Pose de fenêtre à Bois-Colombes

Le coût des travaux sur vos vitrages sera cohérent avec le matériel choisi, les caractéristiques des vitres et le genre de pose. En ce qui concerne les réparations, le tarif est fonction principalement de la nature des travaux à faire.

Pose de fenêtre à Bois-Colombes : un coût en fonction du matériau utilisé

Pour le remplacement d’une fenêtre en PVC, prévoyez un budget moyen d’environ 465 € (toutes taxes comprises) l’unité. Pour poser une fenêtre en bois, le montant de la facture sera légèrement plus élevé, autour de 535 euros pour chacune des fenêtres. Ce tarif est de nouveau augmenté quand on parle d’une fenêtre en métal (aluminium en particulier). Il atteint alors à peu près 680 € (toutes taxes comprises) l’unité. Dans la situation où les 2 dernières matières (aluminium et bois) forment ensemble la fenêtre, on atteindra approximativement 1205 euros TTC unité.

Zoom sur le coût d’un échange de type de vitres

Le tarif d’une fenêtre change de façon significative en fonction des caractéristiques du vitrage. Notamment, dans l’optique de la pose d’un vitrage double de sécurité, le tarif sera entre 180 et 200 € pour chaque vitrage.

Bien choisir son genre de pose selon le projet à Bois-Colombes

Il est important de garder à l’esprit les potentiels problèmes avant le montage du projet. Ces contraintes dépendent de la forme du mur et de ce que souhaite le client final. Dans tous les cas, l’appel à un professionnel assermenté est indispensable.

La pose en applique

Sur l’intérieur du mur à l’aide d’équerres en métal, la pose en applique est choisie lors de la présence d’un revêtement isolant interne. De fait, ce doublage isolant viendra alors équilibrer le débord de la structure du mur. Il est possible d’étudier cette pose dans le cadre d’une rénovation lorsque la maçonnerie est dénudée et qu’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Aussi bien utilisée en neuf que dans des situations de rénovation, la pose en feuillure est une technique qui consiste à emboiter la fenêtre à l’intérieur du mur, à l’intérieur de la feuillure montée au préalable. Les murs épais des bâtiments anciens se prêtent particulièrement bien à Cette pose. A noter que pour une maison déjà existante, il peut dans certains cas être nécessaire d’aménager la feuillure.

La pose en rénovation partielle

Nous pratiquons ce genre de pose si la structure existante est dans un état satisfaisant et qu’elle ne mérite pas d’être remplacée. La structure des vieilles fenêtres deviendra donc la structure des fenêtres neuves. Ainsi, la structure se doit d’être solide et dépoussiéré. Cette pose permettra d’ajouter des fonctionnalités à vos fenêtres. Typiquement, il est possible de modifier le type du vitrage. A noter cependant qu’il est important de s’assurer que les gonds sont assez solides.

La pose en tunnel

Cette technique de pose consiste à disposer la fenêtre dans l’épaisseur des murs. Les vieux bâtis seront particulièrement adaptés pour cette technique, grâce à leurs structures épaisses.