cave »

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce type de pompe ne sert pas uniquement à pomper les eaux d’une cave inondée. Capable d’évacuer efficacement les eaux usées d’une machine à laver, d’un lave-linge ou encore d’une douche, ce système se révèle très polyvalent. Toutefois, avant de le choisir, il faut savoir que ce type de pompe ne traite pas toutes les eaux. Pour fonctionner correctement et avoir une bonne durée dans le temps, l’appareil ne doit pas ou peu traiter d’eaux graisseuses ou fibreuses. Malgré vos précautions, il est conseillé d’effectuer un entretien de la pompe “vide-cave” au moins trois par an afin d’éviter qu’elle ne soit endommagée par les résidus de graisse ou de fibre qui peuvent être présents dans les eaux de vaisselle ou de machine à laver. 


La pompe de relevage anti inondation

Appelée également pompe serpillère, la pompe de relevage anti inondation est un système utilisé pour détecter et évacuer rapidement et efficacement l’eau présente dans une cave ou un garage exposé à des risques d’inondation, et ce à partir d’un très faible niveau (à partir d’1 millimètre pour certains modèles). 


La pompe de relevage « eaux claires »

La pompe de relevage “eaux claires” ne sert pas à évacuer les eaux usées mais à acheminer l’eau potable depuis l’arrivée générale vers les étages supérieurs d’une maison lorsque l’emplacement de la parcelle par rapport à un château d’eau ne le permet pas. 

Vous souhaitez faire rénover votre logement ?
Décrivez votre projet en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.

Quels critères prendre en compte pour faire le bon choix ? 

Au-delà du système et du mode de fonctionnement de la pompe de relevage, il est impératif de s’intéresser à d’autres critères afin que l’installation soit en phase avec vos besoins et vos contraintes. Voici ce qu’il faut retenir.


Choisir une puissance adaptée à ses besoins

La pompe de relevage abrite un moteur qui va aspirer les liquides et les projeter vers le conduit d’évacuation des eaux usées. Plus celui-ci sera puissant, plus l’évacuation des fluides va se faire rapidement. La puissance doit être choisie au regard de la quantité et de la nature des eaux à pomper ainsi que du degré de la pente. Par ailleurs, toutes les pompes n’ont pas les mêmes capacités en termes de traitement des eaux. Il existe des modèles allant de 30 litres à 100 litres pour une hauteur de 1 à 5 mètres de refoulement. Il est donc nécessaire d’opter pour un équipement adapté à votre installation pour permettre un fonctionnement optimal.


Choisir une pompe adaptée à la nature des eaux usées à traiter

Certaines pompes sont plus sensibles que d’autres et il est essentiel de choisir un modèle adapté à la nature des eaux à traiter. En fonction qu’il s’agisse d’eaux boueuses ou claires, ou d’eau chaudes (évacuation des eaux d’un lave-vaisselle par exemple), le système choisi ne sera pas le même.

 
Choisir une pompe en fonction de son niveau sonore

Lorsque vous choisissez votre pompe de relevage, il est également important de prêter attention au niveau sonore de l’appareil. En effet, certains appareils sont plus silencieux que d’autres et, en fonction du lieu de l’installation du dispositif, le bruit émit peut nuire à votre confort. Aujourd’hui, les constructeurs veillent toutefois à créer des équipements de plus en plus silencieux.


Choisir une pompe en fonction de son encombrement

Selon les cas, la pompe de relevage peut être placée sous l’évier, dans la buanderie ou bien encore à côté de la douche. Aussi, il est primordial de prendre en compte l’encombrement du système afin qu’il puisse être installé facilement à la place que vous lui réservez dans votre maison et se faire le cas échéant le plus discret possible. 


Choisir un type de pompe en fonction de ses options

Certaines pompes de relevage intègrent des options judicieuses pour le confort au quotidien, tels que les filtres à charbon ou autres systèmes de neutralisation des mauvaises odeurs.

Quel prix pour l’achat et l’installation d’une pompe de relevage ?

Le prix d’une pompe de relevage dépend de nombreux critères puisqu’il faut prendre en compte le choix du système, la puissance du moteur, la gamme du modèle ou encore le budget lié à la main d’œuvre pour son installation. Voici quelques indications de coûts à connaître.

Pour s’équiper d’une pompe de relevage chez soi, il faut compter en moyenne entre 150 et 1000 euros. Toutefois, sachez que le milieu de gamme oscille le plus souvent entre 400 et 500 euros. A cela, il faut ajouter environ 500 euros de main d’œuvre pour une journée de travail.

Les démarches administratives à connaître avant la pose de sa pompe de relevage 

Si vous souhaitez installer une pompe de relevage dans une optique d’évacuation des eaux usées en assainissement non collectif, sachez que vous devez avant tout faire une demande d’autorisation auprès du SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Pour cela, vous devez constituer un dossier présentant les détails de l’installation ainsi que la nature de l’équipement. Dans cette démarche, vous pouvez d’ailleurs vous faire aider d’un spécialiste afin d’avoir la garantie de choisir le bon appareil au regard de vos contraintes, de vos besoins mais aussi pour réduire le coût des travaux et réaliser des économies d’énergie. Le SPANC contrôlera la bonne conformité de l’installation une fois celle-ci effectuée.

Pour l’installation d’une pompe de relevage ou d’un sanibroyeur en copropriété, une autorisation du syndic est nécessaire, le système se branchant sur les évacuations des eaux usées de l’immeuble qui sont des parties communes.

Bon à savoir : dans le cadre du remplacement d’une pompe de relevage, il est préconisé de vérifier et remplacer si nécessaire également les circuits électriques et de canalisations pour un fonctionnement optimal.

Travaux de rénovation en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.