Pose de fenêtre à Nantes

Le coût du remplacement de vos vitrages dépendra des caractéristiques des vitres, des matériaux sélectionnés et du genre de pose. Pour la rénovation, le budget est déterminé en fonction, en grande partie, des travaux qu’il faudra faire.

L’importance du type de matériau sur le prix des poses de fenêtre à Nantes

Pour le changement d’une fenêtre PVC, prévoyez un montant moyen de 465 euros TTC pièce. Le bois est évidemment réputé comme étant un peu plus noble, et par conséquent plus onéreux : Autour de 535 € (toutes taxes comprises) l’unité. Quand il s’agit d’une pose d’une fenêtre constituée d’aluminium, le tarif s’élèvera généralement autour de 680 € (toutes taxes comprises) pour chacune des fenêtres. Enfin, pour un remplacement de fenêtre faite à la fois de bois et d’aluminium, préparez un budget d’environ 1205 € TTC pour chaque fenêtre.

Focus sur le montant de la facture d’un changement de type de vitrage

Le montant du devis d’une pose de vitre variera grandement en fonction des caractéristiques du vitrage. Par exemple, pour un vitrage double acoustique, cela coûtera environ 140 à 180 € TTC par vitrage..

Quelle pose pour quel projet à Nantes?

Quand il s’agit de nouvelle construction, mais aussi de certains projets de rénovations, les menuiseries font l’objet de différents types de pose, cela dépend notamment de l’organisation générale du chantier.

La pose en applique

Installé sur le mur intérieur à l’aide d’équerres en métal, la pose de fenêtre en applique est choisie lors de la présence d’une isolation intérieure. En effet, le doublage isolant compense alors le débord de la menuiserie. On sait étudier cette méthode pour une rénovation quand la maçonnerie est dénudée et qu’une isolation est prévue.

La pose en feuillure

Autant utilisée en neuf qu’en cas de réparation, la pose en feuillure va consister à emboiter le vitrage à l’intérieur du bâti. Ce type de pose de fenêtre sera en général choisi pour les maisons anciennes, qui ont des murs larges. Notez que dans le cas d’une maison préexistante, il sera parfois indispensable d’élargir la feuillure, ce qui va engendrer des coûts additionnels.

La pose en rénovation partielle

Quand le dormant est dans une bonne condition, on choisira la pose en rénovation partielle. Le support des vieilles vitres sera donc la structure des nouvelles. La vieille structure doit donc être en état. Ce genre de pose peut permettre d’ajouter des fonctionnalités à vos fenêtres. Par exemple, vous pourrez mettre un double vitrage au lieu d’un simple. Notez toutefois qu’il est primordial de certifier que les gonds soient assez solides.

La pose en tunnel

Ce procédé de pose consiste à disposer la fenêtre dans l’épaisseur du mur. Les bâtiments anciens seront particulièrement adaptés pour cette méthode, grâce à leurs structures épaisses.