Pose de fenêtre à Torcy

Plusieurs paramètres influencent le montant de la facture des travaux sur les fenêtres de votre bâtiment : Matériaux utilisés, nature des vitres, type de pose... La nature des travaux sera le critère majeur de détermination du prix, si c’est ce type de prestation que vous souhaitez faire réaliser.

L’influence du type de matériau sur le prix des poses de fenêtre à Torcy

La matière dont sont réalisés les encadrements des fenêtres influence grandement le coût. Par exemple, quand il s’agit d’un changement d’une fenêtre faite en métal (aluminium par exemple), le prix montera souvent à environ 680 euros (toutes taxes comprises).

Type de vitres et tarif

Dans l’optique de la pose d’un vitrage double classique, comptez entre 80 et 120 € TTC par vitre. Les doubles vitrages possèdent parfois des propriétés techniques particulières : Une vitre double avec des caractéristiques de sécurité ou acoustiques typiquement, coûtera jusque près de 200 € (toutes taxes comprises) l’unité. Toujours dans ce même genre de prix, avec 190 € par vitrage, on trouve les triple vitrages.

Quelles poses pour quels projets à Torcy?

Quand on travaille sur des projets de constructions neuves, ainsi que de certains genre de réhabilitations, les encadrures font l’objet de divers types de pose, cela dépend en partie de la configuration du chantier.

La pose en applique

S’il s’avère qu’une paroi isolante à l’intérieur est posée (ou bien envisagée), la pose en applique (entendez interne à la maison) a de grandes chances d’être la plus intelligente. Effectivement, le revêtement isolant vient alors compenser le débord de la menuiserie. Il est de plus possible d’étudier cette pose pour une réparation si la maçonnerie est mise à nu et que la pose d’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Parfois, il est indispensable de faire une feuillure afin de venir encastrer la vitre à l’intérieur de la structure du bâtiment. Cette technique de pose de fenêtre existera dans des situations de rénovation comme en nouvelle construction. Ce procédé de pose est majoritairement choisi dans les vieux bâtiments, disposant de murs larges. Des coûts supplémentaires seront peut-être engendrés dans la situation où il serait indispensable d’agrandir la feuillure préexistante. Ce problème se posera principalement dans le cadre de réparations.

La pose en rénovation partielle

On réalisera cette méthode de pose s’il s’avère que le dormant existant n’est pas abîmé et qu’il ne nécessite pas d’être remplacé. Les vitrages neufs seront ainsi mis sur la structure de ceux d’avant. Par conséquent, le support doit être solide et dépoussiéré. Ce genre de pose permettra d’apporter quelques changements à vos vitres. Notamment, il sera envisageable de mettre un double vitrage. Pour une modification de vitrage, il faudra s’assurer de la résistance des gonds installés.

La pose en tunnel

Cette technique de pose consiste à mettre la fenêtre à l’intérieur des murs. Tout comme la pose en feuillure, cette pose est bien dans le cadre de vieux murs faits de roche ou à colombages.